Emplacement et genre de potager

CHOIX DE L’EMPLACEMENT
Le plus important sera que vous choisissiez un endroit aéré et bien exposé. Une exposition sud, sud-ouest sera préférable, ce qui vous permettra une récolte plus précoce de vos légumes que vous aurez choisis de cultiver.
Pour des raisons pratiques et de disponibilité d’eau, évitez de choisir un emplacement où des arbres sont présents.

Évidemment, si l’aspect esthétique est recherché, la présence d’arbres ou d’arbustes est favorable mais plutôt aux abords.
Il faut que vous évitiez un emplacement dans une cuvette où l’eau stagne.

Quelle surface ?
La surface du potager dépend de plusieurs critères.
* Du temps que vous souhaitez y consacrer.
* De l’importance de votre potager en fonction de ce que vous voulez planter ou semer.
* Si c’est simplement pour le plaisir ou pour nourrir une famille.
* Des moyens de production dont vous pouvez disposer ( équipement).

Pour une première année, il ne faut pas que vous voyez trop grand. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter de vous décourager au début. Mieux vaut donc que vous commenciez avec une surface raisonnable et le cas échéant agrandir votre parcelle de jardin selon vos besoins d’années en années.
En règle générale, la surface doit être d’environ * 100 m² par personne pour que vous puissiez nourrir votre famille toute l’année.
* 50 m² par personne pour le plaisir d’avoir des légumes frais.

Il faudra que vous soyez à l’aise. Ce sera la chose la plus importante pour se déplacer dans votre jardin. Il faut donc que vous prévoyez une allée centrale d’une largeur minimum de 80 centimètres. Ensuite, disposez d’autres petites allées moins larges entre les rangs de vos cultures. Ces dernières vous permettront juste de passer.
Chaque année, il sera important de ne pas toujours cultiver les mêmes légumes aux mêmes emplacements car ils n’auront pas les mêmes besoins et donc ils ne prendront pas les mêmes choses dans le sol. Et cela vous permettra de maintenir la fertilité de la terre, ce qui s’appelle la rotation des cultures.
Chaque variété de légume aura sa propre consommation d’azote, de phosphore ou de potasse.

QUEL GENRE DE JARDIN SOUHAITEZ-VOUS ?

* Le potager en lignes consistera à cultiver vos légumes sur une ligne comme son nom l’indique, jusque là tout va bien. Il vous permettra de respecter facilement deux principes importants qu’il faudra appliquer dans votre potager c’est à dire la rotation des cultures et les associations entre légumes. Les lignes seront séparées les unes des autres par de petites allées vous permettant tout simplement un accès à pied (ce que j’ai expliqué ci-dessus). Pour cette méthode, votre emplacement devra être le moins possible en pente pour éviter les pertes d’eau par ruissellement et suffisamment grand car la place ne sera pas optimisée,vu les allées que vous aurez entre chaque ligne.

* Le potager en parcelles consiste à délimiter votre jardin en diverses parcelles de culture. Les travaux apportés aux légumes cultivés prennent peu de temps puisque tous les légumes d’une parcelle recevront en même temps les mêmes soins. En revanche, la proximité de mêmes légumes augmente les risques de maladies et d’invasions de parasites. Pour ce type de potager, votre terrain peut être en pente à condition que chaque parcelle soit de niveau.                                                                                       

* Le potager en carrés consistera à cultiver vos légumes au sein de planches de culture en principe de 1m à 2m×1m à 2m environ subdivisées de 9 à 16 carrés, voire plus. Ce sera suivant la surface dont vous disposerez. Dans chaque carré, une variété de légume sera cultivée selon des règles précises. Vous devez prendre en considération certains critères comme par exemple le nombre de plants de chaque variété, l’agencement au sein du carré et leur position dans la planche, etc… Cette méthode présentera de nombreux avantages, notamment un entretien minimum pour une production maximum. De nombreuses variétés cultivées dans des quantités correspondantes à vos besoins. En revanche, ce type de culture sera inadapté pour certains légumes demandant beaucoup de places comme par exemple les pommes de terre ou les cucurbitacées. Cette méthode s’accommodera à tous types de terrain, plat, en pente, en étage, puisque chaque carré sera par la suite mis à niveau.

                           gerbeaud.com

Le potager en pot Cette sorte de jardin sera avant tout destiné aux jardiniers des villes. Il n’y a pas de raisons que les citadins ne puissent pas avoir le droit d’avoir un potager. Les avantages du potager en pots séduisent même jusque dans certaines campagnes. Pendant les barbecues d’été, plus besoin d’aller chercher les tomates cerises au fond du jardin lorsqu’elles poussent dans un pot sur la terrasse.
Pas de technique particulière pour cette catégorie de jardin potager puisqu’elle consiste à cultiver dans des conteneurs divers hors sol.
En revanche, je vous conseille de faire très attention au substrat que vous utiliserez car les plantes que vous cultiverez n’ont pas les mêmes besoins. Les pots seront donc remplis en conséquence.
Il faudra également que vous soyez très vigilant concernant le drainage car l’eau peut vite s’accumuler dans les pots et entraîner de la pourriture. Les jardinières, les conteneurs ou les pots contiennent très peu de terre qui sera vite épuisée. Il faudra donc que vous veillez à amender régulièrement pour éviter que vos plantes ne dépérissent. 

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Le potager d’Olivier

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

10 réflexions au sujet de “Emplacement et genre de potager”

  1. Lorsque j’avais un jardin potager, je le cultivais en ligne
    Chaque année je changeais le sens des lignes et plantais ou semais les légumes le plus possible à l’opposé de la place qu’ils occupaient l’année précédente.

    Répondre
  2. Comment faire quand on a de la pente et pas d’eau et terre pauvre? (oui le terrain cumule les difficultés!) et qu’on n’a pas la main verte du tout? (genre tu me refiles une misère et je saurais la tuer… 🙁 ) En clair, quelle chose simple planter pour débuter qu’on est sûr de réussir (ou presque)? (challenge!!!)

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :