La rue officinale

PRÉSENTATION La rue officinale est un arbrisseau qui possède un joli feuillage bleuté qui pourra être cultivée aussi bien dans un massif de votre jardin d’agrément ou en bordure  ou encore dans votre potager où votre parcelle d’aromatiques se fera un plaisir de l’accueillir.

Sa culture en bac ou bien en pot sera également possible. On l’appelle également rue fétide ou herbe de grâce ou bien encore herbe à la belle fille. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Elle fait partie de la famille des Rutacées. Sa hauteur ira d’une soixantaine de centimètres  pour les plus petits sujets à 90 centimètres voire un mètre environ pour les plus grands. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. En fait il s’agit d’une plante médicinale et aromatique.

PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol qui soit léger et plutôt calcaire. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «   Cette dernière pourra s’effectuer dans le courant de la saison printanière hors période de gel. Dans ce cas vous pourrez utiliser des jeunes plants. Une plantation au début de la saison automnale sera possible à condition que les différents sujets soient suffisamment développés. Si vous décidez de créer une haie basse vous devrez les espacer d’une cinquantaine de centimètres minimum. Et pour une culture en massif je vous conseille de les planter en arrière-plan.

ENTRETIEN Malgré son besoin d’eau qui sera faible comme déjà indiqué ci-dessus il faudra tout de même l’arroser en petite quantité la première année de sa plantation afin que son système racinaire puisse s’installer dans les meilleures conditions. La rue officinale n’aura pas besoin d’un gros apport nutritif. Une petite poignée de compost bien décomposé devrait suffire. Vous devrez maintenir le  sol le plus léger possible en effectuant régulièrement des binages à l’aide de votre serfouette. Sa taille devra s’effectuer à la fin de la saison hivernale ou bien au tout début de la saison printanière. Pour cela vous devrez rabattre l’arbuste à une quinzaine de centimètres ce qui permettra de le rendre encore plus robuste. En effectuant cette opération la rue officinale pourrait provoquer des brulures. Je vous conseille d’utiliser des gants et de vous protéger les bras avec par exemple un vêtement assez épais à manches longues.

PARASITES & MALADIES La rue officinale sera très résistante aux parasites et aux maladie. Si toutefois vous constatez que le feuillage est un peu abimé c’est que la saison hivernale aura été froide et humide. Avec la taille que vous aurez effectué la rue officinale repartira à la saison printanière comme si rien n’était.

MULTIPLICATION La rue officinale pourra se multiplier par semis en récupérant les graines dans le courant de la saison estivale jusqu’au début de la saison automnale. Conservez-les bien au sec jusqu’à ce que vous les semiez en pépinière au début de la saison printanière sur un emplacement bien exposé si vous habitez une région douce. Si ce n’est pas le cas il vaudra mieux effectuer votre semis à l’intérieur. Il faudra très peu enterrer les graines. Vous pourrez également multiplier la rue officinale par division des touffes au début de la saison printanière hors période de gel. Le bouturage sera également possible à la fin de la saison estivale. Pour cela vous devrez extraire des boutures de 8/10 centimètres environ que vous devrez planter dans un substrat le plus léger possible et surtout bien drainé. Un mélange de terreau et de sable à parts égales pourra faire l’affaire. Ce dernier devra être maintenu frais sans pour autant l’inonder. Quand vos boutures commenceront à raciner ce sera le moment de les repiquer en godets. La mise en place définitive pourra se faire à la saison printanière suivante.

ASSOCIATIONS La rue officinale se plait beaucoup à proximité du figuier et du framboisier qui sont des plantes compagnes. Vous pourrez également l’associer avec quasiment toutes les plantes aromatiques.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « La rue officinale »

  1. Salut Jean-Claude, merci pour cet article, il me sera bien utile pour m’occuper de la rue que j’ai planté cet automne 😉
    Je te souhaite le meilleur pour cette année ! Bises.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :