Le virus de la mosaïque du haricot

SYMPTÔMES Si vous apercevez sur vos plants de haricots une espèce de mosaïque sur le feuillage (vert sur vert en règle générale) il y a de très fortes chances que ces derniers soient contaminés par la mosaïque. La plante devrait se déformer. Quand le virus est arrivé à un stade très avancé le feuillage commencera à s’enrouler ou encore se repliera vers le bas.

La croissance de votre culture en sera très ralentie. Certaines parties du feuillage et en particulier les nervures devraient donner des signes de chlorose. Suivant la variété cultivée la maladie pourra s’étendre au système racinaire qui noircira. Mais en principe ce denier symptôme apparaitra quand les températures commenceront à grimper à partir de 30° et au delà. La première cause responsable du virus sera les semences. C’est pourquoi je vous conseille d’être très vigilent quand vous achetez vos graines. Les pucerons pourront également être la cause de cette maladie ou encore une éventuelle blessure accidentelle de la plante pourra provoquer l’arrivée de ce virus. Que ce soit les haricots à rames ou les haricots nains ils seront très vulnérables.

TRAITEMENT & PRÉVENTION Malheureusement il n’y a actuellement aucun traitement naturel. La seule solution ce sera d’arracher vos cultures et de bruler toutes les parties de la plante afin qu’elle ne transmette pas la maladie à d’autres cultures. Par contre en prévention, une rotation des cultures sera impérative surtout si vous avez eu par le passé une contamination. Je vous conseille d’éviter de cultiver des haricots à proximité de certaines plantes fleuries comme le glaïeul par exemple, des engrais verts comme le trèfle, la luzerne et le seigle qui pourraient éventuellement servir de plantes hôtes pour aider le virus à hiberner. Une des premières choses à s’assurer c’est de savoir si vous avez des pucerons sur vos plants de haricots en retournant régulièrement le feuillage très méticuleusement. Si vous commencez à en voir, effectuez un traitement très rapidement à base de savon noir ou éventuellement d’huile de neem.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :