La joubarbe

PRÉSENTATION La joubarbe est une toute petite plante succulente vivace persistante qui vous apportera une très belle décoration dans votre jardin. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Elle fait partie de la famille des Crassulacées qui compte une quarantaine d’espèces environ.

Sa hauteur ira de 5 centimètres pour les plus petits sujets à  une quinzaine de centimètres environ pour les plus grands. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Elle pourra s’utiliser en rocaille ou bien en couvre-sol. Dans les deux cas elle fera merveille où vous l’installerez. En règle générale sa floraison s’étalera du mois de juin au mois d’août. La couleur de ses fleurs pourront aller du rose au rouge et parfois mème au jaune.

PLANTATION Choisissez- lui un emplacement bien ensoleillé. Comme indiqué ci-dessus l’idéal sera de l’installer sur son terrain de  prédilection c’est à dire en rocaille ou bien en couvre-sol. Mais elle appréciera d’être cultivée également en potée ou bien dans les interstices d’un muret. Elle ne sera pas du tout exigeante sur la nature du sol. Ce dernier pourra être pierreux, pauvre, acide et un peu calcaire mais surtout bien drainé. Comme vous pouvez le constater elle s’adaptera à la plupart des emplacements de votre jardin. Sa plantation pourra être effectuée de préférence à la saison printanière hors période de gel et de grosse chaleur. Une plantation à la saison automnale sera possible à condition de le faire en septembre voire au début du mois d’octobre afin que son système racinaire puisse bien s’installer avant l’arrivée du froid de la saison hivernale. La joubarbe se développera dans très peu de terre. Que ce soit dans une rocaille ou dans un muret vous devrez déposer un peu de terreau ordinaire pour qu’elle puisse commencer à s’installer. TRÈS IMPORTANT Évitez les zones où l’eau a tendance à stagner ou bien si le sol met longtemps à se ressuyer.

ENTRETIEN Comme précisé ci-dessus la joubarbe déteste les excès d’humidité. Par très grosse chaleur je vous conseille tout de mème de l’arroser à l’aide d’un petit pulvérisateur. Les rosettes qui se seront desséchées devront être supprimées délicatement avec un ciseau bien affuté afin de ne pas toucher aux autres. Si toutefois votre sol est mal drainé faites-lui un apport de graviers. En ce qui concerne vos potées n’hésitez pas à les divisez assez souvent si vous apercevez des rejets. En rocaille cette opération sera plus espacée. Et pour ce qui est des cultures sur un muret laissez-les vivre leur vie.

PARASITES & MALADIES La joubarbe ne craindra ni parasites, ni maladies si elle est cultivée dans de bonnes conditions c’est à dire avec un drainage parfait. Toutefois si le sol reste humide trop longtemps la rouille pourrait faire son apparition.

MULTIPLICATION La joubarbe pourra se multiplier par division à la saison printanière. Pour cela c’est très simple. A l’aide d’un ciseau bien affuté vous devrez sectionner chaque rejet pour les replanter ailleurs. En fait ces derniers sont des stolons un peu comme ceux des fraisiers.

ASSOCIATIONS La joubarbe pourra être associée avec le nombril de Vénus, le panicaut, l’hélianthème, le sédum, le delosperma, l’euphorbe myrsinite et le phlox subulata. Vous pourrez également l’associer avec des plantes plus grandes en arrière plan comme par exemple la lavande, l’achillée, le phormium, le ciste et l’agave. N’installez pas ces dernières trop rapprochées afin d’éviter qu’éventuellement elles étouffent et fassent de l’ombre à vos joubarbes.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo   Jardiner Malin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « La joubarbe »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :