Accueil » Jardin d'ornement » L’orme

L’orme

PRÉSENTATION L’orme est un arbre que vous pourrez rencontrer lors de promenades sur les chemins de nos campagnes et parfois sur les places de certains villages. Son bois pour la construction de meuble sera comparable à celui du chêne. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Ulmacées qui comprend une trentaine d’espèces.

Sa hauteur ira de 3 mètres pour les plus petits sujets (espèce naine  comme par exemple le « Jacqueline Hillier ») à 45 mètres environ pour les plus grands. Il sera très rustique puisqu’il pourra suivant l’espèce supporter des températures hivernales pouvant atteindre -40°. Renseignez-vous auprès de votre pépinière ou de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Sa floraison interviendra au bout d’une quinzaine d’années et il fleurira ensuite que tous les 3 ou 4 ans. Sa durée de vie la plupart du temps dépassera 500 ans. En règle générale l’orme sera caduque sauf certaines espèces d’origine asiatiques qui seront semi-persistantes. La culture en bonsaï sera possible pour certaines espèces comme par exemple l’orme de Chine.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement de préférence ensoleillé voir avec une ombre très légère sur un sol bien drainé,frais, profond et plutôt riche. A noter que les espèces de montagne pourront se développer dans quasiment tous les sols même s’ils sont secs et également calcaires mais impérativement très bien drainés. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Vous pourrez le cultiver en isolé. Dans ce cas réservez-lui suffisamment d’espace afin qu’il puisse se développer dans de très bonnes conditions. Il sera possible de le cultiver également en bosquet ou bien encore en haie. La période la plus propice pour le planter sera le début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. En région plus douce il pourra être planté jusqu’au mois de novembre.

ENTRETIEN L’orme ne vous demandera pas un entretien particulier si ce n’est de lui fournir un apport d’eau surtout pendant les périodes chaudes de la saison estivale. Paillez-le afin de lui maintenir un peu de fraîcheur à son pied. A la saison automnale faites-lui un apport de compost bien décomposé. Hors période de gel sa taille devra s’effectuer à la fin de la saison hivernale. Il s’agira d’une taille traditionnelle en supprimant les éventuels rejets des espèces drageonnantes. Vous devrez également supprimer les rameaux abîmés et ceux qui sont morts. Les branches qui s’entrecroisent devront être aussi supprimées.

PARASITES & MALADIES Certaines espèces seront sensibles aux pucerons. Mais la maladie la plus importante de l’orme sera la graphiose appelée parfois maladie hollandaise. Cette dernière fit son apparition aux Pays Bas en 1917. En France elle est apparue dans les années 70 en provenance des Etats Unis. En fait il s’agit d’un champignon qui obstrue les vaisseaux qui conduisent la sève. Ce sera deux espèces de coléoptères qui s’attaqueront aux grosses branches ainsi qu’au tronc. A la saison printanière vous devrez observer un jaunissement du feuillage et par la suite les rameaux de la cime de l’arbre commenceront à se dessécher. Et au fur et à mesure ce phénomène descendra vers le bas jusqu’à ce que l’orme perde la totalité de son feuillage. Il faut savoir qu’actuellement il n’existe aucun traitement pour endiguer cette maladie. Afin de limiter la venue de cette dernière je vous conseille de supprimer les rameaux faibles et morts qui sont un facteur favorisant à l’apparition de la graphiose. Supprimez également certaines parties contaminées de l’arbre et brûlez-les sans tarder afin de détruire les larves et d’éviter une éventuelle propagation de cette maladie. Pendant la saison estivale arrosez-le si toutefois les grosses chaleurs caniculaires persistaient. Vous devrez effectuer des apports de compost bien décomposé à l’aplomb de l’orme afin que le maximum du système racinaire puisse bien en profiter. Cela augmentera sa vigueur et le rendra moins sensible à cette maladie. L’orme pourra être également contaminé par la verticilliose.

MULTIPLICATION L’orme pourra se multiplier par division en récupérant des rejets à la base de l’arbre ou bien encore des drageons pour ce qui est des espèces drageonnantes. Le semis à la saison automnale sera ce qu’il y aura de plus aléatoire car son taux de réussite en règle générale sera très faible. Il s’agit d’une opération assez délicate. Si vous souhaitez tenter l’expérience installez vos godets à mi-ombre le temps que les graines puissent germer. L’année suivante exposez-les sur un emplacement ensoleillé. Le bouturage sera également à envisager pendant la saison estivale sur des pousses aoûtées d’une quinzaine de centimètres de long. Supprimez tous le feuillage aux 2/3 en partant du bas. Plantez-les individuellement (en les enfonçant jusqu’aux premières feuilles que vous aurez laissées) dans des godets remplis de terreau en tassant légèrement le substrat afin que chaque bouture soient bien au contact du terreau. Placez vos boutures à l’étouffée en les recouvrant chacune d’une bouteille en plastique que vous aurez recoupée (en supprimant le haut de la bouteille). A la saison automnale repiquez-les dans des contenants plus grands que vous installerez sous châssis jusqu’à la saison printanière. Il ne vous restera plus qu’à les élever de cette manière à l’extérieur jusqu’à leurs plantations à la saison automnale. Et pour terminer il y aura la solution de la greffe qui sera une opération plutôt réservée aux professionnels. 

ASSOCIATION Vous pourrez associer l’orme à petites feuilles Wredei pourquoi pas dans un massif d’arbustes de petites tailles ou bien encore rampants comme par exemple des fusains.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Le Chemin de la Nature

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.


Un commentaire

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :