Le pissenlit

PRÉSENTATION Le pissenlit est une plante sauvage vivace mellifère. Il se consomme en salade quand il est jeune ou si vous le laissez pousser un maximum, mais dans ce cas, il faudra le faire blanchir de la même façon que l’endive. La vidéo ci-dessous vous l’explique. Sa culture sera très facile et son besoin en eau sera moyen. Il sera très rustique et pourra résister aux hivers très froids.

La plupart du temps on le trouve dans les jardins cultivé en annuelle. Le pissenlit ornera votre jardin potager de tout son jaune légendaire. On l’appelle également Dent de lion, Laiteron, Laitue de chien ou bien encore Taraxacum officinale qui est son nom scientifique.

SEMIS * CULTURE Il se sèmera dans quasiment toutes les régions sur un emplacement de préférence ensoleillé voire semi-ombragé. Le sol qu’il préfèrera devra être frais, riche, humifère et bien travaillé. Étant donné son système racinaire pivotant, le pissenlit n’aime pas rencontrer des cailloux sur son passage. Alors je vous conseille de bien nettoyer son emplacement avant d’effectuer votre semis qui devra être fait du mois de mars au mois de juin. Sur l’emplacement définitif choisi semez 3 ou 4 graines espacées de 10 à 15 centimètres environ. Si vous faites plusieurs lignes espacez-les de 35 centimètres environ. Dès qu’ils auront quelques feuilles éclaircissez-les à 25 centimètres minimum. Plantez dans des godets les petits plants retirés et lorsqu’ils seront assez forts vous pourrez les repiquer avec les autres ou ailleurs si vous préférez en mettre à plusieurs endroits de votre jardin potager. Pour sa plantation cliquez sur ce lien Maintenez le sol frais afin de favoriser la levée. Quand vous aurez repiqué les plants des godets, arrosez-les si le temps est sec et ensuite paillez-les. Attention à l’oïdium si vos plantations sont trop à l’ombre. Si c’était le cas, coupez à raz du sol les parties de la plante atteinte. Les pissenlits repartiront de la base. La récolte se fera une dizaine de mois voire 12 mois après le semis.

ENTRETIEN Maintenez le sol frais en cas de très grosses chaleurs.

MULTIPLICATION Le pissenlit se multipliera par semis spontanés. S’ils se développent au mauvais endroit, récupérez-les, à l’aide de votre transplantoir, quand ils sont jeunes pour les installer individuellement dans des godets afin de les faire forcir. Cette opération devra être effectuée au début de la saison printanière hors période de gel. Patientez jusqu’au mois de mai voire au mois de juin pour les planter définitivement sur un autre emplacement.

Je vous invite à consulter cet article « Les bienfaits du pissenlit dans votre jardin potager »

Et également celui-ci sur les propriétés médicinales du pissenlit « Les bienfaits sur notre santé du pissenlit »

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Le Chemin de la Nature

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

18 réflexions au sujet de “Le pissenlit”

  1. Chez nous les pissenlits poussent sans qu’on les sème, pourtant les jardins sont remplis de cailloux. Comme me disait un homme du coin, ici, tu sèmes ce que tu veux, tu récolteras toujours des cailloux !

    Répondre
    • Oui c’est exact mais dans ce cas ce sont des pissenlits qui se sont semés spontanément. Quand tu fais un semis tu as pas mal de manque car moins de graines semées que lorsqu’il s’agit de graines apportées soit par le vent ou par les oiseaux. C’est pourquoi il faut supprimer le maximum de pierre pour avoir un résultat correct. J’adore la citation de l’homme du coin.. Mdr..

      Répondre
  2. On gagne a la connaitre .. dire qu’ils vendent des feuilles de pissenlit l »été a l’épicerie
    puis des recettes aussi avec les boutons de pissenlits que j’aimerais bien gouter un jour

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :