Le chrysanthème

PRÉSENTATION  Le chrysanthème est une plante suivant l’espèce qui pourra être cultivée soit en vivace ou bien en annuelle. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la grande famille des Astéracées qui compte une vingtaine d’espèces que ce soit vivaces ou annuelles et plusieurs centaines de variétés.

Sa hauteur ira d’une quarantaine de centimètres pour les plus petits sujets à un mètre environ pour les plus grands. En règle générale et suivant l’espèce cultivée il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10° pour les plus frileux et jusqu’à -25° pour ce qui seront plus résistants au froid hivernal. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région. Vous pourrez l’utiliser en rocaille, en bordure, en massif, en isolé et bien sûr si vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin sa culture sera également possible en potée afin de décorer votre terrasse ou votre balcon. Sa floraison s’étalera du mois de juin aux premières gelées. Ses fleurs aux couleurs vives pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira de l’orangé, au jaune, en passant par le blanc, le rose et le rouge. Certaines espèces auront un air de ressemblance avec la marguerite. A noter que toute la plante est toxique pour les rongeurs. Alors attention si vous possédez un cochon-dinde ou bien un lapin nain, évitez de les mettre en contact avec cette plante.

PLANTATION Le chrysanthème en règle générale préfèrera un emplacement ensoleillé sur un sol calcaire et bien drainé. Il détestera les sols humides et acides. Évitez les expositions avec un soleil trop direct surtout pour les jeunes plantations qui devront être protégées si toutefois c’était le cas. Sa plantation devra s’effectuer de préférence au début de la saison printanière hors période de gel. Cela lui permettra de pouvoir bien s’installer avant le froid de la saison hivernale. Il devrait commencer à fleurir à la fin de la saison estivale voire au début de la saison automnale.

ENTRETIEN Le chrysanthème vous demandera très peu d’entretien. Toutefois quelques opérations seront les bienvenues afin de le garder en bonne santé. Afin de provoquer des ramifications vous devrez pincer les jeunes pousses. En mème temps ça renforcera leurs différentes tiges. Si vous souhaitez un chrysanthème dense il faudra le rabattre d’une quinzaine de centimètres quand il aura atteint une hauteur de 30 centimètres environ. Effectuez cette opération dans le courant du mois de juin. Cela retardera sa floraison mais cette dernière sera plus abondante. Par contre si vous souhaitez plutôt obtenir des fleurs plus grosses vous devrez supprimer les boutons floraux qui se seront développés à l’intérieur ainsi que sur les tiges secondaires. Cette opération devra s’effectuer dans le courant du mois d’août. Les espèces de grande taille devront être tuteurées. Si vous habitez une région très froide il sera préférable de rentrer vos potées dont les espèces seront moins rustiques dans un local hors gel. Vous pourrez les ressortir à la saison printanière dès que les risques de gelées seront écartés. Juste après les premières gelées rabattez chaque sujet au ras du sol et vous devrez les couvrir d’un paillage fait de feuilles mortes afin de protéger les souches du froid hivernal. Arrosez-le quand le sol est vraiment sec.

PARASITES & MALADIES Si votre chrysanthème est mal nourri il risque de contracter des maladies cryptogamiques comme par exemple la rouille ou bien l’oïdium. Il faudra lui retrouver un équilibre alimentaire. Pour cela vous devrez lui  faire un apport de nutriments naturels comme par exemple des granules de Bactériosol. D’autre part il pourra être attaqué par les pucerons et l’araignée rouge.

MULTIPLICATION Le chrysanthème pourra se multiplier par bouturage pendant la saison hivernale sous serre ou bien sous châssis. Pour cela vous devrez rentrer les pieds mères. Dans le courant du mois de janvier il faudra augmenter la température ainsi que la luminosité de la pièce où vous avez décidé de les hiverner. Cela permettra de les faire repartir en végétation. Ensuite dans le courant du mois de févier vous devrez prélever des tiges herbacées d’une dizaine de centimètres. Supprimez le feuillage du bas d’au moins la moitié et coupez de façon nette le bout du feuillage restant. Repiquez individuellement vos boutures ainsi préparées dans des godets remplis d’un mélange de terreau et de sable à parts égales. Installez le tout dans une pièce lumineuse et à une température de 10 à 15°. A la saison printanière hors période de gel vous pourrez repiquer vos différentes boutures soit en pleine terre ou bien en potée. En pleine terre vous devrez espacer chaque sujet d’une trentaine de centimètres. Si vous ne possédez ni serre, ni châssis vous pourrez effectuer des bouturages en extérieur dès que les risques de gelées sont écartés. Protéger vos jeunes plants du soleil trop brulant. Le bouturage devra être arrêté au mois d’avril car les sujets obtenus seraient trop rachitiques. Le chrysanthème pourra également se multiplier par la division des souches juste après la fin  de sa floraison ou bien à la saison printanière.

ASSOCIATIONS Le chrysanthème pourra être associé avec l’hélénie, l’herbe de la pampa, la seslérie d’automne, le dahlia, l’aster, la barbe bleue, la lavatère arbustive et le pérovskia. L’herbe à balais fera très bon ménage avec un chrysanthème vivace.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous. 

8 réflexions au sujet de “Le chrysanthème”

  1. J’avais envie d’écrire une blague mais je crains d’être l’une des rares personnes que ça va faire rire. Je te souhaite une excellente journée 😘

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :