L’oyat

PRÉSENTATION L’oyat est une plante vivace qui est appelé également chiendent marin, gourbet ou encore roseau des sables. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Il fait partie de la famille des Poacées. Sa hauteur ira de 80 centimètres pour les plus petits sujets à 1m20 environ pour les plus grands.

Il sera très peu rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -5° au maximum. L’oyat pourra supporter de très longues séquences de sécheresse.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol sablonneux. C’est pourquoi nous pouvons l’apercevoir sur les dunes quand vous allez vous promener en bord de mer. Sa plantation devra s’effectuer soit à la saison printanière hors période de gel ou bien au début de la saison automnale en octobre qui sera le mois le plus propice.

ENTRETIEN Arrosez l’oyat à sa plantation et ensuite laissez-le vivre sa vie. La rosée du matin ainsi que les différentes précipitations tout au long de l’année lui suffiront. Aucune fertilisation ne sera nécessaire. Désherbez-le de temps en temps en effectuant avec votre serfouette quelques binages superficiels. Ne le paillez jamais. Afin de lui conserver un bel aspect vous pourrez avec votre cisaille le tailler à une dizaine de centimètres du sol. Effectuez cette opération à la fin de la saison hivernale.

PARASITES & MALADIES En dehors de nos amies les limaces qui pourraient déguster les jeunes pousses l’oyat ne craindra ni parasites ni maladies.

MULTIPLICATION L’oyat pourra se multiplier par division de la souche soit à la saison printanière ou bien à la saison automnale. Pour réaliser cette opération vous devrez utiliser votre bêche-fourche.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Sciences et avenir

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

Bonne année à tous et portez-vous bien !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :