Accueil » Posts tagged 'bulbe'

Archives de Tag: bulbe

La scille

PRÉSENTATION La scille est une plante bulbeuse vivace. Elle est très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est moyen. Ses toutes petites fleurs font leur apparition à la saison printanière ou encore à la saison automnale. Les années passent et sa floraison sera de plus en plus importante. Elle fait partie de la famille des Asparagacées comme en fait partie l’asperge. qui comprend près d’une centaine d’espèces.

(suite…)

Lettre du mois de mai 2019

Salut à tous !!
 
Comment allez-vous depuis le mois dernier ? Bien j’espère. Les plants issus de vos semis de chacun d’entre vous doivent trépigner d’impatience pour être plantés en pleine terre. En ce qui concerne les miens je leur ai expliqué inlassablement qu’il fallait attendre le 14 mai car il y avait les fameux Saints de glace à passer.

(suite…)

Les plantoirs

LE PLANTOIR A BULBES

PRÉSENTATION Pour planter vos différents bulbes il vous faudra un plantoir adéquate. Ce dernier est bien différent du plantoir conique détaillé ci-dessous qui a lui pour but de creuser des trous bien trop étroits pour pouvoir planter vos bulbeuses. Pour effectuer le trou nécessaire enfoncez le plantoir à la profondeur souhaitée et ensuite retirez le avec la terre extraite.

(suite…)

L’échalote

red-shallots-5773__340.jpgPRÉSENTATION L’échalote est un condiment incontournable pour la cuisine et pour notre potager. Elle est très appréciée par sa qualité gustative reconnue. Elle se cultive très facilement dans quasi toutes les régions de France. Son entretien est très facile et son besoin en eau est faible. Elle est résistante au froid.  Ne jamais les pailler comme toutes les autres variétés de bulbes que ce soit les oignons, l’ail ou encore les bulbes à fleurs.

(suite…)

L’oignon

red-shallots-3260186__340.jpgPRÉSENTATION L’oignon est un aromate indispensable en cuisine. Il en existe de différentes couleurs et formes, des doux et des plus forts. sa culture est très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau est très faible. Il est très résistant aux gelées. Ne jamais les pailler comme toutes les autres variétés de bulbes que ce soit l’ail, les échalotes ou encore les bulbes à fleurs.

(suite…)

L’ail

garlic-3419544__340.jpgPRÉSENTATION L’ail est très riche en vitamines et donc essentiel pour notre santé. Sa culture est très facile et son besoin en eau est vraiment minime. Ne jamais les pailler comme toutes les autres variétés de bulbes que ce soit les oignons, les échalotes ou encore les bulbes à fleurs.

(suite…)

Mon potager au 02 mars 2018

Malgré que nous sommes encore en hiver je viens vous donner un peu des nouvelles de mon jardin potager.

P3020001

(suite…)

Le cyclamen

PRÉSENTATION

télécharger (2)Le cyclamen est une très belle plante que ce soit d’intérieur pour les variétés les moins rustiques ou d’extérieur pour celles qui sont plus résistantes aux hivers plus froids. En effet les températures supportées par cette plante peuvent aller de -2 à -20° comme par exemple le cyclamen de Naples ou le violette des Alpes.

(suite…)

Le lupin annuel

Image

PRÉSENTATION

Le lupin est une fleur avec de gros épis très colorés. Je vais vous parler de cette plante vivace qui apportera des couleurs à votre jardin.

(suite…)

Les alstroemères

Image

PRÉSENTATION

Après avoir été cultivée jadis exclusivement pour sa fleur à couper, l’alstroemère, originaire d’Amérique du Sud, fait une entrée très remarquée dans nos jardins où elle se comporte comme une plante vivace résistante et très florifère. La plante possède une racine tubérisée qui lui sert d’organe de réserve, le feuillage est vert lustré légèrement bleuté, et les fleurs d’allure exotique s’épanouissent en vagues successives de juin aux gelées.

Ces fleurs évoquent des lys en miniature, d’où leur surnom de Lys des Incas, et ont des couleurs variées, souvent panachées et tigrées, dans les tons de jaune, d’orange, de crème de rose et de rouge. Suivant la variété, l’alstroemère peut atteindre jusqu’à un mètre de hauteur, les variétés naines ne dépassant pas 40 cm.

L’ alstroemère est rustique jusqu’à -5 °C. Sa floraison devient plus abondante après 2 ou 3 ans de culture. C’est pourquoi il faut éviter de la déplacer car elle prend du temps pour bien s’implanter.

Image

PLANTATION

Vous  trouverez en jardinerie l’ alstroemère en bulbe (mélange de coloris) de mi-février à mai ou bien en pot (coloris séparés) à partir de mi-mars. L’alstroemère pousse dans toutes les bonnes terres de jardin, pas trop lourdes, riches, humifères et gardant un peu de fraîcheur en été, au soleil de préférence.

Pour planter les bulbes d’alstroemères, travaillez le terrain avec une grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais plutôt qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer toutes les racines des mauvaises herbes. Faites ce travail en profondeur en y ajoutant une à deux pelletées environ de compost bien décomposé ainsi que du terreau en cas de terre trop argileuse. Les bulbes s’installent à environ 10 à 15 cm de profondeur, un peu plus si vous habitez une région au climat plus froid, 20 cm environ devrait suffire. Recouvrez les bulbes de terre bien émiettée et marquez les emplacements car les alstroemères démarrent tard en végétation, très souvent pas avant mai.

Vous trouverez  également des alstroemères en pot. Ils se plantent immédiatement. Ne soyez pas étonné si la végétation vous paraît toute fine. Les fortes racines ne supportent pas d’être à l’étroit. Avant plantation, n’hésitez pas à recouper les tiges au ras de la motte. Faites tremper les pots quelques instants dans un seau d’eau avant la plantation pour bien humidifier la motte. Plantez les mottes à la même profondeur que si vous plantiez des bulbes, soit 15 cm environ et pensez à marquer leurs emplacements. Les alstroemères pousseront rapidement et commenceront à fleurir dès l’été suivant.

Les variétés naines des lys des incas se cultivent facilement en potées sur les terrasses et les balcons, dans ce cas, utilisez un mélange terreux composé d’un tiers de terre végétale et de deux tiers de bon terreau horticole.

Image

ENTRETIEN

Une fois plantées, les alstroemères ne demandent que très peu de soins, ne sont pas sensibles aux maladies et ne sont pas attaquées par les parasites.

Les variétés hautes peuvent nécessiter que vous les tuteuriez. Arrosez  régulièrement les touffes afin de maintenir la terre fraîche et soutenir la croissance et la floraison de vos plantes. Apportez-leur régulièrement, si vous avez choisi de les cultiver en potées, un engrais type géranium.

Les Lys des Incas plantés en pleine terre peuvent rester en place dans la plupart des régions et se comportent comme des plantes vivaces, les touffes se développant et devenant chaque année de plus en plus florifères. Les premières gelées détruiront le feuillage qu’il faudra alors couper au ras du sol. Si vous  habitez une région froide, prévoyez un bon paillage de feuilles mortes en ajoutant un voile d’hivernage.

Si vous avez des potées, rentrez-les dans la véranda, en serre ou tout autre endroit hors gel, frais et bien lumineux. Elles continueront à fleurir. Maintenez la terre très légèrement humide. Ressortez-les au printemps suivant. Si les touffes se sont beaucoup développées, vous pourrez  les diviser au printemps et les replanter de suite.

 

ASSOCIATIONS

Les alstroemères s’associent facilement à de nombreuses plantes et leurs touffes s’insèrent aisément dans les plates-bandes de plantes vivaces.

Elles se marient très bien aux fuchsias, lupins, hémérocalles, aux bulbes comme les montbrétias, les lys ou les dahlias.

Les variétés les plus hautes peuvent être associées à de petits arbustes ou aux rosiers. Toutes les variétés fournissent à foison de très belles fleurs à couper d’excellente qualité, tenant jusqu’à près de trois semaines en vase.

QUELQUES VARIÉTÉS

 

Image

L’ALSTROEMERE BICOLORE HENRI

 

Image

L’ALSTROEMERE BLANC ET ROSE LOUISE

 

Image

L’AlSTROEMERE VIOLET MONTSOREAU

Enregistrer

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :