L’escallonia

PRÉSENTATION L’escallonia est un très joli arbuste au feuillage persistant qui fera merveille si vous le cultivez en haie. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Escalloniacées. Sa hauteur ira d’une soixantaine de centimètres pour les plus petits sujets à 3 mètres environ et parfois un peu plus pour les plus grands.

Il sera rustique moyennement puisqu’il pourra en règle générale supporter des températures hivernales pouvant atteindre -10° au maximum. A noter que certaines espèces seront plus frileuses comme par exemple le Red Dream. Afin de vous procurer l’espèce adéquate pour votre région, renseignez-vous après de votre jardinerie habituelle ou bien auprès d’un pépiniériste. Sa floraison s’étalera du mois de juin au mois de septembre. Ses fleurs pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira du blanc au rose en passant parfois par le rouge. Vous pourrez utiliser l’escallonia en rocaille, en bordure, en massif, en haie, en isolé ou bien encore en potée.

CULTURE Il s’agit d’un arbuste très cultivé en bordure de mer car il supporte très bien les embruns. Vous pourrez trouver des espèces qui pourront se cultiver à l’intérieur des terres. Afin d’obtenir la meilleure floraison possible, je vous conseille de l’installer au  soleil sur un sol bien drainé. Il s’adaptera à la plupart des sols. A noter que les espèces de petite taille pourront fleurir sur une exposition mi-ombragée. En principe les sols calcaires seront tolérés. Pour sa plantation, si vous habitez une région froide, préférez la saison printanière. Dans les autres régions effectuez-la à la saison automnale.

ENTRETIEN Afin de conserver un peu d’humidité à son pied, vous devrez le pailler surtout les deux ou trois premières années de son existence. Pendant la première saison printanière, rabattez les jeunes sujets afin qu’ils deviennent plus robustes. En ce qui concerne sa taille (uniquement pour les cultures en haie) vous devrez l’effectuer au mois d’août de manière très sévère et une deuxième taille plus légère dans le courant du mois de mai sera nécessaire, histoire de parfaire son joli port. Pour les sujets en isolé, la taille ne sera pas obligatoire. Éventuellement vous pourrez équilibrer l’arbuste dans le courant du mois de mars.

PARASITES & MALADIES L’escallonia ne craindra ni parasites, ni maladies.

MULTIPLICATION L’escallonia pourra se multiplier par bouturage dans le courant du mois de juin. Prélevez des pousses aux extrémités des rameaux ne possédant ni boutons floraux, ni fleurs. Prenez soin lors de ce prélèvement d’avoir un petit tronçon de tige de 3 centimètres environ que l’on appelle bouture en crossette. Vous devrez supprimer le feuillage de la partie inférieure de ces dernières. Ensuite, plantez-les dans un mélange de tourbe et de sable. A la saison printanière ce sera le moment de les repiquer individuellement dans des godets remplis de terreau. Vous devrez patienter jusqu’à la saison automnale suivante pour les planter définitivement.

ASSOCIATIONS L’escallonia pourra s’associer avec l’arbuste aux bonbons, le deutzia, le cornouiller du Japon rose, la véronique arbustive, le laurier-rose, la lavande, le gaura, le phlox, le géranium vivace et le Kolkwitzia amabilis.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo   monjardindansleslandes

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

1 réflexion au sujet de « L’escallonia »

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :