Le galéga

PRÉSENTATION Le galéga est une plante vivace de grande taille. Si vous aimez donner à votre jardin un coté sauvage c’est la plante qu’il vous faudra cultiver sans hésiter. En fait il s’agit d’une plante buissonnante dont les fleurs sont très odorantes. Sa floraison s’étalera du mois de juin au mois de septembre. Ses fleurs pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira du blanc au bleu, en passant par le mauve et parfois le bicolore. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen.

Elle fait partie de la famille des Papilionacées. Sa hauteur ira d’un mètre pour les plus petits sujets à 1m50 environ pour les plus grands. On l’appelle également Rue-de-chèvre, Sainfoin d’Espagne ou bien encore Faux-indigo. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Si vous possédez un verger ce sera la plante idéale afin d’accentuer la pollinisation.

PLANTATION Le galéga sera une plante peu exigeante. Un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol frais lui conviendra. Sa plantation pourra se faire soit à la saison printanière ou bien à la saison automnale. Dans le trou de plantation mélangez-y à la terre de votre jardin 2 ou 3 poignées de compost bien décomposé. Faites attention de ne pas enterrer le collet lors du rebouchage du trou. Arrosez-le abondamment et pour terminer paillez-le.

ENTRETIEN Pendant le premier mois de sa plantation arrosez-le tous les 8 jours. Il faudra certainement le tuteurer surtout si vous habitez une région très ventée. Afin de lui conserver sa souplesse naturelle je vous conseille d’utiliser des rameaux de noisetier. Quand sa floraison sera terminée vous devrez le rabattre à une vingtaine de centimètres du sol afin que son feuillage puisse se reformer de manière esthétique. Et dans le courant du mois d’octobre vous devrez rabattre la plante au ras du sol. Elle repartira à la saison printanière suivante.

PARASITES & MALADIES Le galéga pourrait être grignoté par l’otiorrhynque.

MULTIPLICATION Le galéga pourra se multiplier par semis spontanés surtout si le sol est bien frais. Si vous ne souhaitez pas être envahi vous devrez éviter de laisser la plante monter en graines en supprimant les fleurs fanées au fur et à mesure. Le galéga pourra également se multiplier par division tous les 4 ans soit au début de la saison printanière ou bien dans le courant du mois d’octobre. Pour cela vous devrez utiliser votre fourche-bêche. A noter que son système racinaire sera plutôt difficile à déterrer. Armez-vous de patience. Partagez ensuite la plante en plusieurs morceaux à l’aide d’un couteau bien affuté et désinfecté au préalable. Plantez immédiatement les éclats obtenus.

ASSOCIATIONS Le galéga pourra être associé avec l’hémérocalle et la marguerite.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :