La barbe de bouc

PRÉSENTATION La barbe de bouc est une plante vivace qui se fera un plaisir de donner une belle touche décorative en bordure de la plupart des plants d’eau comme par exemple un bassin ou bien encore une marre. On l’appelle également Aronce, Reine des bois, Spirée sylvestre ou bien encore Barbe de chèvre.

Sa culture sera facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la famille des Rosacées qui compte au maximum 2 ou 3 espèces.  Sa hauteur ira d’une trentaine de centimètres  pour les plus petits sujets à parfois plus d’un mètre pour les plus grands. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20/-25°. Sa floraison s’étalera du mois d’avril au mois de juillet. Ses toutes petites fleurs de couleur ivoire vous surprendront par le magnifique spectacle qu’elles vous offriront. Sa croissance sera très rapide.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement légèrement ensoleillé ou bien à mi-ombre voire à l’ombre. Elle s’adaptera à la plupart des sols mais dans tous les cas il faudra qu’ils soient frais. Évitez les sol trop calcaires. Si vous respectez des apports d’eau réguliers pendant les premières années suivant sa plantation elle pourra supporter des petits épisodes de grosse chaleur. Je vous conseille de planter les sujets de grande taille à l’abri du vent qui pourrait les coucher voire casser ses tiges. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Cette dernière pourra s’effectuer en règle générale tout au long de l’année hors période de gel et de grosse chaleur étant donné qu’elle sera vendue la plupart du temps en conteneur.

ENTRETIEN La barbe de bouc ne vous demandera pas énormément d’entretien. Vous devrez essentiellement maintenir son pied au frais. N’hésitez pas à pailler ce dernier soit avec par exemple de la tonte séchée ou bien avec des feuilles mortes. La floraison terminée vous devrez supprimer les tiges desséchées.

PARASITES & MALADIES La barbe de bouc ne craindra ni parasites, ni maladies.

MULTIPLICATION La barbe de bouc se multipliera à la fin de la saison hivernale par division des souches. Vous devrez effectuer cette opération avant la reprise végétative de la plante. D’autre part il sera également possible de la multiplier par semis en pépinière à la fin de la saison hivernale. Dès que les jeunes plants seront manipulables vous pourrez les mettre en place directement en pleine terre.

ASSOCIATIONS La barbe de bouc pourra être associée avec la grande glycérie, la filipendule, la saxifrage, l’iris d’eau, la ligulaire et le Caltha

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

2 réflexions au sujet de “La barbe de bouc”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :