La plante du pêcheur

PRÉSENTATION La plante du pêcheur est un magnifique arbrisseau qui fleurit à la saison printanière dont les tons iront du blanc au rose de différentes nuances, au rouge foncé et même parfois le bleu. Sa floraison s’étalera du mois de mars au mois de juin et parfois jusqu’au mois de juillet. On l’appelle également  Diosmèe hirsute ou encore Diosma hirsuta qui est son nom scientifique. Et pourquoi la plante du pêcheur ? Tout simplement parce que jadis les pêcheurs s’essuyaient les mains sur le feuillage citronné de cet arbrisseau afin d’atténuer l’odeur du poisson. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible.

Elle fait partie de la famille des Rutacées. Sa hauteur ira d’une vingtaine de centimètres pour les plus petits sujets à 60 centimètres environ pour les plus grands. Elle sera très peu rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -5° au maximum. La plante du pêcheur pourra s’utiliser en rocaille, en massif, en bordure, en isolé, en pot, en bac et pourquoi  pas en couvre-sol. Soyez patient, son développement sera lent.

PLANTATION La plante du pêcheur pourra être cultivée en pleine terre exclusivement dans les régions douces comme par exemple dans les régions méridionales car elle est assez gélive comme déjà indiqué ci-dessus. Ailleurs préférez une culture en potée. Sa plantation que ce soit en pleine terre ou en pot devra être effectuer à la saison printanière. En pleine terre choisissez-lui un emplacement ensoleillé ou à mi-ombre sur un sol neutre à acide, sableux voire caillouteux. Dans le fond du trou vous devrez étaler 1/4 de terreau, 1/4 de sable et complétez avec de la terre de votre jardin. Le bouchage de votre trou se fera également avec ce mélange. Tassez autour de la plante et arrosez-la copieusement. Si vous habitez une région froide la culture pourra s’effectuer en bac ou bien en pot de 5 litres minimum. Au fond de votre contenant étalez une couche de billes d’argile pour faciliter le drainage. Ensuite commencez à remplir votre bac ou votre pot d’un mélange d’1/3 de terreau ou de terre de bruyères, 1/3 de compost bien décomposé et 1/3 de sable. Après avoir constitué un lit de ce mélange, installez votre plante du pêcheur au centre et  complétez avec ce substrat tout autour de la plante sans enterrer le collet. Tassez un peu avec vos mains et finissez par un arrosage copieux.

ENTRETIEN La plante du pêcheur devra être arrosée régulièrement surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale afin que son système racinaire puisse bien s’installer. Pendant sa première année d’existence il vous faudra éviter de laisser se dessécher la terre surtout  par temps sec. Un paillage sera le bienvenu que ce soit pour maintenir de la fraicheur au pied pendant les périodes chaudes ou protéger ce dernier pendant la saison hivernale. L’épaisseur du paillage de protection contre le froid sera en fonction de la température que vous avez dans votre région. Entre 5° et 0° ce ne sera pas la mème épaisseur que si vous avez des températures de -2° à -5°. A la saison printanière les cultures en potées devront être fertilisées avec un engrais naturel comme par exemple Bactériosol. Ces dernières seront rentrées pendant la saison hivernale dans un local bien ajouré et hors gel. Évitez de trop chauffer cette pièce. Vous n’aurez plus qu’à les ressortir à la saison printanières quand les températures se seront réchauffées. La plante du pêcheur devra être taillée juste après sa floraison et avant l’arrivée des grosses chaleurs. Diminuez la plante d’1/4 au maximum de la longueur de ses tiges de telle manière à lui conserver son joli port arrondi.

PARASITES & MALADIES La plante du pêcheur ne craindra ni parasites, ni maladies.

MULTIPLICATION Je vous conseille d’éviter le bouturage de la plante du pêcheur car les résultats sont plus qu’aléatoires. Préférez et de loin le marcottage à la saison printanière sur des sujets cultivés en pleine terre. Pour cela vous devrez utiliser les rameaux les plus bas de la plante en les courbant pour qu’ils se retrouvent au contact du sol en les maintenant par exemple avec une espèce de crochet en forme de U. Dans un délai assez court des jeune racines devraient apparaitre. Pour vous donner une idée cela mettra un mois à un mois et demi pour obtenir ce résultat. Ce sera le moment de séparer vos marcottes du pied mère. Vous n’aurez plus qu’à récupérer vos jeunes sujets avec un maximum de racines. Aidez-vous de votre transplantoir afin de récupérer de belles mottes qui enveloppent le système racinaire de chacun. Plantez-les ailleurs ou effectuez des potées. La plante du pécheur pourra également se multiplier très facilement par semis en vous procurant des graines. Ce dernier devra s’effectuer au début de la saison printanière sous abri de préférence dans une pièce bien ajouré et chauffée. Remplissez une petite caissette de terreau pour semis et semez les graines. Recouvrez-les de 2 millimètres maximum de sable très fin. Surveillez à ce que le substrat ne se dessèche pas. Une petite humidité sera nécessaire pour une bonne germination mais attention pas d’excès juste ce qu’il faut. Utilisez un petit pulvérisateur afin que vos arrosages soient uniformes. La levée sera assez rapide. Quand vos plantules atteindront 5 centimètres de hauteur environ ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Dès que vous constaterez que le système racinaire de chaque sujet occupe toute la motte des godets vous pourrez les planter définitivement en pleine terre ou bien encore en potée. Avec cette méthode de multiplication la plante du pêcheur fleurira qu’à partir de la deuxième année suivant la date du semis.

ASSOCIATIONS La plante du pêcheur s’associera avec la dionysia, le romarin, le ciste, le thym et la la lavande.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Roué Pépinières

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « La plante du pêcheur »

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :