Le tradescantia

PRÉSENTATION Le tradescantia est une plante vivace au feuillage persistant qui pourra être suivant l’espèce grimpante ou bien rampante. On l’appelle également misère, tradescantie ou encore éphémère. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible.

Elle fait partie de la famille des Commélinacées qui comprend plus de 50 espèces. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres  pour les plus petits sujets à 1m50 environ pour les plus grands. Sa floraison s’étalera de la saison printanière à la saison estivale. Ses fleurs pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira la plupart du temps du blanc au rose. Mais parfois ses fleurs pourront être violettes, rouges et même parfois bleues. Certaines espèces seront très rustiques puisqu’elles pourront supporter des températures hivernales pouvant atteindre -30° comme par exemple la misère de Virginie. D’autres ne seront pas du tout rustiques comme par exemple la misère pourpre. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Attention Si vous possédez des chiens ou des chats trois espèces sont toxiques pour vos amis à quatre pattes. Il s’agit des Tradescantia albiflora, Tradescantia spathacea et Tradescantia pallida. À leur contact, les chiens et les chats pourraient avoir des réactions allergiques comme par exemple des rougeurs et des démangeaisons sur la peau.

PLANTATION Le tradescantia non rustique devra être cultivé impérativement sous serre ou bien en potée à l’intérieur. Pour sa plantation utilisez un terreau plutôt riche et évitez les excès d’humidité. Effectuez un mélange d’1/3 de terreau fibreux, d’1/3 de terreau de feuilles et d’1/3 de sable grossier. Il aura besoin de lumière pour bien se développer. Évitez le soleil trop direct. Il affectionne les ambiances chaudes et humides avec une température comprise entre 20 et 25° sans descendre en dessous de 8°. Sa plantation devra s’effectuer dans le courant du mois d’avril. Suivant l’espèce choisissez un panier à suspendre ou bien un pot d’un diamètre d’une quinzaine de centimètres. Étalez au fond de votre contenant une couche de billes d’argile afin d’assurer un bon drainage à la plante. Remplissez en partie votre pot ou bien votre panier avec le mélange que vous aurez effectué. Vous devrez écarter délicatement les racines et placez votre plante au centre de votre contenant. Ajoutez le reste du substrat tout autour de la plante en prenant soin de recouvrir entièrement tout le système racinaire. Vous devrez bien tasser avec vos mains et pour terminer arrosez-le sans laisser de l’eau stagner en surface. Quant au tradescantia rustique il pourra être cultivé en pleine terre sur un sol riche, frais et surtout bien drainé sur un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Effectuez cette dernière de préférence à la saison printanière.

ENTRETIEN Pendant la première année surtout durant les périodes chaudes de la saison estivale arrosez-le régulièrement (culture en pleine terre). Ne laissez pas se dessécher le sol sans pour autant l’inonder. N’hésitez pas à le pailler. Tuteurez les espèces hautes. En ce qui concerne sa culture en potées arrosez-le 2 fois par semaine surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Pendant les autres périodes de l’année laissez se dessécher le substrat sur les 2/3 environ. Un arrosage par semaine devrait suffire. Évitez les coupelles sous vos potées. Le rempotage du tradescantia devra s’effectuer chaque année dans le courant du mois d’avril. Pendant la saison automnale (en général courant novembre) vous devrez rabattre toutes les souches des espèces cultivées en extérieur. A la saison printanière vous devrez pincer les jeunes pousses afin d’obtenir un beau port de la plante et provoquer le maximum de ramifications. En ce qui concerne les espèces panachées supprimez toutes les pousses vertes afin de conserver son aspect panaché. Supprimez également le feuillage jauni à la base des espèces rampantes.

PARASITES & MALADIES En règle générale le tradescantia sera résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois les pucerons pourront l’attaquer en déformant le feuillage et le rendre un peu gluant. Une pulvérisation de savon noir sera nécessaire ou bien utilisez un morceau de coton que vous aurez préalablement imbibé d’alcool dénaturé. Passez-le sur le feuillage atteint. D’autre part le tradescantia pourra développer certaines altérations comme par exemple le dessèchement, le jaunissement et la chute prématurée du feuillage. Dans ce cas l’air sera éventuellement trop sec ou le substrat ce sera trop desséché. Arrosez la plante  un peu plus souvent sans l’inonder comme déjà précisé ci-dessus. Si toutefois le bout du feuillage brunit c’est que votre tradescantia est exposé au soleil trop direct. Changez-le d’emplacement. Si vous constatez les tiges qui s’allongent trop votre plante est certainement mal exposée (manque de de lumière). Installez-la à un endroit plus lumineux.

MULTIPLICATION Le tradescantia d’intérieur se multipliera par bouturage de la saison printanière (à partir du mois d’avril) et jusqu’à la saison automnale (septembre). Pour cela vous devrez prélever à l’extrémité de la plante des tiges de 8/10 centimètres de longueur. Installez-les groupées dans un godet d’une dizaine de centimètres de diamètre rempli d’un mélange de tourbe humide et de terreau. Placez-les ensuite dans un local possédant une quinzaine de degrés environ. Au bout de 15 jours à trois semaines vous devriez apercevoir des nouvelles pousses. Quand elles seront assez robustes ce sera le moment de les planter individuellement dans des pots afin de les cultiver comme des sujets adultes. Attention certaines espèces auront tendance à pourrir lors de la plantation des boutures. Il s’agit du tradescantia sillamontana et navicularis. Dans ce cas vous devrez verser du sable dans les trous de plantation afin d’éviter ce désagrément. Quant aux espèces cultivées en pleine terre la multiplication pourra s’effectuer par division ou bien encore par semis. Pour diviser une touffe vous devrez choisir un sujet vigoureux. Soulevez la plante et avec un couteau bien affûté et désinfecté prélevez une partie de tiges avec des racines que vous pourrez planter immédiatement ailleurs. Arrosez ces nouvelles plantations sans provoquer une inondation. Pour ce qui sera du semis je vous conseille de vous procurer des graines ICI afin d’obtenir des sujets identiques au pied mère. Pour effectuer votre semis à la saison printanière remplissez de terreau des caissettes. Semez vos graines et lorsque les plantules seront assez robustes repiquez-les individuellement dans des godets remplis d’un mélange de terreau ou de terre de jardin et de sable à parts égales. Vous devrez patienter jusqu’à la saison automnale pour les mettre en place définitivement en pleine terre. A noter qu’il semblerait que le tradescantia se ressèmerait tout seul.

ASSOCIATIONS Le tradescantia pourra s’associer avec la saxifrage et d’autres vivaces. Les espèces bleues foncées ont un très bel effet près des rosiers.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

5 réflexions au sujet de “Le tradescantia”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :