La plante huître

PRÉSENTATION La plante huitre est une magnifique  plante vivace qui épatera vos visiteurs tellement elle est extraordinaire. On l’appelle aussi huître végétale, pulmonaire de Virginie, sanguine de mer, huître potagère ou encore Mertensia maritima qui est son nom scientifique. Sa culture sera très facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la famille des  Boraginacées. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets à 15 centimètres environ pour les plus grands.

Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -25°. Sa très jolie floraison bleue s’étalera du mois de juin au mois d’octobre. Il s’agit d’une plante très riche en calcium, en magnésium, en potassium, en zinc, en cuivre et en fer. Elle possède la consistance et le goût de l’huitre d’où son nom. C’est étonnant. Non ? Vous pourrez l’utiliser en rocaille ou bien en bac ou en pot pour décorer à merveille votre balcon ou encore votre terrasse. Cette plante est comestible un peu comme les épinards soit crue ou bien cuite mais c’est crue que vous serez le plus agréablement surpris surtout si vous aimez les huîtres.

SEMIS & PLANTATION Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sans soleil trop direct et brulant voire à mi-ombre sur un sol bien drainé, de préférence sableux, que vous enrichirez de compost bien décomposé. Si vous avez un sol trop lourd préférez une culture en potée ce qui du même coup la plante sera moins convoitée par nos amies les limaces qui en sont très friandes. Le semis de la plante huître devra s’effectuer à la saison automnale en extérieur ou bien à la saison printanière sous abri. Pour un semis en intérieur il sera préférable de stratifier vos graines dans le bac à légumes de votre frigo pendant 4/6 semaines. Cela facilitera la germination. Effectuez votre semis dans un mélange de terreau et de sable à parts égales. La température ne devra pas descendre en dessous de 15°, 20° serait l’idéal. Le local devra être très bien ajouré. Les graines seront à peine recouvertes. La surface de votre substrat devra être maintenu légèrement humide. Utilisez un petit pulvérisateur pour effectuer vos apports d’eau. Quand vous constaterez que vos jeunes plantules possèderont 4 à 5 feuilles ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets. Vous pourrez également effectuer  votre semis en pleine terre ou en potée à la saison automnale. Là aussi les graines devront être à peine recouvertes. La germination interviendra à la saison printanière suivante. En ce qui concerne une culture en potée le contenant devra mesurer une cinquantaine de centimètres minimum de coté ou de diamètre. Étalez au fond de ce dernier une bonne couche de graviers ou de billes d’argile sur 8 centimètre minimum d’épaisseur. Pour ce qui est du substrat à utiliser, faites un mélange de terreau de feuilles et de sable (de mer de préférence) à parts égales. Installez votre contenant à l’extérieur. Évitez impérativement une exposition au sud à cause du soleil qui dessècherait très rapidement la surface du substrat.

ENTRETIEN Afin de permettre à la plante de fortifier sa touffe vous devrez la rabattre en taillant les tiges de moitié et si vous souhaitez obtenir plus de feuillage que de fleurs supprimez les 2/3 de ces dernières. Malgrè sa rusticité naturelle vous devrez prendre garde aux jeunes sujets qui pourraient craindre les gelées printanières tardives. Protégez-les en les paillant. Comme déjà indiqué ci-dessus la plante huitre affectionne les sols frais mais sans excès. Pendant la saison hivernale protégez-la en y installant un voile transparent et étanche afin de la protéger de la pluie. Si les précipitations commencent à la saison automnale la protection devra être installée plus tôt. Et s’il s’agit d’une culture en potée rentrez cette dernière dans une pièce bien ajourée sans chauffage.

PARASITES & MALADIES La plante huitre ne craindra aucune maladies, mais comme déjà indiqué ci-dessus nos amies les limaces sont très gourmandes de cette plante. Pour vous donner une idée elles sont capables avec leurs copains escargots de dévorer une plante entière en une seule nuit. Toutefois si cette dernière est trop exposé au soleil les pucerons pourraient s’inviter. C’est pourquoi si vous habitez une région dont la saison estivale est très chaude, préférez un emplacement à mi-ombre.

MULTIPLICATION La plante huitre se multipliera par semis comme expliqué ci-dessus. Cette dernière se ressèmera spontanément. Vous pourrez alors profiter de les récupérer afin de les installer ailleurs. Pour cela utilisez votre transplantoir pour récupérer une belle petite motte sans toucher au système racinaire. Elle pourra  également se multiplier par bouturage. Pour cela vous devrez planter des jeunes pousses individuellement dans des godets remplis d’un mélange de terreau et de sable à parts égales. Maintenez le substrat légèrement humide afin de faciliter la l’enracinement. Quand vos jeunes sujets seront bien enracinés vous n’aurez plus qu’à les mettre en place en pleine terre ou bien en potée.

ASSOCIATIONS La plante huître pourra s’associer avec la consoude et la bourrache.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Jardiner Malin

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :