L’eucalyptus

PRÉSENTATION L’eucalyptus est un très joli arbre qui se fera un plaisir d’apporter une belle touche décorative dans votre jardin d’agrément. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera important. Il fait partie de la famille des Myrtacées qui compte plus de 600 espèces.

Sa hauteur ira de 3 mètres pour les plus petits sujets à une trentaine de mètres environ pour les plus grands. Il sera très rustique pour certaines espèces puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Attention d’autres espèces seront un peu moins rustiques et supporteront des températures de -7° au maximum. Renseignez-vous auprès de votre pépinière ou de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Il pourra se cultiver en haie ou bien encore en isolé. La culture en bac ou bien en pot sera également possible.

PLANTATION Choisissez à votre eucalyptus un emplacement bien ensoleillé sur un sol plutôt acide, riche, frais pendant les périodes chaudes de la saison estivale et surtout bien drainé. Quelques espèces supporteront les sols calcaires. Là aussi renseignez-vous auprès de votre pépinière ou de votre jardinerie habituelle. Je vous conseille de le cultiver éloigné des autres plantations car le cinéol qu’il sécrète par son système racinaire ralentira le développement des autres végétaux. Pour les espèces de grandes tailles vous devrez prévoir un espace suffisant car il s’agit d’un arbre qui se développera assez rapidement. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  S’il s’agit d’un sujet que vous avez acheté en conteneur effectuez sa plantation à la saison automnale. Si vous décidez de le planter à la saison printanière faites-le hors période de gel et de grosse chaleur. Dans ce cas vous devrez l’arroser régulièrement jusqu’à la fin de la saison estivale. Les sujets à racines nues devront être plantés impérativement au début de la saison automnale afin que son système racinaire puisse s’installer dans de bonnes conditions avant l’arrivée du froid hivernal. Si votre sol est trop pauvre enrichissez-le avec un bon terreau ou bien avec du compost bien décomposé. Vous devrez prévoir un tuteur très robuste afin d’éviter les prises aux différents vents car n’oubliez pas comme déjà indiqué ci-dessus l’eucalyptus a une croissance rapide.

ENTRETIEN L’eucalyptus une fois adulte ne vous demandera pas beaucoup d’entretien. En ce qui concerne les jeunes sujets cultivés en pleine terre des arrosages copieux et réguliers seront impératifs surtout pendant les périodes de grosse chaleur afin d’obtenir un très bon enracinement. Vous devrez laisser le tuteur au minimum pendant les 4 ou 5 premières années suivant sa plantation, ce-ci afin d’éviter un éventuel déracinement à cause du vent. Pour ce qui est de vos cultures en bac ou en pot arrosez-les régulièrement tout en laissant se dessécher le substrat entre deux arrosages. Vous devrez diminuer ces derniers pendant la saison hivernale afin que le substrat ne se dessèche pas complètement. L’eucalyptus devra être paillé pendant la saison d’hiver si vous habitez une région froide. La taille des eucalyptus cultivés en potée devront être taillés régulièrement. Cette dernière devra s’effectuer au début de la saison printanière. Si vous cultivez l’eucalyptus (sujet adulte) en arbre la taille ne sera pas indispensable. Par contre si vous souhaitez contenir son volume il faudra que vous le tailliez régulièrement. Si toutefois vous décidiez de le tailler en cépée en principe son feuillage deviendra bleuté ce qui est très joli et très décoratif.

PARASITES & MALADIES En règle générale l’eucalyptus sera très résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois il pourrait être contaminé par la galle de l’eucalyptus qui est une maladie cryptogamique. Il s’agit d’une toute petite guêpe à galle qui pondra sous l’épiderme du feuillage dans une zone appelée »parenchyme ». Cette maladie est surtout présente dans le sud de la France. Elle se reconnait par l’apparition de toutes petites boursouflures la plupart du temps percées de tout petits trous sur les feuilles qui auront tendance à jaunir et à se dessécher ensuite. Si votre eucalyptus est atteint de cette galle il faudra que vous supprimiez les rameaux dont le feuillage est contaminé. Brulez-les immédiatement afin d’éviter une propagation de la maladie. Pour les sujets de très grandes tailles ce sera une opération plus délicate à réaliser. L’eucalyptus pourra être également envahi par le psylle qui est un insecte homoptère piqueur-suceur.

MULTIPLICATION L’eucalyptus pourra se multiplier par semis en récupérant les graines contenues dans ses fruits. Le meilleur moment pour récolter ces dernières ce sera quand les fruits tomberont au sol d’eux même. Dans ce cas vous serez sûr d’avoir des semences arrivées à maturité. Pour certaines espèces il faudra que vous attendiez 12 mois environ pour les récolter.

Une fois votre récolte effectuée vous devrez les faire sécher. Mais attention, étant donné que les graines sont très petites au moindre souffle de vent elles risquent de s’envoler. Faites cette opération bien à l’abri. Une fois le séchage terminé vous pourrez les conserver au réfrigérateur à une température de 4° pendant une douzaine de mois afin d’attendre patiemment la bonne période pour effectuer votre semis.

S’il s’agit d’espèces rustiques vous devrez effectuer une vernalisation de vos graines à une température en dessous de 4° pendant 3 à 4 semaines. Effectuez ensuite votre semis dans des godets par  exemple. Déposez 2 à 3 graines dans chaque godet remplis d’un mélange de terreau et de sable fin. Recouvrez les graines d’une très fine couche de sable et tassez très légèrement. Avec un pulvérisateur vous devrez humidifier le substrat.

Vos godets devront être enfermés dans des sacs de congélation que vous refermerez bien ce qui s’appelle un semis à l’étouffée. Placez le tout dans une pièce très lumineuse à une température comprise entre 20 et 25°. Si besoin humidifiez votre substrat de temps en temps avec votre pulvérisateur. En règle générale vous devriez obtenir un excellent taux de réussite. La levée s’effectuera 8 à 10 jours plus tard.

Vous devrez alors diminuer légèrement la température à 18/20° sans supprimer les sacs en plastique. Quand les petites plantules possèderont 3/4 feuilles ce sera le moment de les repiquer individuellement dans d’autres godets un peu plus grands que vous remplirez de terreau ou de compost bien décomposé avec du sable très fin de rivière. Utilisez une cuiller à café afin de prendre une petite motte car le système racinaire sera très fragile à manipuler.

Laissez vos jeunes plants toujours dans les sacs en plastique et dès qu’ils auront atteint 8/10 centimètres ouvrez petit à petit ces derniers afin de leur donner un peu d’air progressivement. Tous les 2 ou 3 jours vous les ouvrirez un peu plus jusqu’à une totale ouverture. Veillez à leurs faire des apports d’eau régulier afin que le substrat reste toujours légèrement humide. Prévoyez une bonne ventilation dans la pièce et évitez à vos jeunes plants le soleil direct. La plantation définitive devra s’effectuer quand les températures extérieures atteindront au minimum 25°. Si les nuits sont encore un peu fraiches paillez-les et protégez-les d’un voile d’hivernage pendant les 2 premières années le temps qu’il puissent s’enraciner parfaitement.

En complément je vous conseille de consulter cet article https://christinerobledo.wordpress.com/2017/06/28/leucalyptus/

ASSOCIATIONS L’eucalyptus pourra s’associer avec le callistemon, le ciste, le romarin et le myrte. Si toutefois vous le taillez très régulièrement assez court vous pourrez également l’associer avec l’impatient, le géranium vivace et le dahlia.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Christophe BERNARD

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :