Le silène

PRÉSENTATION Le silène a des similitudes avec l’œillet qui est considéré comme étant son cousin. Il s’agira d’une plante vivace qui sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -30° suivant l’espèce cultivée.

Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer celle qui sera le plus adéquate pour votre région. Suivant le type de silène sa floraison s’étalera du mois de mars au mois d’octobre. Ses fleurs seront blanches ou bien encore roses. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Caryophyllacées qui comprend plus de 200 espèces. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets à 40 centimètres environ pour les plus grands. Il pourra se cultiver en rocaille, en massif, en bordure, en bac ou bien encore en pot.

PLANTATION Le silène devra être planté de préférence au début de la saison automnale surtout si vous habitez dans une région froide afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée des grands froids. En région plus douce il pourra être planté jusqu’au mois de novembre. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol qui soit bien drainé. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  En ce qui concerne les cultures en potées vous devrez utiliser un substrat très drainant. Au fond de vos contenants étalez une couche de billes d’argile.

ENTRETIEN Le silène appréciera des arrosages à la saison printanière et surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. A noter qu’il pourra supporter quelques journées sans apport d’eau quand il sera bien enraciné. Il ne sera pas nécessaire d’effectuer des apports nutritifs car il s’agit d’une plante pour sol pauvre. Sa durée de vie sera assez brève. Je vous conseille de les laisser se ressemer spontanément afin de les renouveler. Vous devrez rabattre les hampes florales au début de la saison hivernale en prenant soin de laisser traîner au sol une rosette de feuillage. Si vous souhaitez des semis spontanés laissez sur la plante quelques hampes florales fanées.

PARASITES & MALADIES Les chenilles du papillon sphinx à tête de mort seront très friandes du feuillage du silène. Aucune intervention de votre part ne sera nécessaire afin de protéger les papillons. Éventuellement vous pourrez effectuer un ramassage manuel des chenilles que vous déposerez ensuite sur des plants de tomates ou de pommes de terre que vous cultiverez un peu en retrait de votre jardin potager pour leurs fournir un garde-manger.

MULTIPLICATION Le silène pourra se multiplier par semis spontanés comme déjà indiqué ci-dessus. Vous pourrez également cueillir les graines afin d’effectuer votre semis vous même. Pour cela vous devrez les récolter à la saison automnale sur les sujets qui auront fleuri pendant la saison estivale ou celle automnale. Quand aux plantes à floraison printanière la récolte devra se faire pendant la saison estivale. Vous trouverez les graines dans l’espèce de calice renflé. Vous devrez suspendre les différentes hampes florales complètement desséchées tête en bas. Installez dessous une boite en carton. Les graines tomberont d’elles même dans ce dernier. Vous pourrez donc les semer au début de la saison printanière dans des caissettes en polystyrène par exemple. Vous devrez les maintenir à une température comprise entre 12 et 16°. Dès que les jeunes plants posséderont 2 feuilles minimum ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Laissez-les se développer de cette manière jusqu’à leur mise en place définitive en pleine terre ou bien en potée à la saison automnale suivante.

ASSOCIATIONS Le silène pourra s’associer avec le phlox mousse, l’aster nain, l’agapanthe, le glaïeul et le lys.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

2 réflexions au sujet de “Le silène”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :