la galle du fuchsia

PRÉSENTATION La galle du fuchsia est dû à un acarien microscopique appelé Aculops Fuchsiae ou bien encore Phytopte du Fuchsia. Ce dernier pique les tiges. Vous devriez observer une déformation du feuillage qui parfois se colore d’une couleur vert pale à rougeâtre sous l’effet des piqures de cet acarien.

Des galeries se forment à l’intérieur de la plante sous l’effet du gonflement des tissus, ce qui permet à cet insecte que vous ne pourrez voir à l’œil nu, de vivre dans ces dernières. Vous devriez ensuite voir un petit flétrissement des bourgeons supérieurs et dans la foulée le feuillage se recouvrira petit à petit d’un espèce de voile comme s’il s’agissait d’une attaque d’oïdium. Dès que les jeunes pousses commencent à rougir les tiges avec les fleurs se déformeront ensuite. Mais attention si vous vous apercevez que certaines fleurs sont mal formées ce ne sera pas obligatoirement le symptôme de la galle du fuchsia surtout si cela se passe à la fin de la saison automnale ou pendant la saison hivernale. En effet ce sera vraisemblablement un manque de lumière dû au raccourcissement des journées. Pour en revenir à notre acarien, il affectionne des températures plutôt fraiches et humides. Il pourra être amenés par le transport des plantes et éventuellement par les échanges de boutures qui sont les modes d’infestation les plus courants.

LUTTE PRÉVENTIVE La première des choses c’est de rester très attentif envers vos cultures de fuchsias. Il faudra que vous effectuiez une sérieuse vérification des plantes avant de les acheter. Et si vous effectuez des échanges de boutures soyez vigilants en vérifiant également la bonne santé de ces dernières. Je vous conseille de vous procurer certaines espèces qui seront en principe résistantes. Il s’agit du Fuchsia thymifolia et du Fuchsia microphylla subsp. microphylla et éventuellement du fuchsia  Baby Chang et du Miniature Jewels qui possèdent aussi une certaine résistance à la galle. Évitez les espèces Fuchsia arborescens, Fuchsia magellanica et Fuchsia procumbens qui sont en règle générale les plus vulnérables. Afin de pouvoir vous débarrasser le plus rapidement de ce ravageur il faudra que dès les premiers symptômes vous supprimiez les zones atteintes et ceci bien en dessous des parties attaquées. Si toutefois l’attaque est très importante n’hésitez pas à rabattre entièrement la plante au ras du sol. Et terminez en supprimant 4 à 5 centimètres de terre tout autour de la plante ce qui permettra de limiter la présence de l’Aculops Fuchsiae. Tous les déchets devront être impérativement brulés et la terre infectées que vous aurez ôtée ne devra pas être conservée dans votre jardin. Quand cette opération sera terminée pensez à bien désinfecter vos outils avec de l’alcool ainsi que vos mains. Coté traitement naturel je vous conseille de pulvériser sur la plante  soit du savon noir, de l’huile minérale ou encore du purin d’ortie à renouveler tous les 7 jours environ. Vous pourrez également effectuer ces traitements en les alternant.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :