L’arbre à miel

PRÉSENTATION D’origine d’Asie, l’arbre à miel est un arbre assez rare qui est beaucoup apprécié pour son éclatante floraison qui s’étalera tout au long de la saison estivale. On l’appelle également Tétradium de Daniel, Arbre aux mille fleurs ou bien encore Tetradium daniellii qui est son nom scientifique. Sa croissance sera rapide et il pourra atteindre très facilement une hauteur de 10/12 mètres. Vous l’aurez compris que pour pouvoir cultiver un tel arbre il faudra que vous ayez suffisamment de place, surtout si vous souhaitez en planter plusieurs.

Il s’agit d’un arbre qui sera très mellifère ce qui attirera principalement beaucoup d’abeilles. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Rutacées. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°.

CULTURE L’arbre à miel s’adaptera à la plupart des sols mais il aura une préférence pour ceux qui seront calcaires et bien drainés. Si votre sol est plutôt frais et riche, son développement sera très rapide. Choisissez-lui un emplacement ensoleillé voire à mi-ombre. Sa plantation devra être effectuée à la saison automnale si vous habitez une région douce. Sinon, si vous habitez une région froide, préférez la saison printanière hors période de gel pour le planter. Vous devrez prévoir minimum une dizaine de mètres entre chaque sujet. Évitez les emplacements trop ventés car certains rameaux pourraient se casser.

ENTRETIEN Comme déjà indiqué ci-dessus l’arbre à miel aura une croissance très rapide. Pour vous donner une idée, il pourra se développer d’un mètre minimum en une seule année surtout s’il se plait à l’emplacement que vous lui aurez choisi. Vous devrez arroser régulièrement les jeunes sujets pendant les deux premières années afin d’assurer son bon enracinement. Après, une fois bien en place, il pourra supporter les épisodes de sécheresse. En ce qui concerne sa taille, supprimez le bois mort et éventuellement les rameaux qui s’entrecroiseraient. Effectuez cette opération à la fin de la saison hivernale avant la reprise de son cycle végétatif.

PARASITES & MALADIES L’arbre à miel sera très résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois, les jeunes pousses qui apparaitront au début de la saison printanière pourraient griller sous l’effet de gelées tardives. Ne vous inquiétez pas. Cet arbre aura la capacité de renouveler son feuillage.

MULTIPLICATION L’arbre à miel se multipliera par bouturage à la saison hivernale en prélevant des tiges aoûtées.

ASSOCIATIONS L’arbre à miel pourra être associé avec le cornouiller du Japon. La clématite prendra un malin plaisir à grimper sur son tronc.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :