La culture de la stévia

PRÉSENTATION La stévia est une plante aromatique qui vous permettra éventuellement de sucrer vos différents plats cuisinés. Cette plante est originaire d’Amérique du sud. Elle sera assez facile à cultiver. En plus de son pouvoir sucrant elle a un léger goût de réglisse. Elle sera très frileuse. Dans les régions dont les hivers sont froids il est conseillé de les installer dans des pots ou dans des bacs.

Tout en ayant un pouvoir supérieur à toute sortes de sucre comme celui de betterave, elle a un avantage de vous apporter aucune calorie. pour ses bienfaits sur la santé cliquez sur ce lien

SEMIS * CULTURE * RÉCOLTE Étant donné que cette plante est gélive, si vous habitez une région douce, vous pourrez tenter de la cultiver directement en pleine terre à condition que les températures ne descendent pas en dessous de -2/-3°. Choisissez-lui un emplacement de préférence à mi-ombre en sachant qu’elle a besoin de lumière. Le soleil trop direct sera à éviter impérativement. Sa plantation devra être effectuée à la saison printanière hors période de gel sur la plupart des sols même pauvres. Mais il faut savoir qu’elle se développera mieux sur un sol riche. En ce qui concerne une culture en potée, le contenant devra avoir 35/40 centimètres de diamètre ou de coté. Au fond de ce dernier, étalez une couche de billes d’argile afin de faciliter le drainage. Effectuez un mélange de 3/4 de terreau et 1/4 de sable avec une bonne poignée de compost bien décomposé qui vous servira de substrat. Pensez à ne pas enterrer le collet. Tassez avec vos mains tout autour de la plante et pour finir, arrosez-la. La récolte annuelle se fera à la fin de la saison estivale. Vous devrez faire sécher les feuilles. Effectuez cette opération un jour de beau temps. Stockez votre récolte dans des boites hermétiques.

ENTRETIEN Dès que vous constatez que la surface du substrat de vos potées se dessèche, arrosez-la. Pour garder un peu de fraicheur à son pied, paillez-la. A la fin du mois d’octobre rentrez vos potée soit dans une pièce lumineuse non chauffée ou éventuellement dans une serre froide. Sachez que la température idéale sera de 5/10° pour que la stévia passe la saison hivernale dans de bonnes conditions. Si pendant la mauvaise saison, vous avez de belles journées, profitez-en pour sortir vos potées que vous rentrerez le soir. En ce qui concerne une culture en pleine terre, arrosez-la pendant les 3 premières semaines suivant sa plantation afin de favoriser son enracinement. Par la suite, les apports d’eau devront s’effectuer qu’en période de grosse chaleur. Afin de garder de la fraicheur à son pied, paillez-la. Au début de la saison estivale, enlevez le paillis pour vous permettre d’effectuer un surfaçage pour lui étaler une bonne couche de compost bien décomposé. Et pour terminer, paillez-la à nouveau. Évitez de laisser fleurir la plante. Vers la fin du mois d’octobre, installez-lui un bon paillage afin qu’elle passe la saison hivernale dans de bonnes conditions.

PARASITES & MALADIES Si vous cultivez la stévia en intérieur, elle sera très sensible à la cochenille et à l’aleurode. Afin de palier à ce problème, vaporisez de l’eau sur la plantes car ces deux parasites détestent l’humidité. Dans la journée, aérez la pièce. Mais le plus efficace sera de sortir vos potées à l’extérieur s’il ne gèle pas. Que ce soit en pleine terre ou bien en potées nos amies les limaces pourraient venir grignoter les jeunes pousses.

MULTIPLICATION Le semis sera possible mais très aléatoire car il y a beaucoup de pertes. Certaines graines ne germeront pas et ce qu’il faut savoir c’est qu’elles se conservent très mal ->> Trois mois maximum. Je vous conseille plutôt le marcotage comme expliqué ICI  ou le bouturage. Pour cette autre méthode de multiplication consultez cette publication  En cliquant ici Alors si vous avez la chance de connaitre un voisin ou un ami qui possède cette plante dans son jardin, n’hésitez pas à lui demander quelques têtes pour en faire des boutures dont le taux de réussite est d’environ 90% voire 95%. Effectuez cette opération à la saison automnale de septembre à octobre dans des pots en terre cuite de préférence ou en bac. Laissez ces boutures à l’ombre voire mi-ombre de septembre à octobre afin de favoriser la reprise. Si vous avez la chance d’avoir des hivers doux vous pourrez les laisser dehors durant la période hivernale. Un voile d’hivernage autour de votre pot ou de votre bac suffira pour les protéger d’éventuelles petites gelées. Dans les régions froides rentrez-les avant fin octobre dans une pièce bien ajourée et vous pourrez les ressortir  dés que les gelées ne seront plus à craindre.

Et pour finir je vous propose cette vidéo  TRUFFAUT

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

9 réflexions au sujet de “La culture de la stévia”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :