Le bégonia vivace

PRÉSENTATION Le bégonia vivace est une très jolie plante qui vous offrira une floraison non stop du mois de juillet au mois d’octobre. Ne le confondez pas avec le bégonia tubéreux. On l’appelle également Begonia grandis qui est son nom scientifique. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Begoniacées. Sa hauteur ira d’une cinquantaine de centimètres pour les plus petits sujets à 70/80 centimètres environ pour les plus grands.

Il sera assez rustique puisqu’il pourra supporter, suivant l’espèce cultivée, des températures hivernales pouvant atteindre -10/-15°. Vous pourrez le cultiver en bordure, en massif ou bien encore en potée sur votre balcon ou sur votre terrasse.

CULTURE Choisissez-lui un emplacement à l’ombre voire à mi-ombre car il s’agit d’une excellente plante pour un telle exposition, sur un sol riche, frais et surtout bien drainé. Si vous avez acheté votre bégonia vivace en godet, plantez-le à la saison printanière hors période de gel ou bien au tout début de la saison automnale (septembre). Effectuez un trou de 3 fois environ la dimension de sa motte. Positionnez-le délicatement dans ce dernier car il possède des tiges très cassantes. Dans le trou de plantation faites-lui un apport de compost bien décomposé. Arrosez-le et paillez-le.

ENTRETIEN Arrosez-le toutes les semaines pendant le premier mois suivant sa plantation et ensuite surtout pendant les grosses chaleurs de la saison estivale. Soyez très vigilent sur le drainage car il craint le trop d’humidité surtout pendant la saison hivernale. A partir du mois de novembre couvrez-le d’un épais paillage que vous enlèverez au mois de mai quand il n’y aura plus de risque de gelée. Si vous constatez qu’il ne redémarre pas, ne vous inquiétez pas, il reprendra son cycle végétatif plus tard, en principe dans le courant du mois de juin.

PARASITES & MALADIES Le bégonia vivace ne connait ni parasites, ni maladies.

MULTIPLICATION Le bégonia vivace se multipliera par semis. En effet, à l’aisselle du feuillage se développera de toutes petites bulbilles à partir du courant du mois de septembre. Elles tomberont au sol et s’enracineront pour former assez rapidement toute une famille de petits bégonias vivaces. Vous n’aurez plus qu’à les récupérer à l’aide de votre transplantoir afin de les planter ailleurs ou bien les offrir à vos voisins ou à vos amis. Vous pourrez également multiplier le bégonia vivace par division. La veille, je vous conseille d’arroser copieusement la touffe que vous souhaiterez diviser. Le lendemain avec votre transplantoir vous devrez sortir les racines tubercule en prenant mille et  une précautions car ces dernières sont très cassantes. Divisez la plante en plusieurs morceaux. Les éclats ainsi obtenus devront être plantés immédiatement sur un autre emplacement.

ASSOCIATIONS Le bégonia vivace pourra s’associer avec le pavot cornu, le polypode commun, la rose de noël, le brunnera, le cœur de Marie, la pulmonaire, le narcisse, l’astrance, l’hosta et le tricyrtis.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :