L’éranthe d’hiver

PRÉSENTATION L’éranthe d’hiver est une très jolie petite plante vivace qui vous fera admirer son beau tapis de fleurs jaunes du mois de janvier au mois de mars. Vous l’aurez compris qu’il s’agit d’un excellent couvre-sol.  Sa taille ne dépassera pas la quinzaine de centimètres. Ce sera plutôt 8/10 centimètres de hauteur. On l’appelle également Aconit d’Hiver ou bien encore Helloborine jaune.

Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera important. Elle sera très rustique puisqu’elle pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. En dehors d’être un magnifique couvre-sol comme déjà indiqué ci-dessus, vous pourrez l’utiliser également en rocaille, en massif, en bordure et pourquoi pas en potée sur votre terrasse ou bien encore sur votre balcon.

CULTURE Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre sur un sol frais, humifère, calcaire, argileux mais surtout bien drainé. Procurez-vous des rhizomes dans une jardinerie que vous planterez à la fin de la saison estivale voire au début de la saison automnale. Si les rhizomes que vous aurez acheté sont secs, il faudra les faire tremper dans de l’eau tiède pendant 24h00. Vous devrez effectuer des trous de 5 centimètres environ de profondeur. Déposez vos rhizomes dans ces derniers avec un mélange de terreau et de terre à parts égales. Chaque sujet devra être espacé de 5 centimètres. Recouvrez ces dernier de terre de préférence tamisée. Et pour finir arrosez-les. En ce qui concerne une culture en potée, un pot d’une vingtaine de centimètres de diamètre devrait suffire pour recevoir une dizaine de rhizomes.

ENTRETIEN L’éranthe d’hiver ne vous demandera pas d’entretien particulier si ce n’est de maintenir le sol frais car il s’agit d’une plante qui craint la sécheresse. Soyez très vigilent de ce coté là surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Si vous ne souhaitez pas des semis spontanés je vous conseille de supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure.

PARASITES & MALADIES Nos amies les limaces pourraient venir se régaler des jeunes pousses et si votre sol est mal drainé le système racinaire de l’éranthe d’hiver pourrait pourrir. Alors, évitez impérativement les emplacements avec de l’eau stagnante. Pour le reste, cette plante sera très résistante aux parasites et aux maladies.

MULTIPLICATION L’éranthe d’hiver pourra se multiplier par semis spontanés mais attention, elle pourrait vite devenir envahissante. La division des touffes racinaires devra s’effectuer à la saison printanière après la floraison quand la plante se dessèche. Effectuez cette opération tous les trois ans voire quatre ans. Pour cela, il faudra que vous repériez les sujets dont le feuillage est sec. A l’aide de votre fourche-bêche soulevez délicatement la plante. Attention de ne pas abimer les racines des autres sujets. Quand la plante sera entièrement sortie, séparez les différents rhizome en prenant soin de les débarrasser de la terre. Supprimez le reste du feuillage avec un sécateur bien affuté. Vous n’aurez plus qu’à les planter de la même manière comme expliquée ci-dessus. Et pour finir arrosez-les.

ASSOCIATIONS L’éranthe d’hiver pourra s’associer avec la gloire des neiges, le polypode commun, le mahonia, le perce-neige, le crocus, l’anémone, le narcisse, le cornouiller sanguin, l’hellébore, la pulmonaire et l’hamamélis.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo ANNABELLE VISTA

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :