Le camassia

PRÉSENTATION Le camassia est une très jolie plante bulbeuse qui aura une magnifique floraison éclatante avec ses fleurs bleues voire parfois blanches en forme d’étoile. Sa floraison s’étalera du mois d’avril au mois de juin. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen.

Il fait partie de la famille des Hyacinthacées qui comprend 6 espèces. Sa hauteur ira d’une trentaine de centimètres pour les plus petits sujets à un mètre environ et parfois plus pour les plus grands. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. On l’appelle également Quamash, Camassié ou bien encore Jacinthe des indiens. Vous pourrez l’utiliser en bordure, en massif ou bien en potée sur votre balcon ou sur votre terrasse. A noter que cette plante est très peu connue et mériterait d’être mise en avant dans les jardins.

PLANTATION Le camassia se cultivera au soleil voire à la mi-ombre sur un sol fertile, frais (sans être constamment inondé) et surtout bien drainé. En réalité il pourra s’adapter à la plupart des sols, même ceux qui seront lourds, calcaires ou bien acides. Évitez ceux qui sont trop secs. Sa plantation devra être effectuée à la saison automnale à partir du mois d’octobre et jusqu’à la fin du mois de novembre. Pour une culture en bac ou bien en pot faites un mélange de terreau avec du sable plutôt grossier à parts égales. Au fond de votre contenant étalez une couche de billes d’argile afin de favoriser le drainage.

ENTRETIEN Le camassia ne vous demandera pas beaucoup d’entretien. En règle générale il sera résistant aux gelées hivernales. Si toutefois vous habitez une région aux hivers très longs et très froids je vous conseille de lui étaler un bon paillage de feuilles mortes ou de tonte séchée ou un mélange des deux. La tonte séchée par dessus les feuilles mortes empêchera ces dernières de s’envoler en cas d’épisodes venteux. Vous devrez supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de conserver son coté esthétique. Son feuillage devra être supprimé quand ce dernier sera complètement desséché.

PARASITES & MALADIES Le camassia s’il est cultivé sur un emplacement qui lui plait, ne craindra ni parasites, ni maladies. Par contre s’il a été planté sur un sol constamment inondé le bulbe risque de pourrir.

MULTIPLICATION La méthode la plus simple pour multiplier le camassia sera la division des touffes soit à la fin de la saison printanière ou bien pendant la saison estivale. Cela consistera à diviser les bulbes âgés de 3 ans environ afin de les rajeunir. Replantez ailleurs immédiatement les bulbilles obtenus. Cette opération devra être effectuée quant tout le feuillage sera complètement desséché.

ASSOCIATIONS  Le camassia pourra être associé avec la fougère femelle, la tulipe, le fritillaire, la narcisse, l’hosta, l’heuchère, l’astrance, le rosier, le delphinium et la campanule.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :