Le jonc

PRÉSENTATION Le jonc est une plante vivace qui pourra apporter une touche décorative que ce soit près d’un plan d’eau, dans votre jardin potager ou celui d’agrément ou bien encore en potée. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien.

Son besoin en eau sera important. Il fait partie de la famille des Joncacées qui compte plus de 150 espèces. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets à 1m50 environ pour les plus grands. Il sera en règle générale très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20/-25°. Mais attention certaines espèces seront plus gélives et supporteront des température allant de -7 à -10° au maximum. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Le jonc vous servira à effectuer des travaux manuels en le tressant comme l’explique la vidéo ci-dessous.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol impérativement frais, lourd y compris détrempé et de préférence acide. Mais en principe le jonc s’adaptera à la plupart des sols mème s’ils sont pauvres du moment qu’ils soient humides. Certaines espèces pourront être immergées sur une dizaine de centimètres. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ?  » Cette dernière devra être effectuée à la saison printanière hors période de gel et de grosse chaleur afin que la plante puisse bien s’enraciner avant l’arrivée du froid hivernal.

ENTRETIEN Le jonc une fois bien enraciné ne vous demandera pas un entretien particulier si ce n’est d’effectuer le nettoyage de sa touffe à la fin de la saison hivernale voire au début de la saison printanière avant son redémarrage végétatif. Pour cela je vous conseille de rabattre la touffe afin que cette dernière n’ait pas un aspect négligé. Les cultures en bac ou bien en pot devront être arrosées régulièrement de telle manière que le substrat soit toujours maintenu détrempé. Le rempotage devra s’effectuer quand vous vous apercevez que la plante est un peu à l’étroit dans son contenant. Quand le système racinaire se montrera à la surface ce sera le bon moment pour effectuer cette opération.

PARASITES & MALADIES Le jonc ne connait ni parasites ni maladies.

MULTIPLICATION Le jonc pourra se multiplier par semis en récupérant les graines juste avant qu’elles ne tombent au sol et quand elles changent de couleur. Vous pourrez les conserver jusqu’à la saison printanière à condition que vous les stockiez dans un endroit au frais et au sec. Le semis devra s’effectuer en pot voire en godet sous abris non chauffé. La mise en place définitive s’effectuera dès que les petits plants seront manipulables soit directement en pleine terre ou bien encore en potées. Le jonc pourra également se multiplier par division pendant toute la saison printanière.

ASSOCIATIONS Le jonc pourra être associé avec le caltha, la menthe, l’iris, la salicaire, l’hosta, la ligulaire, le mimulus, le darmera peltata et le pétasite.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Cactus Pays de Redon

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

2 réflexions au sujet de “Le jonc”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :