Le Cotonéaster

PRÉSENTATION Le Cotonéaster est un arbuste qui sera très facile à vivre et très rustique car il pourra supporter des température de -25°. Sa culture sera très facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Rosacées. Sa hauteur ira d’une trentaine de centimètres pour les plus petits sujets à 4/5 mètres environ pour les plus grands.

Vous pourrez l’utiliser en bordure, en rocaille, en massif, en isolé, en haie et pourquoi pas en potée si vous ne possédez pas de jardin. Sa floraison s’étalera du mois de mai au mois de juillet. Ses toutes petites fleurs seront en règle générale blanches mais parfois roses. TRÈS IMPORTANT Les petites baie sont un régal pour les oiseaux mais très toxique pour l’être humain. Certaines variété seront à feuillage persistant pendant que d’autres auront le feuillage caduque.

CULTURE Le Cotonéaster s’adaptera à la plupart des sols du moment qu’ils seront bien drainés. Alors évitez impérativement ceux dont l’eau aurait tendance à stagner. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Sa plantation devra s’effectuer de préférence à la saison automnale voire à la saison printanière hors période de gel s’il s’agit d’un sujet en conteneur. Pour le Cotonéaster à racines nues, préférez une plantation à la saison automnale. Pour sa culture en potée, procurez-vous une espèce de petite taille.

ENTRETIEN Quand votre cotonéaster sera bien enraciné il ne vous demandera pas un entretien particulier. Arrosez-le régulièrement pendant la première année qui suivra sa plantation afin de l’aider à bien s’installer. Après, vous devrez arrêtez les apports d’eau sauf en cas de grosse canicule. Par contre vous devrez arroser régulièrement vos potées sans trop d’excès surtout pendant les périodes chaudes.

PARASITES & MALADIES Le Cotonéaster pourra être attaqué par les pucerons et les cochenilles. Attention, certaines espèces seront très sensibles au feu bactérien. Renseignez-vous auprès de votre jardinerie habituelle afin de vous procurer une espèce résistante.

MULTIPLICATION Le Cotonéaster persistant pourra se multiplier par bouturage à la saison automnale pendant que l’espèce caduque se bouturera à la saison printanière. Pour cela prélevez des jeunes pousses munies dans la mesure du possible d’une crossette à la base de chacune. Pratiquez une entaille sur toute la longueur des crossettes en partant de la partie inférieure. Roulez ces dernière dans de la poudre de bouturage. Ensuite, supprimez le feuillage inférieur sur une dizaine de centimètres. Préparez un mélange de terreau et de sable à parts égales et plantez chaque bouture que vous enfoncerez à 6/8 centimètres de profondeur. Placez tout ce petit monde sous un châssis si possible jusqu’à la saison printanière. Repiquez-les ensuite dans des pots individuellement. Patientez un an voire deux ans pour pouvoir les installer définitivement soit en pleine terre ou bien en potée. Le Cotonéaster pourra également se multiplier par marcottage à la saison estivale, essentiellement pour les variétés qui seront rampantes. La marcotte en serpenteaux vous permettra  d’en obtenir plusieurs d’un seul coup. Patientez un an au minimum voire deux ans. Ce sera en fonction de l’enracinement de chacune que vous devrez vérifier de temps en temps avant que vous les sépariez du pied mère. Un an ou deux plus tard vous pourrez les planter définitivement.

ASSOCIATIONS Le cotonéaster s’associera avec le sorbier, l’arbuste aux bonbons, la symphorine, l’arbre à perruque, le deutzia, le seringat, le rosier, la spirée, le corête du Japon, la potentille, la digitale, l’ancollie et le géranium vivace. Essayez de faire grimper dans votre Cotonéaster une clématite par exemple. Cela serait très original et donnerait un aspect joyeux pendant la saison estivale.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

3 réflexions au sujet de “Le Cotonéaster”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :