L’aeschynanthus

                      gerbeaud.com

PRÉSENTATION Quelle magnifique plante l’aeschynanthus qui se fera un plaisir de décorer votre intérieur. Son feuillage sera persistant. Sa culture sera très facile et son entretien sera modéré. Son besoin en eau sera moyen. Elle fait partie de la famille des Gésneriacées. Sa hauteur ira de 25 centimètres pour les plus petits sujets à 50 centimètres environ pour les plus grands. Cette plante est d’origine tropicale (Malaisie, Inde, Chine et Indonésie). Sa floraison s’étalera du mois d’avril au mois de septembre voire parfois jusqu’au mois d’octobre.

Ses fleurs pourront suivant l’espèce avoir des tons différents. Cela ira du jaune, à l’orangé, au rouge, au multicolore et parfois même au panaché. Elles ne durent pas très longtemps, 2 à 3 jours au plus. Mais elles se renouvellent au fur et à mesure. L’aeschynanthus aura un des plus bel effet en suspension.

CULTURE Étant donné que cette plante sera très gélive, sa culture se fera exclusivement en potée à l’intérieur. En effet, il ne faudra pas une température qui descende en dessous de 16°. Choisissez-lui un pot d’une vingtaine de centimètres environ de diamètre et peu profond. Fabriquez un substrat composé de 3/4 de terreau pour plantes fleuries et 1/4 de sable. Ajoutez-y un peu de terre de bruyère car l’aeschynanthus apprécie l’acidité de son support de culture. Sa plantation devra être effectuée à la saison printanière. Installez-le dans une pièce bien ajourée à une température comprise entre 16 et 25° et surtout sans soleil direct. Arrosez-le avec de l’eau non calcaire.

ENTRETIEN L’aeschynanthus devra être arrosé quand vous constaterez que le substrat est desséché en surface. Avec vos doigts, vérifier avant tout apport d’eau. Brumisez régulièrement son feuillage. Que ce soit en arrosage ou en brumisation il sera impératif d’utiliser de l’eau non calcaire et à température ambiante comme déjà indiqué ci-dessus. Je vous conseille d’avoir sous la main une réserve d’eau dans la pièce où se trouvera votre plante. Afin de conserver une atmosphère humide dans la pièce, remplissez une coupelle avec des billes d’argile. Versez de l’eau sur ces dernières de telle manière que l’eau ne dépasse surtout pas les billes d’argile. Effectuez du mois de mai au mois de septembre un apport nutritif naturel pour plantes fleuries. Effectuez cette opération tous les 15 jours environ. Après sa floraison, vous devrez rabattre la plante de quelques centimètres afin de conserver sa belle forme trapue et par la même occasion provoquer d’autres ramifications. A la fin de la saison hivernale, afin de faciliter sa future floraison, installez la plante dans une pièce bien ajourée et non chauffée avec une température comprise entre 14 et 18° et ceci pendant 4 semaines environ jusqu’à son éventuel rempotage. Dans ce cas, laissez se dessécher le substrat sur 2 ou 3 centimètres. Il sera possible de l’installer à l’extérieur à la bonne saison sur un emplacement mi-ombragé. Évitez impérativement le soleil direct. En ce qui concerne le rempotage, il devra s’effectuer tous les ans voire tous les deux ans.

                maison.20minutes.fr

Pour cela il faudra que le système racinaire ait colonisé toute la motte. Secouez ce dernier afin de faire tomber les restes de vieux substrat encore accroché aux racines. Supprimez 1/3 des racines avant le rempotage printanier. Très important L’aeschynanthus ne devra pas être déplacé quand les boutons floraux apparaitront car ils tomberont très facilement.

PARASITES & MALADIES Étant donné qu’il s’agit d’une plante d’intérieur qui sera plutôt confinée, aérez régulièrement son espace en évitant les courants d’air qui ne seront pas appréciés par la plante. Une brumisation régulière sera la bienvenue en prévention d’attaques d’aleurodes, d’araignées rouge, de pucerons et de cochenilles.

MULTIPLICATION L’aeschynanthus se multipliera par division à la saison printanière. Dépotez la plante en ayant pris soin de supprimer les restes de substrat collés au système racinaire. A l’aide d’une serpette ou de tout autre outil bien affuté et désinfecté, prélevez des morceaux de rhizomes possédant deux feuilles voire trois. Repiquez ces derniers individuellement dans des godets d’une dizaine de centimètres replis de 2/3 de terreau et 1/3 de sable. Arrosez-les et ensuite les apports d’eau se feront dès que la surface du substrat sera desséché et cela pendant les 3 premiers mois. Par la suite, cultivez-les comme des sujets adultes. Très important La première année, aucun apport nutritif sera nécessaire.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :