Le globulaire

PRÉSENTATION Le globulaire est une petite plante vivace qui n’aura pas fini de vous surprendre. Sa floraison s’étalera du mois de mars au mois de juillet. Sa très belle couleur bleue vous émerveillera. On l’appelle également Globularia qui est son nom scientifique. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Il s’agit d’une plante que les jardiniers débutants pourront très facilement cultiver.

Son besoin en eau sera faible. Il fait partie de la famille des Plantaginacées. Sa hauteur sera d’environ une vingtaine de centimètres. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -15/-20° et sera donc bien adapté aux régions montagneuses. Vous pourrez l’utiliser en bordure, en massif, en rocaille et en potée également.

CULTURE Choisissez-lui un emplacement ensoleillé sur un sol neutre à calcaire et surtout drainé parfaitement. Évitez impérativement les sols acides. Sa plantation pourra s’effectuer soit au début de la saison printanière hors période de gel ou bien au début de la saison automnale. Il sera inutile d’amender la terre de l’emplacement que vous lui aurez choisi. Juste après sa plantation, arrosez-le et paillez-le soit avec des aiguilles ou des pignes de pin que vous aurez broyées au préalable, afin de conserver l’acidité du sol. En ce qui concerne une culture en potée, effectuez un mélange de 25% de terre de jardin, 50% de terreau ordinaire et 25% de sable. Rendez ce substrat le plus homogène possible en le mélangeant au maximum. Aucune fertilisation sera nécessaire. En fonction de l’espèce que vous aurez choisi de cultiver en pot, le diamètre de ce dernier pourra aller d’une quarantaine de centimètres à 80 centimètres. Renseignez vous auprès de votre jardinerie habituelle pour connaitre la taille du contenant que vous devrez vous procurer. Au fond de ce dernier, étalez une couche de billes d’argile pour le drainage. Arrosez-le à la plantation et attendez que le substrat se dessèche avant d’effectuer un autre apport d’eau.

ENTRETIEN Le globulaire étant une plante n’ayant pas besoin d’apport d’eau important, il sera préférable de laisser se dessécher la surface du sol. Pendant la saison hivernale il sera inutile de l’arroser. Il sera très important et impératif de maintenir à son pied un bon paillage qui évitera d’éventuelles concurrences avec les adventices. Si toutefois certaines herbes arrivent à se développer à travers le paillage, désherbez manuellement. Il ne devrait pas y en avoir beaucoup car le paillage limite beaucoup leur développement.

PARASITES & MALADIES En règle générale le globulaire sera résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois il pourrait être envahi par les pucerons. Dans ce cas, une pulvérisation de purin d’orties sera la bienvenue. Surveillez nos amies les limaces qui sont très friandes des jeunes pousses printanières. Effectuez tous les matins un ramassage manuel. Et remettez ces dernières sur un emplacement de votre jardin que vous aurez laissé à l’état sauvage. Afin de limiter leurs venues, je vous conseille d’arroser plutôt le matin que le soir.

MULTIPLICATION Le globulaire se multipliera par semis à la saison printanière directement en pleine terre. Pour cela vous devrez griffer le sol sur une dizaine de centimètres de profondeur. Semez vos graines dans des sillons de moins d’un centimètre de profondeur. En principe la levée devrait avoir lieu une dizaine de jours plus tard. Éventuellement effectuez un éclaircissement si les plantules sont trop serrées. Le bouturage sera également possible dans le courant du mois de septembre ou du mois d’avril Sur bois vert. Prélevez des petits tronçons d’une dizaine de centimètres en ayant pris soin de supprimer tous le feuillage excepté 3 feuilles que vous laisserez tout en haut de la partie supérieure. Enduisez d’hormones de bouturage la base de chaque bouture. Repiquez-les ensuite individuellement dans des godets remplis de terreau pour semis ou pour bouturage. L’enracinement devrait avoir lieu au bout de 3 à 4 semaines. Installez-les dans une pièce bien lumineuse, sans soleil direct dans une atmosphère et température ambiante. Le taux de réussite sera assez important de l’ordre de 70%. La division pourra également être pratiquée mais je ne vous la conseille pas car les fragments de plante obtenus auront du mal à reprendre lors de leurs transplantations.

ASSOCIATIONS Le globulaire pourra s’associer avec le gazon d’Espagne, l’iris nain, la vergerette, le thlaspi, l’euphorbe, le narcisse botanique, la gypsophile rampante, l’arabette, l’œillet de Pentecôte, le géranium vivace sanguin, l’immortelle et la tulipe botanique.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :