Le framboisier

GÉNÉRALITÉS Le framboisier ou «ronce du mont Ida» se développera naturellement jusqu’à 2000 mètres d’altitude en Europe. De culture facile, il donnera une récolte au début de la saison estivale mais il peut, dans le cas des variétés remontantes, donner une seconde récolte à la saison automnale. Il est de la famille botanique des rosacées. Tout comme la ronce, dont il est très proche. C’est un végétal ligneux qui se développera à partir des bourgeons situés à la base des tiges.

A la saison printanière, ces derniers émettront des pousses vigoureuses sur lesquelles naîtront des rameaux florifères porteurs des futures framboises. Selon le mode de fructification, on distingue le framboisier non remontant et le framboisier remontant.

1- Le framboisier non remontant donne une récolte qu’une seule fois par an, à la fin de la saison printanière et au début de la saison estivale. La première année, la souche émettra de nouvelles pousses qui entreront en repos hivernal. A la saison printanière suivante, les bourgeons de ces tiges émettront des petits rameaux latéraux.

Après la récolte, les tiges se dessècheront et mourront pour repartir à leur base au début de la saison printanière.

2- Le framboisier remontant ou bifère, fructifiera deux fois par an. Une première fois sur la pousse de l’année pendant la saison estivale et jusqu’au début de la saison automnale (cette production est faible) puis une deuxième fois sur la même tige, mais l’année suivante, en juin/juillet. Les tiges ayant fructifié mourront pour faire place à de nouvelles pousses qui se mettront à produire à leur tour.

Bien que le framboisier soit considéré comme une plante auto-fertile, la pollinisation améliore la production en quantité et en qualité. On a donc tout intérêt à planter plusieurs variétés sur une même parcelle. La souche initiale vit 5 à 7 ans, en moyenne, puis mourra d’épuisement.

VARIÉTÉS 

1- Remontantes Augustred, Belle de Fontenay, Berbéranza, Héritage, Honorine, Lloyd George, Polka,September, Surprise d’automne (fruits jaunes) et Zeva.

2- Non-remontantes Espéranza, Flavi, Grosse de Knevett, Lulu la sucrée, Malling promise, Nootka, Rouge de Hollande, Schöneman.

Qualités nutritives Peu sucrée, la framboise est un fruit peu calorique, bien pourvu en minéraux et en vitamines notamment B et C.

CULTURE Le framboisier affectionne les sols légers filtrants, plutôt acides (pH 6,5) et humifères. Il faut bannir les terres lourdes et à humidité constante. Les racines sont en effet très sensibles à l’asphyxie. Évitez aussi les sols calcaires à pH supérieur à 7,5 ainsi que les terres qui s’assèchent très vite. Il faut que vous trouviez un juste milieu entre le trop d’humidité et le trop sec. Exposition S’adapte aux milieux humides (mais pas sur un sol avec eau stagnante). L’endroit doit être frais et mi-ombragé. Le framboisier craint la chaleur et le grand ensoleillement qui occasionnent des brûlures sur les fruits. Il redoute aussi le vent. Une exposition Est ou Nord-Est lui sera favorable.

PLANTATION Le framboisier se multipliera très facilement par bouturage de racines. Plantez-les à la saison automnale sur un sol bien propre et bien travaillé. Débarrassez l’emplacement que vous aurez choisi de toutes les herbes vivaces (chiendent, renoncules, liseron… etc… ). Espacez vos framboisiers de 50 centimètres minimum sur les rangs et de 1m50 entre les rangs.

ENTRETIEN Maintenez le sol meuble et propre. Le système radiculaire étant très superficiel, évitez de travailler en profondeur. Le paillage est très conseillé (paille, tonte d’herbe séchée au préalable.) sur environ 10 centimètres d’épaisseur voire 15 centimètres. Ce dernier est toujours utile pour maintenir la fraîcheur du sol et apporter de la matière organique. Les besoins en eau seront élevés de la saison printanière et jusqu’à la fin de la récolte, notamment pendant la saison estivale. Côté maladie il vous faudra surveiller le Botrytis ou la pourriture grise. Par temps humide les fruits auront tendance à brunir et à pourrir (Ils se couvriront d’un duvet gris). Cette maladie s’installe plus facilement sur les plaies laissées lors de votre taille. Je vous conseille après avoir taillé vos framboisiers de pulvériser du purin de prèle en prévention. Le framboisier sera sensible également à l’oïdium. A la saison printanière et durant la saison estivale n’hésitez pas à pulvériser également du purin de prèle. La rouille du framboisier pourra apparaître de la la saison printanière à la saison automnale. Il s’agit d’un champignon (pustules jaunes ou oranges vifs en fin de printemps sur le feuillage et les tiges). Supprimez toutes les parties malades ainsi que les feuilles tombées au sol et brulez-les. Pulvérisez également du purin de prèle ou bien une décoction d’ail. Il y a aussi le dessèchement des tiges (Champignon qui se nomme  Leptosphaeria coniothyrium) qui apparaîtra en été et en automne par le dessèchement des extrémités des tiges ainsi que des jeunes pousses qui prennent une couleur brune et par la suite se cassent au niveau du sol. Pulvérisez du purin de prèle régulièrement. D’autre part l’otiorhynque avec ses encoches typiques sur le feuillage pourrait faire son apparition.

LE PALISSAGE Le framboisier nécessite d’être palissé ou tuteuré. Le palissage le plus simple est la haie verticale. Pour le faire, tendez deux étages de fil de fer de chaque coté de vos framboisiers, les deux premiers fils de fer à 0m60 du sol, les deux autres à 1m20. Chaque étage comprend quatre fils parallèles (deux de chaque coté) entre lesquels les rameaux sont coincés. Vous pouvez choisir également de tuteurer les touffes en attachant les rameaux (pas plus de 6 par pied) à un piquet vertical de 1m50 à 1m70 de hauteur. C’est un procédé intéressant pour les petits jardins.

LA TAILLE 

1- Pour les variétés non remontantes.

La taille consistera à supprimer au ras du sol (juste après la récolte) toutes les cannes (tiges) jaunies ou desséchées qui viennent de produire et à ne garder que les drageons de l’année les plus vigoureux (6 à 10 par mètre linéaire) qui fructifieront l’année d’après.

2- La taille des framboisiers remontants.

* Après la récolte d’automne, coupez la partie supérieure des pousses qui auront fructifié. La partie inférieure fructifiera l’été de l’année suivante.

* L’année suivante, gardez les nouvelles pousses en vue de la récolte d’automne. Après la cueillette d’été, supprimez les cannes qui auront fructifié.

RÉCOLTE ET PRODUCTIVITÉ Le framboisier arrive en pleine production à partir de la troisième année après sa plantation. La récolte des fruits, de couleur rouge mais aussi jaune ou noire, s’échelonnera de mi-juin à fin juillet pour les variétés non remontantes et de mi-août à octobre voire novembre pour les variétés remontantes pour une production d’automne. Effectuez une cueillette tous les deux jours car le fruit mûr, très fragile, pourrit très vite. La framboise ne se conserve pas au-delà de 3 à 4 jours. Elle se prête à toutes les préparations (Jus de fruits, fruits au sirop, confitures, gelées et liqueurs).

TRÈS IMPORTANT Pour que vous soyez sûr de la maturité de vos framboises, il faut que les fruits se détachent tous seuls des arbustes. Saisissez-les délicatement entre les doigts et détachez-les de leur pédoncule. S’ils résistent, c’est que vos fruits ne sont pas mûrs. Trop de personnes cueillent les fruits qui ne sont pas à maturité.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer le framboisier au fenouil perpétuel, à l’ail. Il pourra être également associée avec le mirabellier afin d’attirer les auxiliaires comme par exemple la coccinelle afin de protéger ce dernier des éventuelles attaques des pucerons. La rue officinale pourra aussi être associée au framboisier qui est une plante compagne de cette dernière. Le néflier géant d’Evreinoff bio pourra également être associé avec le framboisier Golden Everest.

Par contre éloignez-le de la pomme de terre.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  TRUFFAUT

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

40 réflexions au sujet de “Le framboisier”

  1. Ping : Le prunier

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :