L’acanthe

PRÉSENTATION L’acanthe est une plante vivace qui sera très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau sera faible. Elle fait partie de la famille des Acanthacées. Sa hauteur ira d’une quarantaine de centimètres pour les plus petits sujets à 2 mètres environ pour les plus grands et parfois un peu plus.

Elle sera moyennement rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre suivant l’espèce -10/-15°. Si vous habitez une région froide je vous conseille de cultiver l’acanthe de Hongrie ou bien encore l’acanthe à feuilles molles. Vous serez émerveillés par sa très belle floraison à partir de la fin de la saison printanière ainsi que pendant toute la saison estivale. Les tons iront du blanc au rose, en passant par le rose-pourpre et le le violet.

PLANTATION L’acanthe aura besoin d’un emplacement ensoleillé (Surtout si vous habitez au dessus de la Loire) sur n’importe quel sol mème ceux qui seront caillouteux. Il sera impératif que ce dernier soit très bien drainé. Si vous habitez une région chaude préférez-lui un emplacement à mi-ombre. Néanmoins elle préfèrera un sol profond, légèrement calcaire et frais pendant la saison estivale. Si votre sol est constamment humide pendant la saison hivernale l’acanthe aura du mal à supporter ce froid humide d’où l’importance d’un drainage parfait.  Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter les plantes d’extérieur ? «  Cette dernière devra s’effectuer à la saison printanière hors période de gel. Un apport de compost bien décomposé sera le bienvenu lors de sa plantation. Mélangez-y du sable si votre sol est trop lourd. Chaque sujet devra être espacé de 80 centimètres minimum, plus si vous avez la place. Arrosez-les jusqu’à ce que vous soyez sûr de leurs parfaites reprises.

ENTRETIEN Le feuillage jauni devra être supprimé ainsi que les fleurs fanées sauf si vous avez l’intention de récupérer les graines à la saison automnale avant que les différentes capsules n’éclatent. Arrosez-les de façon régulière pendant la saison estivale, ce qui permettra de les conserver en bonne santé. Vous devrez rabattre le feuillage à la saison automnale. Laissez sur place ce dernier afin de leur prodiguer une protection en cas d’une saison hivernale froide. Effectuez un apport de fumier ou de compost bien décomposé.

PARASITES & MALADIES Si toutefois une forte humidité persiste l’acanthe pourra être attaquée par l’oïdium. Si c’était le cas le feuillage atteint devra être supprimé et brulé. Vous devrez ensuite effectuer une pulvérisation de lait 1/2 écrémé dilué à 10% avec de l’eau de pluie de préférence. Nos amis les gastéropodes pourraient s’attaquer aux jeunes pousses.

MULTIPLICATION L’acanthe molle est une espèce qui pourra se ressemer spontanément surtout si elle se plait sur l’emplacement que vous lui aurez choisi. Dans ce cas vous devrez déplacer les jeunes plants à l’aide de votre transplantoir. Je ne vous conseille pas la division des souches car il s’agit d’une plante qui déteste être dérangée et de ce fait ce genre de multiplication est plus qu’aléatoire.

ASSOCIATIONS L’acanthe pourra être associée avec la lavatère, l’alchémille, la digitale Snow Thimble, l’echinacée Meringue et le rosier à floraison blanche.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo newsjardintv

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « L’acanthe »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :