Le pourpier

PRÉSENTATION Le pourpier est une salade craquante, épaisse avec gout un peu acidulé. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Sa croissance sera rapide. Elle fait partie de la famille des Portulacacées. Ne confondez pas le ficoïde vivace qui est le pourpier ornemental.

On l’appelle également pourpier du potager, pourpier maraicher ou bien encore Portulaca oleracea qui est son nom scientifique. Le pourpier possède des propriétés nutritives et médicinales que nous explique Christophe BERNARD dans la vidéo ci-dessous. Certains jardiniers le considèrent comme une mauvaise herbe nuisible. Je vous conseille de ne pas l’arracher car cela vous fera un excellent couvre-sol qui vous permettra de garder l’humidité pour les autre plantes légumières et ornementales. Ce sera donc un excellent paillage et en plus vous pourrez de temps en temps vous faire une bonne petite salade. Ci-dessous vous aurez une deuxième vidéo qui vous propose une recette de pourpier en salade.

CULTURE Le pourpier pourra se semer à partir du 15 mai et jusqu’à la fin du mois de juillet sur un sol frais et léger. Si ce dernier est trop compact, effectuez-lui un apport de sable et de terreau. Choisissez-lui un emplacement très ensoleillé. Effectuez votre semis par temps calme afin que les graines qui sont très petites ne s’envolent avec le vent. Vous devrez prendre soin de bien travailler l’emplacement que vous lui aurez choisi avec votre grelinette et de bien émietter les mottes afin de rendre la parcelle le plus meuble possible. Semez clair en lignes espacées d’une bonne vingtaine de centimètres. Si vous n’avez pas la chance de posséder un jardin il vous sera possible de cultiver le pourpier en pot ou bien en bac en effectuant un semis que vous installerez sur un emplacement très bien ensoleillé comme déjà indiqué ci-dessus. Le substrat devra être maintenu légèrement humide sans l’inonder pour autant. Procurez-vous un contenant d’une trentaine de centimètres de coté ou de diamètre. A la levée, conservez qu’un plant voire plus si votre potée a des dimensions plus importantes. Vous devrez patienter 8 à 10 semaines après le semis pour pouvoir commencer à manger du pourpier.

ENTRETIEN Vous devrez maintenir le sol frais en l’arrosant régulièrement avec un arrosoir muni d’une pomme, ce qui vous permettra d’avoir une levée assez rapide. En pleine terre, éclaircissez à une dizaine centimètres environ. Quand vous constaterez que les différentes tiges courent sur le sol ce sera le moment de les pailler, étant donné que la plante occupera l’emplacement et donc il ne sera plus possible de les biner. Quand le pourpier sera bien développé, vous devrez lui dispenser des arrosages copieux afin d’obtenir de belles feuilles tendres.

PARASITES & MALADIES En règle générale le pourpier ne craindra ni parasites, ni maladies. Toutefois surveillez nos amies les limaces qui sont très friandes des jeunes pousses.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Christophe BERNARD

Voici une recette que vous pourrez réaliser  Vegan Realm

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

5 réflexions au sujet de “Le pourpier”

    • Un peu de partout. Mais ils adore en particulier vivre dans les jardins potagers car en règle générale il y a de la bonne terre. En principe après une bonne pluie il apparait spontanément. Connais-tu un jardinier qui pourrait en avoir dans son jardin ?

      Répondre
      • J’ai mon Voisin c’est un ancien jardinier , je vais lui demander . il m’a donner des fleurs
        il nous aide beaucoup même en conseils . mais je prèfère aussi prendre des conseils ailleurs comme chez Toi .

        Répondre
        • Tu as raison. Moi aussi j’échange beaucoup avec d’autres jardiniers. On apprend beaucoup en marchant. Ton voisin devrait pouvoir te renseigner. Je me souviens quand j’ai débuté en jardinage il doit y avoir une quarantaine d’années, dans mon premier jardin après une bonne pluie j’avais le sol de mon jardin qui était envahi de pourpier. A cette époque je l’arrachais et c’était une erreur.

          Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :