Le nombril de vénus

PRÉSENTATION Le nombril de vénus est une plante vivace et succulente. Sa floraison sera éclatante pendant les saisons printanière et estivales. Elle s’étalera à partir du mois d’avril au mois de juillet voire parfois jusqu’à la fin du mois d’aout. Il vous offrira des tons blancs à verdâtre voire jaune paille. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien.

Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Crassulacées. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets à 50 centimètres environ pour les plus grands. On l’appelle également Ombilic des rochers, Oreille-d’abbé ou bien encore Umbilicus rupestris qui est son nom scientifique. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. On le retrouve souvent dans les interstices des murets ou parfois dans les creux des troncs d’arbre. Vous pourrez le cultiver en bordure, en rocaille où il se plaira beaucoup, en massif ou bien encore en bac ou en pot sur votre terrasse ou sur votre balcon.

PLANTATION Installez-le sur un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre dont le sol devra être frais et obligatoirement acide car il déteste le calcaire. En ce qui concerne une culture en potée il faudra que vous utilisiez un substrat sableux dans un contenant d’une quinzaine de centimètres de diamètre environ. Sa plantation devra être effectuée à la saison printanière hors période de gel. Ce sera très simple à réaliser. Il vous suffira juste d’enfoncer les jeunes sujets à un centimètre de profondeur dans un substrat sableux comme vous le feriez pour le Ficoïde vivace.

ENTRETIEN Le nombril de vénus ne vous demandera aucun entretien. Il suffira juste de supprimer au fur et à mesure les fleurs fanées afin d’éviter l’épuisement de la plante.

PARASITES & MALADIES Si vous respectez les choses essentielles à la culture du nombril de vénus comme par exemple un bon drainage et un sol suffisamment acide il sera très résistant aux parasites ainsi qu’aux maladies.

MULTIPLICATION Le nombril de Vénus pourra se multiplier soit par division d’un sujet pour replanter ailleurs les différents morceaux obtenus ou bien encore prélever des tiges de la plante pour les bouturer en les enfonçant directement dans des interstices d’un muret ou bien entre les pierres d’une rocaille. Dans les deux cas insérez un peu de substrat sableux mélangé avec un peu de terre de jardin.

ASSOCIATIONS Le nombril de Vénus pourra être associé avec toutes les plantes succulentes comme par exemple la joubarbe. Au pieds des haies il fera un excellent couvre-sol.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo permaculture agroécologie etc…

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :