Le thlaspi

PRÉSENTATION Le thlaspi est une magnifique plante vivace qui pourra être cultivée également en annuelle. On l’appelle également corbeille d’argent, tabouret ou bien encore Iberis sp étant son deuxième nom scientifique. Ne pas confondre le Thlaspi avec l’arabis qui s’appelle également corbeille d’argent.

Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera faible. Il fait partie de la famille des Brassicacées. Sa hauteur ira d’une dizaine de centimètres pour les plus petits sujets à 40/45 centimètres environ pour les plus grands. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°. Sa floraison s’étalera du mois de mars au mois de septembre voire parfois un peu plus. Ses fleurs iront du blanc au rose en passant parfois par le violet. Vous pourrez l’utiliser en rocaille, en massif, en bordure en couvre-sol ou bien encore en potée sur votre balcon ou sur votre terrasse.

CULTURE Afin d’obtenir la plus belle floraison sui soit, choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol ordinaire à tendance calcaire et surtout bien drainé lui conviendra. Les plantations des espèces annuelles devront être effectuées au début de la saison printanière hors période de gel. Quant aux espèces vivaces elles seront mis en place au début de la saison automnale. Chaque sujet devra être espacé de 25/30 centimètres.

ENTRETIEN Le thlaspi ne vous demandera pas énormément d’entretien. Toutefois vous devrez arroser régulièrement vos potées surtout pendant la saison estivale. Les cultures en pleine terre devront être nettoyées régulièrement tant que la plante n’occupera pas tout l’espace. Juste après la floraison, rabattez la plante afin de provoquer une éventuelle remontée florale et en même temps vous lui conserverez un joli port.

PARASITES & MALADIES Si le thlaspi est cultivé sur un sol bien drainé il ne craindra ni parasites, ni maladies.

MULTIPLICATION Le thlaspi se multipliera par semis. A la fin de la saison automnale récupérez les graines sur les grappes de fleurs fanées avant qu’elles ne s’éparpillent sur le sol. Utilisez un papier journal pour les récupérer en secouant délicatement les hampes florales desséchées. Vous devrez laisser sécher votre récolte de graines pendant 4 à 5 jours minimum à l’ombre de préférence dans une pièce bien ventilée et exempte d’humidité. Ensuite, vous pourrez les conserver soit dans une boite hermétique ou bien dans un sachet en papier kraft que vous stockerez au sec. Un mois avant le semis mettez vos graines au réfrigérateur. Cela s’appelle la vernalisation. Vous n’aurez plus qu’à les ressortir dans le courant du mois de mars pour effectuer votre semis hors période de gel. Le thlaspi pourra également se bouturer dans le courant du mois d’août en prélevant des tiges semi-aoûtées d’une dizaine de centimètres. Vous devrez supprimer la moitié du feuillage en partant de la partie inférieure. La base devra être taillée en biseau. Roulez toutes vos boutures dans de l’hormone de bouturage. S’il s’agit d’espèces vivaces, plantez-les directement en pleine terre. Par contre s’il s’agit d’espèces annuelles, il sera préférable de les élever d’abord dans des godets individuellement que vous installerez sur un emplacement mi-ombragé et abrité du vent. Patientez jusqu’à la saison printanière suivante pour les mettre en place définitivement. Et pour terminer, Le thlaspi pourra se multiplier par division à la fin de la saison estivale voire au tout début de la saison automnale. Avant d’effectuer cette opération je vous conseille de bien rabattre la souche afin d’assurer une bonne reprise des différentes divisions. Déterrez la touffe à l’aide de votre fourche-bêche. Avec un outil tranchant coupez la souche en plusieurs morceaux. Plantez immédiatement les différents éclats obtenus en tassant tout autour de chacun pour favoriser la reprise. Arrosez-les copieusement.

ASSOCIATIONS Le thlaspi pourra s’associer avec la tulipe, l’iris, la verveine officinale, l’hélianthème et le sédum. Et pourquoi pas couvrir les pieds des clématites avec le thlaspi. Cela aurait un des plus bel effet.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :