Le cornouiller sanguin

PRÉSENTATION Le cornouiller sanguin est un arbuste qui embellira vos diverses plantations de par ses rameaux rouges-orangés. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Cornacées. Sa hauteur ira d’1m50 pour les plus petits sujets à 3 mètres environ et parfois plus s’il n’est pas taillé pour les plus grands.

Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. On l’appelle également Cornouiller femelle, Olivier de Normandie ou bien encore Cornus sanguinea qui est son nom scientifique. Vous pourrez le cultiver en bordure, en massif ou bien en haie.

CULTURE Le cornouiller sanguin se développera à merveille sur un emplacement ensoleillé voir à mi-ombre sur un sol plutôt humide mais pas détrempé et donc surtout bien drainé. La plupart des sols lui conviendront (sableux, lourds, limoneux, riches ou non et même calcaires). Évitez les emplacement avec une ombre trop dense et ceux qui seront trop ventés. Sa plantation devra s’effectuer au début de la saison printanière hors période de gel. Malgré sa tolérance des sols pauvres et si vous le plantez dans un tel sol, je vous conseille de lui faire un apport de compost bien décomposé (une seule fois car après il se suffira à lui-même). Chaque sujet devra être espacé de 2 mètres environ. Arrosez le copieusement à sa plantation.

ENTRETIEN Pendant les deux premiers mois suivant sa plantation, ne laissez jamais se dessécher le sol afin qu’il puisse s’enraciner dans de bonnes conditions. Durant les deux premières saisons hivernale, vous devrez le pailler au début de la saison hivernale ou du moins avant les premières gelées. Il sera impératif de ne jamais laisser se dessécher le sol des jeunes sujets. Une fois adulte, laissez-le vivre sa vie. Aucun entretien ni d’apports nutritifs ne sera nécessaire.

PARASITES & MALADIES Si vous cultivez le cornouiller sanguin dans de bonnes conditions, il ne craindra ni parasites, ni maladies.

MULTIPLICATION Le cornouiller sanguin se multipliera par semis mais cette méthode est très aléatoire car les graines seront très lentes à germer. Elles pourront mettre jusqu’à 18 mois voire plus pour germer. Vous pourrez également le bouturer à la saison automnale, ce qui vous permettra plus facilement de le multiplier car son taux de réussite sera en règle générale correct. Pour cela vous prélèverez des tiges issues des pousses de l’année. Repiquez-les dans un mélange de terreau et de sable à parts égales. Maintenez le substrat légèrement humide à l’aide d’un pulvérisateur. Patientez jusqu’au début de la saison estivale suivante pour voir vos boutures qui commenceront à émettre des racines. Ce sera le moment de les repiquer dans des godets afin de les faire forcir. A la saison printanière de l’année suivante vous pourrez les mettre en place en pleine terre.

ASSOCIATIONS Le cornouiller sanguin pourra s’associer avec l’éranthe d’hiver. L’aster pourra être cultivée à son pied. Faites grimper sur sa ramure une clématite ce qui aura un des plus bel effet.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  PAYSAGES CONSEIL

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « Le cornouiller sanguin »

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :