Comment réaliser des carrés dans son jardin potager ?

Potager urbain bien entretenu et maisons anciennes. Photographié avec un iPhone.

PRÉSENTATION Il y a quelques jours j’ai écrit un article sur les buttes. Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment construire des carrés dans votre jardin potager à moindre coût. Les années vont défiler et il faut penser que de plus en plus le sol va vous paraitre de plus en plus bas. Alors ce serait bien d’anticiper la chose. Tout comme les buttes, les carrés seront auto-fertiles car vous devrez les alimenter régulièrement en matière.

Matériel nécessaire Des planches de récupération si possible afin que ça vous revienne le moins cher possible ou à défaut, fournissez-vous dans une scierie. Ce sera toujours moins cher que dans une enseigne de bricolage. Ensuite il vous faudra une scie sauteuse ou une scie égoïne, une visseuse-dévisseuse, des vis, des supports solides pour fixer les planches. Si vous avez la possibilité de les récupérer n’hésitez pas. ça fera une dépense en moins. Vous avez également la solution de vous procurer des tronçons d’arbre à recouper à la dimension désirée et dans le pire des cas achetez dans une scierie des chevrons 4X4. Et pour terminer il vous faudra  de l’huile de lin afin de traiter les planches et les supports.

RÉALISATION Essayez de les construire de telle sorte qu’ils soient faciles d’accès et surtout d’entretien. Pour vous donner une idée, un carré qui devra recevoir par exemple une culture de tomates sera impérativement rectangle 2 à 3 mètres de long sur 0m80 voire un mètre de large afin de pouvoir accueillir deux rangées de pieds de tomates en quinconce. Une hauteur de 60 à 80 centimètres sera un très bon compromis. Une hauteur moins importante ce serait l’efficacité qui en pâtirait. Quand à une hauteur plus importante ce serait faisable si vous avez la possibilité d’avoir suffisamment de matière et surtout un gros stock de terre. Malheureusement ce n’est pas tout le monde qui a cette possibilité.

S’il s’agit d’une culture de salades ou de plantes aromatiques le carré sera de plus petite taille et de forme carrée ou éventuellement légèrement rectangle. En résumé ce sera à vous d’imaginer la dimension de vos différents carrés. Il faudra en quelque sorte reproduire ce que vous feriez pour une culture traditionnelle en pleine terre.

Bois en tas, avec les restes d’une forêt de pins au loin. Exemple de rondins. Mais ils pourront ère de plus petit diamètre.

Pour commencer, étudiez bien l’emplacement où vous installerez vos carrés (Exposition, commodité pour y accéder.. Etc.. ). Je vous conseille de prévoir 0m60 à 0m80 de large pour que vous puissiez aisément vous déplacer entre chaque carré.

Avant la construction il sera préférable d’enduire vos planches et vos supports de deux couches d’huile de lin. Pensez à faire la même chose après les différentes découpes de vos planches (2 couches sur chaque coupe).

Repérez avec soin les emplacements où vous allez positionner vos supports. Si votre carré est très long, il faudra que vous prévoyez un support intermédiaire ce qui veut dire qu’il vous faudra 6 supports minimum. Quant aux carrés de plus petite taille 4 supports vous suffiront. Pour une bonne stabilité sur le sol, je vous conseille d’enfoncer vos différents supports de 5/8 centimètres minimum. Plus, ce sera encore mieux.

Quand vos supports seront installés, vous devrez fixer les planches sur ces derniers à l’aide de vis qui devront être en rapport de l’épaisseur de vos planches. Pour la meilleure solidité possible il faudra que vos vis s’enfoncent de 15 millimètres minimum sur vos supports. Vous devrez prévoir vos supports de telle manière à recevoir le nombre de planche que vous souhaitez ce qui sera en fait La hauteur de vos carrés. Et pour terminer effectuez une 3ème couche d’huile de lin en finition de vos différentes réalisations.

REMPLISSAGE DE VOS CARRES Afin d’économiser de la matière et surtout de la terre, je vous conseille d’étaler au fond de vos carrés des rameaux, des rondins qu’ils soient verts ou morts et recouvrez-les d’un peu de terre en prenant soin d’en glisser surtout dans les interstices laissés par les différents morceaux de bois. Ensuite étalez des déchets végétaux, éventuellement de la tonte séchée si vous en avez, des déchets de taille, une couche de fumier bien décomposé ou bien du compost et ainsi de suite, il faudra que vous alterniez ces différentes couches jusqu’à arriver à la hauteur souhaitée et pour terminer recouvrez le tout de 5/8 centimètres de bonne terre de jardin. Entre chaque couche y compris quand vous aurez déposé le bois au fond vous devrez effectuer un arrosage copieux. Vos carrés sont prêts à recevoir vos cultures.

         Salade et tomates dans le jardin.

En attendant que vous effectuiez vos plantations, je vous conseille de recouvrir d’un épais paillage tous vos carrés afin d’étouffer le développement des adventices et par la même occasion vos carrés garderont le maximum d’humidité. Plus le paillage sera épais, plus ce sera efficace.

AVANTAGES DE CULTIVER DANS DES CARRES Le premier avantage ce sera que vous ne marcherez plus au pied de vos cultures ce qui évitera un tassement de la terre. Le second avantage ce sera que l’arrosage sera plus concentré aux pieds des plantes. Pour si peu que vous paillez, vous n’aurez quasiment plus besoin d’arroser de la saison. Un arrosage très copieux à la plantation devrait suffire. Et le troisième avantage concernera l’entretien car étant donné qu’il s’agit de petites surfaces, vous pourrez entretenir un carré tel jour, un autre carré un autre jour.. Etc.. Vous serez beaucoup moins fatigué et ce sera donc un vrai plaisir de jardiner de cette façon.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo qui vous explique une autre

méthode pour construire des carrés et en plus c’est très esthétique.

  Solutions & Savoir-Faire

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous. 

4 réflexions au sujet de “Comment réaliser des carrés dans son jardin potager ?”

  1. J’en ai réalisé 4 de 1.80m x 3.6m et deux de 0.80m x 2.40m.
    On peut y travailler à genoux sur un coussin, rien de tel pour soulager le dos.
    D’autre part, le ferronnier du coin m’a confectionné un système de protection qui me permet d’éviter la gelée des plantations .
    Vous trouverez des photos sur « le jardin d’onanga »

    Répondre
    • Salut Agathe !!
      T’as raison. Il faut s’y mettre aux carrés. Moi je vais m’y mettre pour deux raisons. La première c’est que le sol de mon nouveau jardin a une terre très ingrate. Sol béton de chez béton avec beaucoup de cailloux. Et la deuxième c’est que d’années en années je m’aperçois que le sol est de plus en plus bas. Bonne soirée !!

      Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :