Le camphrier

PRÉSENTATION Le camphrier est un arbre qui a une croissance très rapide. Il est d’origine du Japon, de Taïwan et de Chine. Il permet d’obtenir une huile essentielle par distillation des feuilles et des jeunes rameaux.

Cette huile est très connue. On l’appelle le camphre. Son entretien sera modéré et son besoin en eau sera très moyen. Sa résistance au froid sera très moyenne. On peut les planter dans les régions ayant des hivers avec des températures pouvant atteindre -10° maximum.

CULTURE * ENTRETIEN Choisissez un emplacement bien ensoleillé voire la mi-ombre qu’il supporte. Évitez un emplacement venté qui endommagerait son si beau feuillage. Vous pourrez le planter en bac, en pot ou dans une très grande jardinière. Les périodes de plantation sont la saison printanière et la saison automnale. Pour une plantation en pot ou en bac préférez l saison printanière. Pour sa plantation en pleine terre faites un trou de 5 fois la taille de sa motte (Minimum de 80 centimètres de coté et autant en profondeur). Extrayez les 2/3 de la terre du trou en l’émiettant. L’autre tiers restera au fond du trou. Pensez à l’émietter également. Faites un mélange de terreau pour plantes méditerranéennes et de sable à parts égales. Ensuite positionnez votre arbre dans le trou et rebouchez avec ce mélange. Tassez un peu avec les pieds pour que tout le système racinaire soit bien au contact de la terre. Pensez à prévoir une cuvette pour l’arrosage. Arrosez abondamment à la plantation. Continuez les arrosages régulièrement du moins la première année pour un bon enracinement. Si votre arbre est un peu frêle du tronc installez lui un tuteur sans trop le serrer. Et paillez-le copieusement. Coté entretien c’est très moyen. Il n’est pas conseillé de le tailler mais il n’est pas interdit de le faire. Vous pouvez juste tailler les pointes afin de lui donner une belle forme.

PARASITES & MALADIES En ce qui concerne une culture en pleine terre, le camphrier résistera aux parasites et aux maladies. L’odeur de son feuillage repoussera les insectes parasites. Pour ce qui est d’une culture en potée, si l’atmosphère et le substrat sont trop secs, il pourrait être attaqué par les cochenilles et l’araignée rouge. Afin de remédier à ce problème, arrosez-le régulièrement sans l’inonder. Une pulvérisation d’une huile végétale sera la bienvenue. Effectuez cette opération pendant les heures plutôt fraiches.

MULTIPLICATION Le camphrier pourra se multiplier par semis. Pour cela vous devrez récolter les graines. Effectuez votre semis aussitôt car les graines se conserveront 4 à 6 semaines au maximum. Utilisez des godets contenant un substrat le plus drainant possible. Un mélange à parts égales de terreau horticole et de sables fera l’affaire. Installez vos différents contenants dans une pièce qui aura dans la journée une température comprise entre 22 et 25° au maximum. Pendant la nuit, il faudra que la température descende aux alentours de 8°. En effet, cette différence de température sera nécessaire pour réussir votre semis. Cet écart de température sera à respecter impérativement car il s’agit d’un besoin de la plante. Évitez un maximum la luminosité. Une pièce légèrement tamisée fera l’affaire. La germination n’en sera que meilleure. Le camphrier pourra également se multiplier par bouturage pendant la saison estivale sur des tiges semi-ligneuses. Les boutures devront être plantées dans un bac. Utilisez le même mélange pour le semis comme indiqué ci-dessus. Vous devrez veiller à maintenir légèrement humide le substrat. Afin de garder un taux d’humidité constant, vous pourrez utiliser des cloches en plastique. L’enracinement devrait prendre un mois et demi à deux mois. Ensuite, repiquez tout ce petit monde individuellement dans des godets avec le même substrat que vous avez utilisé. Quand vos jeunes plants seront assez robustes, ce sera le moment soit de les planter en pleine terre ou bien encore en potée.

N’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

3 réflexions au sujet de “Le camphrier”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :