Accueil » auxilliaires

Archives de Catégorie: auxilliaires

Le gendarme

PRÉSENTATION Le gendarme est en fait une espèce de punaise qui est une des plus répandue sur le continent Européen. Il se promène la plupart du temps dans nos jardins par petits groupes. Il se repère très facilement par ses ailes (Attention tous n’en possèdent pas) et surtout par sa couleur rouge et noire ce qui rappellerait un masque africain.

(suite…)

Les auxiliaires en agriculture naturelle

bee-259983__340Le fait de travailler avec les auxiliaires permettra de vous passer de tous produits chimiques. Vous allez me dire pas facile tout ça. Ben si, c’est possible.

(suite…)

Les abeilles sont en danger !!

flower-3316074__340.jpgJe vous propose d’écouter la colère plus que justifiée de cet apiculteur. 

(suite…)

Les libellules

dragonfly-441624__340Et nous voilà dans le monde des libellules, ces petits insectes qui ne cessent de voler deçà, delà en une course folle. Qui a déjà essayé de les photographier, s’est vite aperçu que ce n’était pas facile.

La vie des libellules commence au fond des lacs ou des étangs. Leurs larves sont de véritables petits carnassiers qui se nourrissent d’un grand nombre de variétés.

(suite…)

La Syrphe, une mouche déguisée en abeille. On ne sait pas si ça pique !!!!

stock-photo-hoverfly-flower-fly-syrphid-fly-eupeodes-luniger-collects-nectar-from-the-pink-flower-mimicry-479730751Lorsque Jean-Claude m’a demandé si je pouvais écrire une petite bafouille sur la Syrphe, je me suis aussitôt exclamé (dans ma tête !! ) : « Eh, mais c’est un super sujet ça !! »

Et puis je me suis penché un peu plus sur la question et sur mon Chinery (toujours une référence en entomologie) et je me suis rendu compte qu’il y avait environ 5000 espèces de syrphes dans la famille des Syrphidae pour 200 genres à travers le monde.

(suite…)

Prendre soin des hérissons

hedgehog-1644129__340.jpg

LES CONSEILS

5 règles pour les hérissons

1/ On ne leur donne jamais de lait de vache ou de pain, ils ne peuvent pas les digérer.

2/ Tout ce qui n’est pas grand comme votre main (environ 600 grammes), ne peut pas passer l’hiver.

(suite…)

Une armée de coccinelles

-Rapport à envoyer en priorité au Haut-Commandement du jardin ouest (sous les tuiles de la première remise)-

« La mission est un réel succès !!

ladybug-1694484__340Conformément à vos ordres nous avons su, par une brillante tactique et une motivation sans faille, juguler l’invasion des pucerons verts et noirs sur les Brassicas et les Fabas sus-nommés et le restant des plantes de la S.P. (Surface Potagère).

Hélas, certains de nos meilleurs éléments se sont fait attaquer par une frappe aérienne menée par nos ennemis, les infâmes mésanges. Ils sont toujours portés disparus mais il ne fait aucun doute qu’ils ont été mangés.

(suite…)

Une araignée au plafond

imgserver (6)Tous vos sens sont aux aguets. La concentration est extrême. Vous savez qu’elle est là, quelque part, vous la sentez presque dans tous vos poils hérissés. Votre cœur fait résonner vos tempes comme un millier de tamtams africains. Vos mains se crispent fébrilement sur le manche de votre arme, un vieil exemplaire de Tuning magazine (le spécial « une carrosserie rose à petits pois verts : pour ou contre »)  roulé en cylindre plus ou moins rigide.

(suite…)

Le hérisson

imgserver (3)Le hérisson est certainement l’un des auxiliaires les plus utiles au jardin potager. Il sort la nuit et c’est un gros mangeur de limaces ce qui permettra de réguler la population de nos amis les gastéropodes.

(suite…)

Le perce oreille

télécharger (4).jpgVous connaissez tous le perce oreille appelé aussi le  forficule ce petit insecte que vous rencontrez fréquemment dans votre jardin à l’intérieur de votre paillage car c’est un endroit qu’il affectionne particulièrement.

(suite…)

L’orvet fragile

téléchargé.jpgL’orvet fragile est une espèce de petit serpent mais plutôt apparenté au lézard. Il fait partie plus exactement de la familles des « Anguidaes ». Il fait partie des auxiliaires que vous devriez avoir dans votre jardin potager car c’est un gros consommateur de limaces.

(suite…)

Aranéophilie (partie 2)

La suite des aventures au pays des araignées.

Nature Lupine

Cet article fait suite à la partie 1 qui décrivait sommairement la morphologie des araignées. Pour lire ou relire la première partie, cliquez sur Aranéophilie (partie 1).

Nous étions déjà au deuxième jour de notre expédition. Par un maléfice stupide perpétré par l’auteur des articles de ce blog (l’enfoiré !), nous étions réduits à la taille d’une fourmi.  « Ce n’était pas croyable ce qu’il nous avait déjà inventé celui-là… »

Bravant les nombreux dangers inhérents à notre situation, nous continuions néanmoins à progresser parmi la végétation touffue du marais…

-Cela fait quand même depuis ce matin que nous n’avons plus rien rencontré. Je me demande où sont donc passés toutes tes araignées ?, demanda Paquitus.

-Du calme, ce matin il faisait fort humide à cause de cette satanée pluie mais maintenant qu’elle s’est arrêtée et que le soleil pointe le bout de son nez, nous n’allons pas tarder à tomber sur l’une…

Voir l’article original 1 741 mots de plus

Aranéophilie (partie 1)

Nous sommes nombreux à craindre les araignées. Pourtant elles sont utiles dans nos maisons, comme dans nos potagers. Alors venez à leur découverte dans ce 1er article.

Nature Lupine

-N’empêche, tu ne m’ôteras pas de l’idée que ça reste bizarre. On était dans des souterrains et puis paf ! Nous voilà catapultés dans une drôle de forêt !

Paquitus n’en finissait plus de rouspéter depuis notre départ et il commençait sérieusement à m’échauffer les oreilles :

-Pour la cinquième fois, ce n’est pas tout à fait nous qui sommes restés dans les souterrains. En fait si, c’est nous mais dans un univers parallèle… Enfin, c’est trop compliqué à t’expliquer. Tout ce que tu dois comprendre c’est que nous sommes de retour en Belgique mais nous faisons la taille d’une fourmi en ce moment, ce qui explique pourquoi nous avançons si lentement…

-Mouais c’est quand même un peu facile comme technique d’écriture… Et puis, c’est pas très original…

-Je ne sais pas si c’est plus facile en terme d’écriture mais en tous cas ce sera beaucoup plus facile pour expliquer à nos lecteurs…

Voir l’article original 1 782 mots de plus

Les limaces

télécharger (3)Ces gastéropodes vous agacent. Ils mangent vos jeunes salades, déciment vos jeunes pieds de tomates, poivrons, choux… Etc… Plus  vous allez les supprimer plus vous en aurez. Alors laissez les vivre leur vie. Pour les éloigner de vos jeunes plantations répandez de la cendre de bois aux pieds des plants à protéger.

 

(suite…)

L’utilité du carabe

télécharger (1)Qui n’a pas eu envie d’avoir dans son jardin un prédateur qui régule les populations de limaces et de pucerons ?

 

 

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :