Le caltha

PRÉSENTATION Le caltha est une des premières plante vivace à fleurir à la saison printanière. On l’appelle également Populage des marais ou bien encore Souci d’eau. Mais parfois on lui donne son nom latin Calta Palustris. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien.

Son besoin en eau sera important. Il fait partie de la famille des Renonculacées qui compte une bonne dizaine d’espèces. Sa hauteur ira d’une vingtaine de centimètres  pour les plus petits sujets à 60 centimètres environ pour les plus grands. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Sa floraison s’étalera du mois de mars au mois de septembre. Ses fleurs seront d’un jaune vif qui aura un des plus bel effet dans votre jardin. Il pourra se cultiver jusqu’à une altitude de 2500 mètres.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement de préférence ensoleillé mais qui soit impérativement frais et mème inondé. Un sol lourd et riche lui conviendra parfaitement. Mais en règle générale il s’adaptera à la plupart des sols du moment que ces derniers soient très humides à détrempé. Malgré tout il pourra s’accommoder éventuellement d’un emplacement avec une ombre légère. Au soleil il fleurira beaucoup mieux. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Cette dernière devra s’effectuer à la saison printanière hors période de gel et de grosse chaleur afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée du froid hivernal. Si vous décidez de le cultiver en potée il sera préférable de vous procurer un contenant spécial plantes aquatiques d’une trentaine de centimètres de diamètre et de 20 centimètres environ de profondeur. Si votre terre de jardin est plutôt lourde (argileuse) ce sera parfait. Mélangez-y du terreau spécial plantes aquatiques. Remplissez votre contenant avec ce substrat.

ENTRETIEN Quand la floraison du caltha sera terminée vous devrez supprimer les fleurs fanées ce qui permettra la plupart du temps une remontée florale à la fin de la saison estivale. Rabattez la touffe à la saison automnale qui repartira au début de la saison printanière. Vous devrez également lui effectuer un apport de compost bien décomposé à chaque saison automnale.

PARASITES & MALADIES En principe le caltha sera assez résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois certaines maladies cryptogamiques pourraient faire leur apparition comme par exemple l’oïdium à la fin de la saison estivale ou bien encore la rouille dans le courant de la saison printanière.

MULTIPLICATION Le caltha pourra se multiplier par division de la touffe juste après sa floraison. Avec une bêche-fourche déracinez complètement la souche. Partagez cette dernière en plusieurs morceaux en s’assurant que chacun possède des bourgeons et des racines. Plantez-les ailleurs immédiatement. Si vous constatez que vous en avez trop ne les jetez pas. Offrez-les à votre voisin par exemple.

ASSOCIATIONS Le caltha pourra être associé à la barbe de bouc, la primevère du Japon, le jonc, l’astilbe, l’hosta, au scirpe et à certaines espèces d’iris comme par exemple l’iris des marais.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

1 réflexion au sujet de « Le caltha »

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :