L’aéthionème

                    Aethionema schistosum

PRÉSENTATION L’aéthionème appelée également Aethionema qui est son nom scientifique, est une très jolie plante vivace qui aura un très bel effet que ce soit en rocaille, en massif, en bordure, en couvre-sol ou bien en potée. Sa floraison débutera au début de la saison printanière pour se prolonger jusqu’au mois de juillet. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien.

Son besoin en eau sera faible. Elle fait partie de la famille des Brassicacées comme c’est le cas pour les choux, l’aubriète ou bien encore le thlaspi. Sa hauteur ira d’une quinzaine de centimètres pour les plus petits sujets à 20 centimètres au maximum  pour les plus grands. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15°.

CULTURE L’aéthionème se cultivera avec une exposition ensoleillé sur un sol plutôt léger, riche sans excès, calcaire voire légèrement acide. Il s’adaptera également si votre sol est pauvre. Dans tous les cas ce dernier devra être très bien drainé. Si votre sol est trop riche et constamment détrempé, évitez de le cultiver car vous abrègerez sa longévité qui est déjà assez courte. Sa plantation devra s’effectuer soit à la saison printanière ou bien au début de la saison automnale. Si vous habitez dans une région froide ou bien si votre sol est un peu lourd, préférez la saison printanière hors période de gel pour le planter. Si vous le cultivez en potée, vous devrez utiliser un terreau bien drainant. Préférez un pot en terre cuite où vous étalerez au fond une couche de billes d’argile. Ajoutez-y une poignée de compost bien décomposé que vous mélangerez au terreau. Arrosez-le. Et pour finir, paillez-le.

ENTRETIEN La culture de l’aéthionème en pleine terre ne vous demandera aucun entretien particulier sauf un arrosage régulier pendant les périodes chaudes de la saison estivales. Par la suite, la pluie devrait lui suffire. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure à l’aide d’un ciseau bien affuté.

          persan candytuft Aethionema

Si vous souhaitez que la plante se ressème spontanément, laissez quelques hampes florales continuer à se faner. En ce qui concerne les cultures en potée, arrosez-les régulièrement pendant la saison estivale et éventuellement à la saison printanière s’il fait très chaud. Ne laissez jamais se dessécher le substrat en surface. Le rempotage de l’aéthionème sera à prévoir tous les 3 ans environ.

PARASITES & MALADIES Si vous cultivez l’aéthionème dans des conditions normales, il sera très résistant aux parasites et aux maladies.

MULTIPLICATION L’aéthionème se multipliera tout d’abord par semis spontané. Vous n’aurez qu’à repiquer les jeunes plants dans des godets afin de les faire forcir et ensuite vous n’aurez plus qu’à les installer en pleine terre au bout d’un an afin qu’ils soient assez robustes. Vous pourrez également pratiquer le bouturage pendant la saison estivale en prélevant des rameaux que vous piquerez dans du terreau de bouturage. Utilisez pour cette opération des godets. Installez tout ce petit monde à mi-ombre en prenant soin de garder le substrat toujours légèrement humide. Quand  vos boutures seront assez robustes, ce sera le moment de les planter en pleine terre ou bien encore en potée.

ASSOCIATIONS L’aéthionème pourra s’associer avec l’œillet, l’allium, la jacinthe et l’iris. En rocaille il aura un très bel effet accompagné de la joubarbe, du sedum, de la tulipe botanique, du gazon d’Espagne et du phlox.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

7 réflexions au sujet de “L’aéthionème”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :