Comment cultiver les plantes d’intérieur ?

GÉNÉRALITÉS Tout d’abord il faut savoir que certaines plantes d’intérieur demandent des soins afin de les conserver en bonne santé. Ce qui est très important c’est de choisir les plantes qui s’adapteront le mieux à l’environnement de votre intérieur.

 

De cette manière vous mettrez les meilleures chances de votre côté. Afin d’éviter tout stress aux plantes que vous ramenez chez vous je vous conseille de les habituer progressivement à leur nouvel environnement. Vous devrez connaître leurs besoins en luminosité, en arrosage et quel support utiliser (terreau plutôt riche ou pauvre, terre de bruyère, tourbe, sable.. Etc.. ). En respectant ces différents critères vos plantes d’intérieur pourront vivre longtemps.

LE CHOIX sera déterminant. Pour cela vous devrez vous rendre dans une jardinerie ou une pépinière ayant une bonne réputation. En règle générale vous aurez des interlocuteurs sérieux et spécialistes des plantes d’intérieur et qui seront de très bons conseils. Évitez les magasins de bricolage et les supermarchés afin d’éviter de prendre des risques car ils ne sont pas spécialistes des plantes. Ils ne sont que des revendeurs. Je vous conseille également de donner un coup d’œil à l’aspect de l’intérieur du magasin en matière de propreté par exemple. Les prix seront également un critère à prendre en compte. Si vous constatez un prix extrêmement bas vous pourrez peut être vous méfier. Vérifiez si la plante que vous aimeriez acquérir est saine.

LES VARIÉTÉS RÉSISTANTES et faciles à cultiver si vous étés débutant seront parfaitement adaptées pour commencer la culture des plantes d’intérieur. Le ficus ou bien la misère par exemple pourraient être des plantes pour commencer votre apprentissage. Sinon si vous avez un peu d’expérience en culture ou si vous êtes un passionné vous aurez un large éventail d’espèces à votre disposition. Le vendeur pourra vous aider à faire votre choix. Ne vous fiez surtout pas à une plante dont vous aurez eu le coup de cœur car elle ne sera pas nécessairement facile à cultiver et à entretenir. D’autre part n’essayez pas de cultiver par exemple des hortensias, des narcisses papyracés, des rosiers nains, des lys de pâques ou bien encore des tulipes en intérieur car il s’agit de plantes réservées exclusivement à la culture en extérieur.

LA CATÉGORIE CHOISIE Vous aurez le choix entre les espèces qui fleuriront et celles qui  posséderont un feuillage très esthétique. Sachez que la plupart des plantes se développant dans leur milieu naturel fleurissent mais dans nos intérieurs certaines ne pourront jamais arriver à maturité donc ne fleuriront jamais par manque de luminosité et d’espace. C’est pourquoi on les appelle plantes à feuilles. ça n’empêchera pas une minorité de cette catégorie de fleurir un peu surtout si elles se plaisent à l’emplacement que vous leur aurez choisi mais leur floraison ne sera pas nécessairement intéressante décorativement.

L’ÉTAT DE LA PLANTE Pensez à vérifier si la plante que vous allez acheter est en parfaite santé en examinant l’aspect de son feuillage et éventuellement de ses fleurs s’il s’agit d’une plante qui fleurit. Attention aux taches qui pourraient gâcher l’esthétique. Ça pourrait être également un signe de maladie. Observez les tiges qui devront posséder des feuilles de haut en bas. Si vous constatez qu’il y a des manques dans le feuillage ce n’est pas un bon signe de parfaite santé. En ce qui concerne les plantes fleuries préférez les espèces avec de nombreux boutons qui devront être fermes. Évitez les plantes dont les fleurs sont complètement écloses. Si vous voyez des nouvelles pousses c’est très bon signe. Mais attention certaines plantes ont un développement moins rapide et peut être que vous ne pourrez voir ces jeunes petites pousses.

LE SYSTÈME RACINAIRE devra être très stable. Pour vérifier je vous conseille de tirer légèrement sur la plante afin de vous assurer que les différentes tiges sont bien reliées aux racines et que la plante tient bien dans son contenant. Si toutefois vous constatez un dessèchement anormal du substrat choisissez une autre plante car il s’agit d’un signe de mauvais entretien. Par contre si le système racinaire est un peu à l’étroit ce n’est pas un problème car vous aurez la possibilité d’effectuer plus tard un rempotage.

ATTENTION AUX ÉVENTUELS PIÈGES Certaines enseignes utilisent des subterfuges afin de rendre les plantes plus attractives et vous donner envie de les acquérir. Par exemple certains cactus pourront être décorés avec des fleurs qui n’auront rien à voir avec la plante. Les fleurs pourront être vaporisées avec de l’encre afin d’avoir un très bel aspect. C’est pourquoi je vous conseille d’examiner attentivement une plante avant de l’acheter.

LE TRANSPORT DE LA PLANTE devra s’effectuer dans les plus brefs délais. En règle générale le vendeur devrait vous l’emballer afin de la protéger pendant le temps de transport. Si cette opération n’est pas effectuée vous devrez prendre certaines précautions pour la protéger des courants d’air, du froid, du trop chaud ou bien encore des gaz d’échappement. En un mot vous devrez lui éviter un maximum de stress. Pour le transport utilisez des caisses à vin par exemple ou bien encore des seaux afin d’obtenir une bonne stabilité dans votre véhicule. Si toutefois elle est de grande taille et que vous ne pouvez pas la transporter je vous conseille de vous la faire livrer à domicile.

CHOISIR SON EMPLACEMENT sera une opération très importante pour le bien être de votre plante. Évitez les expositions trop ensoleillées sauf s’il s’agit de cactus, de plantes grasses ou certaines plantes fleuries. Les températures extrêmes seront également à éviter. Si vous possédez une pièce très ensoleillée il s’agira d’un excellent environnement. Mais dans ce cas vous devrez installer votre plante à 2 mètres minimum de la fenêtre afin d’éviter un soleil trop direct qui pourrait brûler le feuillage de la plante. Quand vous aurez trouvé le bon emplacement laissez-la se familiariser avec son nouvel environnement. Ne la déplacez surtout pas et ne la rempotez pas. Vous le ferez plus tard. Avant le premier arrosage il sera préférable de laisser se dessécher complètement le substrat. Si vous avez d’autres plantes dans la pièce il serait judicieux de les retirer pendant un certain temps afin d’éviter à la nouvelle plante d’être contaminée par d’éventuels parasites ou maladies. Si la plante que vous venez d’acheter a besoin de chaleur ne l’exposez pas de suite au chaud. En règle générale les magasins les exposent un peu au frais. Si vous l’exposez de suite sur un emplacement chaud vous allez la traumatiser inutilement.

LA PLANTE DOIT SE REMETTRE DE SON STRESS Pour cela le meilleur moyen c’est de l’observer. Certaines plantes auront tendance à flétrir ou bien encore à se dégarnir car son feuillage et ses fleurs tomberont. Ce sera un peu normal après le traumatisme qu’elle aura subit suite à son déplacement dans son nouvel environnement. Si vous constatez qu’elle se flétrit vraiment beaucoup et qu’elle aurait tendance à brunir c’est qu’elle doit avoir un problème. Ne lui donnez pas de nutriment car vous risquerez d’aggraver son état. A noter que certaines espèces de plante comme par exemple le figuier pleureur perdent quasiment tout son feuillage et reproduisent par la suite de nouvelles feuilles vigoureuses quand elles se sont vraiment habituées à leur nouvel environnement. D’autres plantes perdent également leurs feuilles exceptées les jeunes pousses qui deviendront plus vigoureuses dans le nouvel espace que vous lui aurez attribué.

EMPLACEMENT DÉFINITIF Si vous constatez que la plante ne perd plus son feuillage et n’est plus flétrie c’est qu’elle  commence à s’habituer à son nouvel environnement. Vous pourrez alors tenter de l’installer à son emplacement définitif. Si le système racinaire est un peu à l’étroit vous pourrez également la rempoter en respectant la composition de son substrat. Mais si la plante se plaît sur son premier emplacement et si vous pouvez, laissa-la vivre sa vie sans la changer de place.

FERTILISATION Patientez une douzaine de mois avant d’effectuer cette opération car votre plante a dû être déjà fertilisée par la jardinerie. Si vous lui fournissez des nutriments trop tôt vous risquez de lui faire plus de mal que de bien. Je vous conseille d’utiliser des engrais naturels.

LUMINOSITÉ La plupart des plantes d’intérieur ont besoin de lumière. Si elles n’en ont pas assez son feuillage aura du mal à se développer normalement et les tiges s’étioleront. En ce qui concerne les plantes panachées ou bien bicolores et si son feuillage reste vert, dans ce cas ce ne sera pas normal. Les espèces qui fleurissent ne fleuriront pas ou mal. Par contre si votre plante a trop de lumière elle risque d’être flétrie et ses feuilles posséderont des traces de brûlure. Afin de remédier à ce problème il sera impératif de connaître les besoins en luminosité de votre plante. Certaines plantes comme par exemple les plantes grasses, les cactus ou d’autres espèces  apprécieront une lumière directe pendant que d’autres préféreront une lumière légèrement filtrée. Si toutefois la lumière est insuffisante je vous conseille d’utiliser des lampes horticoles comme cela se fait pour les semis.

LA TEMPÉRATURE Évitez les emplacements avec des courants d’air, des écarts trop importants des températures ainsi que des températures extrêmes comme déjà indiqué ci-dessus (trop froid ou trop chaud). Les plantes d’intérieur n’apprécieront pas d’éventuels chocs thermiques. Une différence de 4 à 5° sera acceptée par les plantes mais d’avantage de différence elles vous le feront savoir par divers symptômes que vous constaterez. En règle générale les plantes d’intérieur accepteront des températures intérieures comprisses entre une quinzaine de degrés et 25°. En cas de choc thermique la plante devrait s’affaisser, perdre tout son feuillage et éventuellement ses fleurs. S’il fait trop froid son feuillage se flétrira et pourra pourrir. Et pour terminer s’il fait trop chaud son feuillage jaunira et ses fleurs auront tendance à se faner prématurément.

L’ARROSAGE devra être adapté en fonction du besoin de chaque plante. Si votre plante se dessèche et si sont feuillage a tendance à avoir une apparence comme des brûlures il s’agit d’un symptôme de manque d’eau. Par contre si votre plante présente des signes de moisissures et de pourriture c’est qu’elle est attaquée par divers champignons. Dans ce cas vous l’arrosez trop. Diminuez vos apports d’eau. Renseignez-vous sur ses besoins en eau. Utilisez impérativement de l’eau à température ambiante ayant reposé toute une nuit. Si toutefois il faut que vous arrosiez rapidement une plante et que sur le moment vous n’avez pas une quantité d’eau comme indiqué ci-dessus vous aurez la possibilité d’effectuer votre apport d’eau avec de l’eau du robinet légèrement tiède.

LE CONTENANT devra être en rapport de l’espèce cultivée. Sachez qu’il existe deux sortes de contenants. Tout d’abord il y a ceux qui sont non poreux qui retiennent l’humidité. Le substrat se desséchera moins rapidement. Ces contenants seront plutôt réservés aux plantes qui apprécieront l’humidité. Quant à ceux qui seront poreux ils absorberont une partie des apports d’eau  qui seront plus adaptés aux plantes ayant un besoin moindre d’humidité.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « Comment cultiver les plantes d’intérieur ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :