Accueil » Posts tagged 'fleur'

Archives de Tag: fleur

Le bégonia tubéreux

PRÉSENTATION Le bégonia tubéreux est une plante fleurie de couleurs très variées qui vont du rouge au rose, au blanc, au jaune en passant par l’orange. Il peut atteindre 30 centimètres de hauteur environ.

(suite…)

Le datura

imgserver (1)PRÉSENTATION Le datura fait partie de la famille des Solanacées. Il s’est bien acclimaté dans la plupart de nos régions. J’en ai dans mon jardin (En Savoie). Il s’agit d’une plante qui prend énormément de place en tout cas la variété que je possède.

(suite…)

Les cosmos

cosmea-3536776__340.jpgGÉNÉRALITÉS A fleurs simples ou doubles, selon l’espèce, le cosmos est une très jolie fleur annuelle qui apporte beaucoup de légèreté dans un massif. Elle supporte l’ombre et le plein soleil et constitue de très jolis bouquets. 

 

(suite…)

Deux articles dans le journal « La Maurienne »

Capture.PNGAprès être passé dans le Dauphiné Libéré lundi avec cet article  me voici à nouveau dans la presse mais cette fois-ci dans le journal hebdomadaire « La Maurienne » qui parait tous les jeudis. J’ai eu droit à deux articles qui sont donc parus hier.

(suite…)

Je suis passé dans le Dauphiné Libéré

Capture.PNGIl y a une dizaine de jours j’ai été interviewé dans mon jardin. Je vous livre le contenu de l’article. Cela a été pour moi un très grand plaisir de parler de ma passion.

(suite…)

La lavatère annuelle

PRÉSENTATION

imgserver (3)Il s’agit d’une plante qui vous donnera une très belle floraison du mois de juin jusqu’aux premières gelées. Il en existe plus de 20 espèces.  Sa culture et son entretien sont assez faciles. Son besoin en eau est moyen. On les nomme également « Mauves annuelle ».

(suite…)

La phacélie

PRÉSENTATION

phacelia-2117373__340La phacélie est un excellent engrais vert à croissance très rapide qui permet d’enrichir le sol de votre jardin potager et par la même occasion étouffe les herbes sauvages. C’est une plante qui nous offre de très belles fleurs bleues qui sont un vrai régal pour nos amies les abeilles ainsi que pas mal d’auxiliaires comme par exemple les syrphes prédateurs des pucerons. Son entretien est modéré et son besoin en eau est moyen.

(suite…)

Le frangipanier

PRÉSENTATION

imgserver (3)Le frangipanier est un arbuste exotique qui rappelle une certaine gourmandise. Il figure parmi ceux qui ont les fleurs les plus odorantes et les plus puissantes du monde. Son entretien est modéré et son besoin en eau est très moyen. Le frangipanier est très frileux et ne supporte pas des températures en dessous de +5 degrés.

(suite…)

L’érine des Alpes

Erinus-alpinus-Dr-H_lne-80218-1 (1)

Photo origine promessedefleurs.com

PRÉSENTATION

L’érine des Alpes originaire du centre et du sud ouest de l’Europe est une plante vivace très rustique. Elle peut résister à des températures de -20°.

(suite…)

Le cœur-de-Marie

PRÉSENTATION

téléchargerLe cœur-de-Marie est une fleur splendide et élégante qui a un fort pouvoir de décorer votre terrasse, votre balcon ou votre jardin. C’est une plante qui ne demande pas un entretien particulier et elle n’est pas exigeante en ce qui concerne les soins. Son besoin en eau est moyen et elle se développe très rapidement.

(suite…)

Le cyclamen

PRÉSENTATION

télécharger (2)Le cyclamen est une très belle plante que ce soit d’intérieur pour les variétés les moins rustiques ou d’extérieur pour celles qui sont plus résistantes aux hivers plus froids. En effet les températures supportées par cette plante peuvent aller de -2 à -20° comme par exemple le cyclamen de Naples ou le violette des Alpes.

(suite…)

Le colchique

PRÉSENTATION

téléchargerLe colchique est une très belle plante à bulbe qui vous surprendra toujours par sa floraison la plupart du temps le jour que vous vous y attendrez le moins. Il est sans entretien particulier Dans votre potager ce seront de merveilleuses couleurs qui illumineront votre havre de paix. Il colorera rocailles, sous bois, pelouses, terrasses et balcons.

(suite…)

Le camélia

PRÉSENTATION

télécharger (2)Le camélia illuminera votre jardin potager ou bien votre jardin ornemental ou bien encore votre terrasse, votre balcon ou tout simplement votre devant de porte. Les nombreuses variétés vous offriront des coloris plus beaux les uns que les autres.

 

 

(suite…)

Les bienfaits sur notre santé de la monarde rouge

La monarde rouge (Monarda didyma) est une plante vivace comestible de la famille des lamiacées qui fait de magnifiques fleurs rouges.

C’est une plante très rustique originaire d’Amérique du Nord qui se plaît dans les sols frais et bien drainés. Si vous habitez une région chaude, choisissez-lui une exposition mi-ombragée. Pour sa culture cliquez sur ce lien

Cette plante était cultivée par les Indiens pour ces nombreuses vertus, les feuilles macérées dans l’huile servaient pour les soins des cheveux. Son infusion était utilisée pour son action antiseptique et pour apaiser les troubles digestifs.

(suite…)

La coquelourde des jardins

télécharger (1)PRÉSENTATION

Aujourd’hui je vais vous parler d’une plante que j’affectionne particulièrement. Cela fait des années que j’en ai dans mon jardin. Il s’agit de la coquelourde des jardins. Il s’agit d’une plante vivace qui se ressème d’une année sur l’autre. Ses fleurs roses carminées et son feuillage velu et argenté illumineront votre jardin.

(suite…)

L’anthémis

images (1)PRÉSENTATION

L’anthémis est une très belle plante vivace qui aura du plaisir à vous procurer une longue floraison pour vos massifs. Elle est très facile à cultiver.

(suite…)

Comment faire des plantations dans une jardinière ?

images (2)Faire un jardin sur votre terrasse est à la portée de tous. Vous pourrez faire des jardinières de légumes, de fleurs, des plantes aromatiques et dans des bacs des petits arbres fruitiers.

 

(suite…)

Un jardin suspendu

images (6)Vous aurez plusieurs manières d’avoir un jardin suspendu en utilisant des jardinières. Tout d’abord vous pourrez planter plusieurs variétés de fleurs de différentes tailles.

 

 

(suite…)

Les murs végétaux

images (1)Aujourd’hui je vais vous parler des murs végétaux que je trouve magnifiques. En fait, c’est assez simple. Il suffit de sélectionner les plantes qui ont tout pour réussir dans un tel projet.

(suite…)

Le jasmin étoilé

télécharger (2)PRÉSENTATION

Le jasmin étoilé est une plante grimpante originaire du japon, de Corée et de Chine. Sa culture est assez facile. Il est capable de couvrir une façade de maison. Son besoin d’eau est faible.

 

(suite…)

Le lilas d’Espagne

PRÉSENTATION

imagesLe lilas d’Espagne est une plante vivace qui se contente d’un sol sec. Il ne demande pas un sol spécialement riche, plutôt pauvre en réalité.

(suite…)

L’anémone

PRÉSENTATION

L’anémone est une plante qui se plait dans les rocailles. Elle est très jolie dans un jardin potager où elle est très résistante que ce soit au froid ou à la chaleur.

(suite…)

Fleurir son jardin au printemps

thL’hiver est presque terminé et nous arrivons tout doucement au printemps. Malheureusement l’hiver n’a pas été ce qu’il aurait dû être. Chez nous en Savoie les grosses gelées ont duré 3 semaines au maximum. Il faudra faire avec.

Bon, revenons au sujet qui nous intéresse « Les fleurs ». Pour avoir un coin fleuri, il ne suffit pas d’avoir un très grand espace pour fleurir chez soi. C’est vrai que si vous

(suite…)

Le géranium vivace

Image

GÉNÉRALITÉS

Le géranium vivace est une plante qui est très facile à cultiver. Il pousse en principe dans toutes les régions de France.

Il convient très bien pour les massifs où il est un habitué. Tout comme couvre-sol sur les talus où il est parfait.

(suite…)

L’érigéron

Image

GÉNÉRALITÉS

Il s’agit d’une plante vivace. L’érigéron, appelé aussi « vergerette », est un proche cousin de l’aster.

(suite…)

La potentille

Image

GÉNÉRALITÉS

La potentille se reconnait par ses touffes étalées. Ses feuilles découpées rappellent plus ou moins le fraisier. Toutes les variétés se plaisent dans les sols bien drainés.

(suite…)

Le lupin annuel

Image

PRÉSENTATION

Le lupin est une fleur avec de gros épis très colorés. Je vais vous parler de cette plante vivace qui apportera des couleurs à votre jardin.

(suite…)

Les lys

PRÉSENTATION

lilies-2660741__340.pngLe lys compte parmi les plantes à bulbes à floraison estivale les plus majestueuses. La majorité des espèces sauvages sont originaires des régions tempérées de l’hémisphère nord (Amérique du Nord, Europe, Asie du Sud-Est).

(suite…)

Les jacinthes

PRÉSENTATION

La jacinthe dont nous parlons ici est une jacinthe d’Orient, aux grosses grappes denses et plantureuses comptant de nombreuses fleurs. Les variétés actuelles sont issues de l’espèce sauvage originaire du Moyen-Orient, aux grappes lâches généralement bleutées.

Suite au travail de générations de jardiniers sur plus de 500 ans, les coloris vont du blanc au violet foncé, en passant

par toutes les nuances de rose, de rouge, de bleu, de jaune et d’orangé. La floraison intervient en mars-avril. Elle est

délicieusement et intensément parfumée.

Jan Bos

Jacinthe rouge Jan Bos

PLANTATION

* Les jacinthes se plantent de septembre à décembre, dans une terre bien ameublie en profondeur, assez riche, bien drainée, au soleil de préférence, même si elles supportent l’ombre après la floraison.

*Un apport de sable grossier est indispensable en sol lourd et argileux, afin de prévenir tout risque de pourriture du bulbe.

* Plantez les bulbes de jacinthes à l’aide d’un plantoir à bulbes, qui présente l’avantage de créer un fond plat sur lequel on dépose la base du bulbe, qui est assez large.

* Enterrez entre 10 à 15 cm de profondeur, un peu moins en terre lourde. Rebouchez le trou et tassez la terre en arrosant légèrement.

Les bulbes de jacinthes peuvent êtres plantées en jardinières, afin de profiter au mieux de leur floraison parfumée. Utilisez un mélange terreux composé d’un tiers de terre franche végétale, un tiers de terreau type terreau plantation et d’un tiers de sable grossier. Assurez un bon drainage au fond des bacs, à l’aide d’une couche de 5 à 7 cm de billes d’argile expansées.

Jaune city

Jacinthe jaune City of Harlem

Jacinthes à forcer

Les jacinthes peuvent aisément se cultiver à l’intérieur afin d’obtenir une floraison plus hâtive. Pour cela, prenez des bulbes dits « préparés », signifiant qu’ils ont subit un traitement spécifique (variation de la température) qui incite la plante à se développer et à fleurir immédiatement après plantation. Ces variétés sont à cultiver dans des carafes à jacinthes ou sur du gravier, en veillant à ce que la base des bulbes ne touche pas l’eau, ou en pot, en utilisant le mélange terreux énoncé ci-dessus, et en laissant les bulbes affleurer la surface de la terre. Laissez les plantes s’enraciner à l’obscurité, et dès que les pousses apparaissent, mentez-les progressivement à la lumière. La floraison intervient en moyenne 4 à 6 semaines après la mise en culture.

Rose fondante

Jacinthe rose Fondante

ENTRETIEN

De culture facile, la jacinthe ne demande pas de soins particuliers.

*Supprimez les fleurs fanées afin d’éviter la formation de graines qui épuisent inutilement la plante.

*Vous pouvez apporter un engrais spécial bulbes au moment de la floraison. Par contre, laissez le feuillage jaunir naturellement afin que le bulbe reconstitue ses réserves et puisse refleurir l’année suivante.

*Les bulbes peuvent rester en terre, puisqu’ils sont rustiques et supportent la sécheresse estivale. Mais au bout de quelques années, la floraison s’amenuise.

Je vous conseille d’arracher les bulbes dès que le feuillage est fané, en retirant délicatement le bulbe à la fourche à bêche. Faites attention de ne pas les blesser.

Laissez les sécher quelques heures à l’ombre et retirez les éventuels petits bulbes qui se seraient formés autour du bulbe principal. Supprimez la terre collée sur les bulbes et stocke-les dans une cagette que vous déposerez dans votre cave ou dans votre garage, jusqu’à la plantation d’automne.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez cultiver les jacinthes dans des paniers à bulbes plus faciles à retirer de la terre. Après la floraison des jacinthes que vous avez forcées à l’intérieur, vous pourrez essayer de les replanter en pleine terre. Mais les bulbes seront certainement trop épuisés pour assurer une floraison l’année suivante.

ASSOCIATIONS

La jacinthe est excellente en massifs et bordures, associée à des plantes vivaces couvre-sol ou à des bisannuelles comme les pensées. Vous pourrez également cultiver ces fleurs en compagnie de certains autres bulbes à floraison printanière comme les tulipes ou les narcisses.

Les jacinthes se cultivent facilement en pots et jardinières pour profiter pleinement de leur floraison parfumée. Vous pourrez les planter avec les fleurs recommandées ci-dessus.

Enregistrer

Enregistrer

Les glaïeuls

PRÉSENTATION

Le glaïeul est une plante à bulbe très populaire dans les jardins de campagne où il est généralement cultivé pour fournir des fleurs à couper,

le glaïeul est très facile à cultiver et peu exigeant. Le feuillage évoque des glaives et il est vert franc. Les fleurs en entonnoir s’épanouissent entre juillet et septembre suivant l’époque de plantation. Les coloris sont très variés, pastels ou vifs, dans tous les coloris sauf le bleu pur, souvent avec plusieurs couleurs et une gorge contrastée. Il atteint 80 cm à 1m20 suivant les variétés.

Rouge black

Glaïeul rouge Black Surprise

PLANTATION

Le glaïeul, se trouve en jardinerie de mi-février à mai. Il est très peu exigeant et pousse dans toutes les bonnes terres de jardin

ordinaire, bien drainées, en plein soleil. Préférez les emplacements abrités des vents qui font plier sa tige.

Travaillez l’emplacement pour vos glaïeuls avec votre grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais plutôt qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer toutes les racines des mauvaises herbes ainsi que les cailloux. Enrichissez la terre si besoin avec un engrais spécial bulbes. Commencez l’installation des bulbes de glaïeuls à partir de la mi-avril, la floraison se produira environ 10 à 12 semaines plus tard.

Échelonnez les plantations de bulbes pour obtenir une floraison étalée en plantant des bulbes tous les quinze jours environ.

Le bulbe de glaïeul se plante à environ 10 à 12 cm de profondeur, en ligne ou en touffe de 10 à 20 bulbes. Arrosez légèrement après la plantation. Prévoyez de suite un tuteurage pour les variétés les plus hautes.

Mon amour

Glaïeul bicolore Mon Amour

ENTRETIEN

Une fois installés, les glaïeuls ne nécessitent aucun autre soin que le tuteurage. Traditionnellement, on cultive les glaïeuls pour la fleur à couper.

En récoltant les fleurs, évitez de prélever le feuillage car il permet au bulbe de reconstituer ses réserves et ainsi assurer une floraison de qualité l’année suivante.

Il vaut mieux attendre que les feuilles soient totalement fanées ou brunies par les gelées pour arracher les bulbes en automne. Une fois ressuyés, les bulbes doivent être triés par grosseur et rangés dans une cagette que vous stockerez dans un local sombre et hors gel, comme votre cave ou votre garage. Ils pourront être replantés au printemps suivant.

En climat doux, les bulbes de glaïeuls peuvent être laissés en terre, mais ils deviennent moins florifères au bout de quelques années, en produisant de nombreuses bulbilles qui ne donnent que des feuilles.

Eyes

Glaïeul violet Velvet Eyes

ASSOCIATIONS

Les glaïeuls fournissent d’excellentes fleurs à couper qui durent environ deux semaines en vase. Ils font un très bel effet au jardin plantés en compagnie des Dahlias, des lys et des montbretias dans un coin ensoleillé de votre jardin pour pouvoir composer vos bouquets.

Vous pouvez aussi les planter en touffes serrées dans les plates bandes de vivaces pour leur donner du volume ou dans les massifs d’arbustes récemment plantés afin de les étoffer.

Enregistrer

Enregistrer

Les cannas

 

Image

PRÉSENTATION

Avec leur végétation vigoureuse et exotique, les cannas, également appelés balisiers, ne passent pas inaperçus. Originaires d’Amérique Centrale, ces plantes à bulbes ont une croissance rapide et luxuriante, avec leur feuillage ample évoquant des feuilles de bananier, vertes ou pourpres, et leurs fleurs richement et brillamment colorées, dans les tons crème, jaune, orangé, rouge, rose, souvent panachées ou mouchetées, qui évoquent les tropiques. Les cannas sont classés en deux catégories, les Cannas hauts qui peuvent atteindre de 1m20 à 1m50, et les Cannas nains qui ne dépassent pas 50 à 60 cm de haut. La floraison commence courant juillet pour ne cesser qu’aux premières gelées.

Image

PLANTATION

Les cannas est une variété de bulbes que vous trouverez en jardinerie de février à mai. Ils s’installent en pleine terre dès que les risques de gelées sont passés, à partir de mi-avril en climat moyen. Les cannas poussent en plein soleil, de préférence à l’abri des vents, dans une terre consistante, bien ameublie et riche, restant toujours fraîche. Ils ne sont pas rustiques et doivent être arrachés tous les automnes, sauf en climat méditerranéen et sur le littoral, où ils peuvent rester en terre avec une protection hivernale.

Image

Pour les planter

*Travaillez l’emplacement pour tes cannas avec votre grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais plutôt qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer toutes les racines des mauvaises herbes ainsi que les cailloux. Faites ce travail en profondeur en y ajoutant une à deux pelletées environ de compost bien décomposé ainsi que du terreau pour améliorer la terre et l’enrichir.

* Placez le bulbe ou plus exactement le rhizome, tige souterraine transformée en organe de réserve, entre 5 et 10 cm de profondeur. Rebouchez le trou, marquez l’emplacement.

* Et pour finir arrosez abondamment et régulièrement pour provoquer le démarrage de la végétation.

Il est possible de faire démarrer les bulbes de cannas sous abri, en véranda, serre ou même à l’intérieur, en plaçant les rhizomes en pots dans un mélange à parts égales de terre végétale et de terreau, pour les planter en extérieur en mai. La floraison commencera ainsi plus tôt. Les cannas poussent aussi très bien en pots, surtout les variétés naines.Utilisez alors un substrat riche composé de terre végétale et de terreau type géranium enrichi de compost bien mûr.

Vous obtiendrez alors des plantes spectaculaires en laissant les pots dans une soucoupe toujours remplie d’eau et en les nourrissant d’engrais type géranium une fois par semaine.

Image

ENTRETIEN

* En cours de végétation, maintenez la terre humide par un paillage et des arrosages réguliers et abondants, et apportez de l’engrais spécial bulbes ou plantes fleuries tout au long de la saison pour soutenir la croissance et la floraison, surtout pour les plantes cultivées en pots.

* Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour éviter la formation de graines et prolonger la floraison.

* Les cannas ne sont attaqués ni par des parasites, ni par des maladies.

* Les cannas craignent le gel, et doivent être arrachés dès que les premières gelées grillent le feuillage. Retirez les bulbes de terre à la fourche bêche. Faites attention de ne pas les blesser, secouez les souches pour faire tomber le surplus de terre et coupez le reste de feuillage entre 5 et 10 cm du bulbe, laissez ressuyer les rhizomes au soleil avant de les déposer dans une cagette et de les rentrer dans un local hors gel, comme votre cave ou votre garage jusqu’au printemps suivant. Pensez tout de même à humidifier légèrement les souches de temps à autre durant la période de stockage afin qu’ils ne se dessèchent pas totalement. Pour ça, utilisez un petit vaporisateur.

On peut tout de même tenter de laisser les cannas en terre dans quelques régions privilégiées comme le pourtour méditerranéen ou le littoral atlantique, en prévoyant une protection hivernale. Au bout de quelques années, les souches bulbeuses peuvent s’être considérablement développées.

Vous pourrez les séparer en plusieurs morceaux, munis au moins d’un ou deux bourgeons. Laissez sécher les éclats quelques jours avant de les planter pour qu’ils puissent cicatriser.

Image

ASSOCIATIONS

Les cannas sont des plantes à bulbes idéales pour la réalisation de massifs fleuris. Ils s’associent à de nombreuses plantes annuelles et vous pourrez en planter dans vos bordures et vos massifs de plantes vivaces . Vous pourrez renforcer l’allure exotique des grands cannas en les associant à des bambous , à de grandes graminées et à d’autres plantes à allure exotique comme les arums , les alstroemères , le curcuma, etc… Les cannas, et surtout les variétés naines, plus compactes, forment de jolies bordures et de belles potées fleuries.

Image

Enregistrer

Enregistrer

Les crocus

 

Image

PRÉSENTATION

Les crocus annoncent l’arrivée du printemps. Ce sont des plantes à bulbes très faciles à cultiver. Ils sont originaires d’Europe, du bassin méditerranéen jusqu’aux Alpes. Le feuillage très fin, fait penser à de l’herbe. Ils poussent en même temps que l’épanouissement des fleurs, qui intervient très tôt en saison, généralement en février-mars, parfois dès janvier suivant les régions. Les coloris vifs et variés des crocus vont du jaune et du blanc au violet sombre, en passant par toutes les nuances de bleus. Il existe de nombreuses formes aux fleurs panachées.

Image

PLANTATION

Les crocus appelés cormes, se plantent de septembre à décembre, une plantation précoce étant toujours préférable afin de favoriser un meilleur enracinement avant l’hiver et une floraison de qualité au printemps. Toute les bonnes terres de jardin pas trop humide l’hiver convient parfaitement aux crocus. Ils aiment une exposition plein soleil et ils tolèrent l’ombre légère. Préparez la terre en la travaillant en surface et en y incorporant du sable grossier si elle est trop lourde. Les bulbes de crocus se plantent entre 3 et 5 cm de profondeur, par groupe de 3 à 5 bulbes afin de former des touffes d’allure plus naturelle. Vous pouvez aussi planter les bulbes en bacs ou en jardinières, en utilisant un mélange terreux composé d’un tiers de terre franche végétale, un tiers de terreau type terreau plantation et un tiers de sable grossier.

Image

ASSOCIATIONS

Les crocus se plantent en bordures, massifs et rocailles. Intercalés entre des plantes vivaces ou des arbustes nains. Comme ils supportent facilement la sécheresse et l’ombre légère, l’été est leur période de repos. Ils s’installent aisément au pied des arbres et arbustes caducs, dont le feuillage se développe une fois les crocus fanés. Vous pouvez planter les crocus en bacs, en compagnie de tulipes botaniques, de narcisses naines, de jacinthe et de pensées afin d’avoir des fleurs sur une longue période.

Cas particulier de plantation sur pelouse

Comme d’autres bulbes à floraison très précoce, le perce-neige par exemple, on peut planter les bulbes de crocus dans la pelouse, dont le fond vert met particulièrement en valeur les coloris vifs des fleurs. Préférez les emplacements où la pelouse est naturellement moins dense, comme la proximité des pieds des arbres ou des arbustes caducs.

Faites un trou avec votre plantoir à bulbes. Aérez la terre en y incorporant du sable grossier et plantez les bulbes par groupes entre 3 et 5 cm de profondeur. Replacez la touffe de pelouse au dessus. Tassez légèrement et arrosez. Pour que ce type de plantation dure longtemps, attendez que le feuillage des crocus soit fané avant de tondre la pelouse, pour que le bulbe ait le temps de reconstituer ses réserves. Par contre, les bulbes de crocus ne vivent pas très longtemps dans un gazon dense et régulièrement tondu, arrosez et fertilisez durant l’été.

Image

Enregistrer

Enregistrer

Les dahlias

 

Image

PRÉSENTATION

Le dahlia, originaire du Mexique, a été introduit en Europe à la fin du 18ème siècle à des fins culinaires. A cette époque, ils pensaient pouvoir consommer le tubercule du Dahlia à la façon des pommes de terre. Mais le goût désagréable des bulbes et la beauté de sa floraison estivale ont vite destiné le Dahlia à orner les jardins.

Suite à des années de culture et de sélection rigoureuse, les fleurs simples de l’espèce sauvage ont donné des formes de fleurs très différentes, simples, semi-doubles, doubles, aux pétales larges ou tuyautés, courts ou effilés que l’on nomme aujourd’hui Dahlia décoratif, Dahlia Cactus, Dahlia Pompon ou Dahlia Balle.

La palette de coloris est très large, avec des fleurs unies ou panachées, dans toutes les couleurs, sauf le bleu pur. Selon les variétés, la hauteur des plantes varie de 30 cm à 1m50 et tous fleurissent de juillet aux gelées.

Les dahlias se présentent sous forme de tubercules que vous pourrez vous procurer dans les jardineries de février à mai. Ils se plantent en pleine terre de mi-mars à mai, lorsque les risques de fortes gelées sont passés. Le dahlia apprécie les terres bien ameublies en profondeur, riches et restant fraîches en été et il aime être en plein soleil.

* Préparez le terrain si possible à l’avance, en le travaillant en profondeur avec votre grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer les cailloux et les racines des mauvaises herbes et incorporez du fumier bien composté pour assurer une bonne réserve de nourriture. Choisissez un emplacement abrité du vent, surtout pour les variétés les plus hautes.

Image

* Plantez les tubercules directement en pleine terre, en les enterrant à 10 à 15 cm de profondeur. Rebouchez le trou avec la terre extraite. Tassez légèrement et pour finir, arrosez.

* Je vous conseille d’installer des tuteurs pour les variétés les plus hautes. Pour cette opération, faites attention de ne pas blesser les bulbes.

* Prévoyez un peu de cendre de bois à mettre sur vos plantations car les limaces sont friandes des jeunes pousses qui sortent tout juste de terre.

* Il est possible de faire démarrer les bulbes dans une serre ou une véranda dès la mi-mars en les déposant dans de la tourbe humide, ce qui permet de gagner jusqu’à trois semaines de précocité de floraison.

Les dahlias peuvent se cultiver en pots et en jardinières, surtout les variétés naines. Il faut les planter dans un mélange terreux composé pour moitié de terre franche végétale et moitié terreau de plantation enrichi d’un engrais spécial bulbes. Ajoutez-y du sable si la terre est trop lourde.

Image

ENTRETIEN

* En cours de végétation, maintenez la terre légèrement humide par des arrosages réguliers et abondants. Apportez de l’eau tout au long de la saison pour soutenir la croissance et la floraison. Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour que les boutons floraux sous-jacents puissent se développer et s’épanouir.

* Dans de bonnes conditions de culture, les dahlias ne craignent pas les maladies et les parasites. En situation trop sèche, les pucerons peuvent attaquer les tiges et le feuillage qui se déforment, et l’oïdium peut former un feutrage blanc sur le feuillage. Quelques traitements insecticides et fongicides du même type que ceux utilisés pour les rosiers, peuvent être appliqués en cas de fortes attaques.

* Les dahlias craignent le gel. Hormis dans les régions méridionales, la côte Atlantique ou la Bretagne, il est indispensable d’arracher les tubercules de dahlias en automne dès que le feuillage est grillé par les premières gelées. Coupez les tiges à 10 cm du sol, soulevez délicatement les tubercules avec une fourche bêche afin de ne pas blesser les racines et laissez sécher quelques jours dans un endroit bien ventilé. Enlevez le surplus de terre autour des tubercules avant de les déposer dans un carton style chaussures que vos rentrerez dans votre cave ou dans votre garage, jusqu’à la plantation du printemps suivant. Au bout de quelques années, les tubercules peuvent s’être considérablement développés. Vous pourrez les séparer en plusieurs morceaux, munis au moins de 2-3 bourgeons. Laissez sécher les éclats quelques jours avant de les planter pour qu’ils puissent cicatriser.

Image

ASSOCIATIONS

Les dahlias sont des plantes à tubercules idéales pour la réalisation de massifs fleuris du début de l’été jusqu’en automne. Ils s’associent à de nombreuses plantes annuelles et vous pourrez en installer dans les bordures et massifs de plantes vivaces. Les dahlias s’associent bien aux graminées, ainsi qu’aux petits arbustes à floraison estivale que l’on taille sévèrement au printemps comme le caryopteris ou les lavatères arbustifs.

Les variétés demi-naines forment de jolies bordures et de belles potées fleuries et les variétés de Dahlias nains sont parfaites en jardinières.

Image

Enregistrer

Enregistrer

Les tulipes

Image

PRÉSENTATION

Il s’agit de la fleur phare du printemps, la tulipe colore de ses teintes vives ou subtiles les jardins, terrasses, balcons et intérieurs. La tulipe que vous connaissez descend d’ancêtres sauvages originaires d’Europe, notamment du bassin méditerranéen jusqu’en Asie Mineure. Cultivée depuis des siècles, la tulipe a fait et fait toujours l’objet de choix toujours plus colorés et florifères. C’est une plante à bulbes se divisant en plusieurs variétés, classées en fonction de la date de floraison et la forme de la fleur.

Image

La tulipe botanique proche des espèces sauvages, fleurissant en mars-avril.

Image

La tulipe hâtive simple ou double, épanouie en mars-avril.

 

Image

La tulipe Darwin et la tulipe Triomphe des tulipes de mi-saison en fleurs courant avril.

 

Image

La tulipe tardive simple ou double, comprenant également la tulipe fleur de lys et la tulipe perroquet qui terminent la saison des tulipes fin avril-début mai.

Les coloris sont à la fois riches et variés, dans les tons blancs, jaunes, oranges, rouges, roses, mauves, présentant parfois des marbrures et des panachures de différentes couleurs. Le feuillage des tulipes, généralement vert franc, peut également présenter des panachures ou des marbrures pourprées ou argentées selon les variétés.

PLANTATION

Vous planterez les bulbes de tulipes d’octobre à décembre. Une plantation précoce étant toujours préférable pour un meilleur enracinement et une floraison de qualité.

* Installez les bulbes au soleil ou à l’ombre légère et dans une bonne terre de jardin assez riche, pas trop humide l’hiver.

Travaillez le terrain avec votre grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais plutôt qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer toutes les racines des mauvaises herbes. Faites ce travail bien en profondeur.

* Enterrez les bulbes de deux à trois fois leur hauteur, soit de 5 à 10 cm pour les petites tulipes botaniques et jusqu’à 15 cm pour les grandes tulipes. Faites vos trous au plantoir à bulbes.

Ensuite, plantez vos bulbes en groupes de 5 à 10 bulbes espacés d’une dizaine de centimètres afin d’obtenir des touffes d’allure plus naturelle. Un apport d’une à deux pelletées environ de compost bien décomposé ainsi que de terreau peut être effectué au moment de la plantation, surtout en terre pauvre.

* Une fois les bulbes de tulipes en place, arrosez légèrement afin de tasser naturellement la terre. La floraison intervient entre mars et mai selon les variétés.

Les tulipes peuvent être plantées en pots et en jardinières. Ça vous permettra de mieux profiter de leur floraison. Dans ce cas préfèrez les variétés à tiges courtes, mieux adaptées, comme les tulipes botaniques et les tulipes hâtives. Installez les bulbes dans un mélange terreux composé d’un tiers de terre franche végétale, un tiers de terreau type terreau plantation et d’un tiers de sable grossier.

Image

ENTRETIEN

Les tulipes ne sont pas très exigeantes. Elles ne craignent pas les maladies et n’attirent pas les parasites.

En cas de printemps très sec, n’hésitez pas à arroser les plantations de tulipes. Une fois les fleurs fanées, il faut les supprimer pour empêcher la formation de graines et en préservant le feuillage au maximum. Ce dernier est indispensable au bulbe pour qu’il puisse reconstituer ses réserves et ainsi fleurir l’année d’après. Supprimez le feuillage des tulipes que lorsqu’il sera complètement sec.

Les bulbes des tulipes botaniques, proches des espèces sauvages, sont solides et faciles à cultiver. Ces fleurs peuvent rester en place et vivre de nombreuses années sans demander beaucoup de soins, se comportant ainsi comme une plante vivace. Quand les touffes deviennent moins florifères, vous pourrez les arracher après floraison une fois le feuillage fané. Séparez les bulbes et replantez les ailleurs dans votre jardin à l’automne suivant.

En ce qui concerne les tulipes à grandes fleurs, elles peuvent dégénérer si on les laisse en terre, ne fleurissant presque plus après deux-trois ans. Il est donc préférable de les arracher une fois le feuillage sec, en soulevant les bulbes avec une fourche bêche. Pour vous faciliter l’opération, n’hésitez pas à planter les bulbes de tulipes dans des paniers à bulbes. Nettoyez les bulbes du surplus de terre et des éventuels petits bulbes qui se seraient formés autour du bulbe principal. Ils ne sont pas assez forts pour fleurir l’année d’après. Stockez les bulbes dans des cagettes ou boite à chaussures à la cave ou au garage et ce jusqu’à la plantation de l’automne suivant.

Image

ASSOCIATIONS

Les tulipes botaniques font merveille en rocaille ou dans les massifs de plantes vivaces , au moment où ces dernières sortent de leur période de repos hivernal. On en fait de jolies potées, mariées aux pensées ou à d’autres bulbes printaniers comme les crocus , les jacinthes ou les narcisses naines.

Les tulipes à grandes fleurs s’emploient en bordures et massifs, associées à des plantes saisonnières comme les pensées ou les violettes cornues, mais également plantées en touffes serrées intercalées entre des plantes vivaces ou des arbustes caducs printaniers.

Les tulipes forment également de beaux bouquets. Lors de la coupe des fleurs, pensez à laisser un maximum de feuillage sur la plante pour que le bulbe reconstitue ses réserves. N’hésitez pas non plus à planter des tulipes de différentes races afin d’avoir des fleurs sur une plus longue période.

Image

Enregistrer

Enregistrer

Les arums

 

Image

PRÉSENTATION

Originaire d’Afrique du Sud où il pousse généralement au bord des ruisseaux et des pièces d’eau, l’ arum est une plante bulbeuse très belle et élégante qui fleurit abondamment. Le plus courant, le plus rustique et le plus facile à cultiver est l’arum d’Éthiopie blanc , aux grandes feuilles en forme de pointes de flèche, vert foncé, très décoratives, mettant en valeur les belles fleurs composées d’un grand spathe blanc d’environ 20 cm. Il peut atteindre jusqu’à un mètre de haut.

Les autres arums colorés, ont une végétation plus compacte, au feuillage vert plus ou moins moucheté d’argent et aux fleurs moyennes, aux spathes richement et diversement colorés, dans les tons de rose, de jaune, d’orangé, de pourpre et de lavande, parfois bicolores. Ils peuvent atteindre jusqu’à 60 cm de haut. Tous les arums fleurissent en vagues successives de mai-juin à septembre.

Image

PLANTATION

Les arums se présentent sous forme de bulbes. L’arum blanc se trouve dans les jardineries de septembre à décembre. Il se plante de suite. Vous pourrez planter les autres variétés jusqu’en mai.

Installez vos bulbes en pleine terre, au soleil ou à mi-ombre.

Pour planter les bulbes d’arum, travaillez le terrain avec votre grelinette ou tout autre outil qui ne retourne pas la terre mais plutôt qui l’aère, ce qui ne vous empêchera pas de supprimer toutes les racines des mauvaises herbes ainsi que les cailloux. Faites ce travail en profondeur en y ajoutant une à deux pelletées environ de compost bien décomposé ainsi que du terreau en cas de terre trop argileuse. Cela assurera une bonne réserve en nourriture.

Enterrez-les à 15-20 cm de profondeur et espacez-les de 30 cm. Tassez légèrement et pour finir, arrosez.

Quelques feuilles peuvent se développer avant l’hiver, mais les bulbes en repos devraient démarrer qu’au printemps suivant.

Si vous habitez une région froide, paillez vos bulbes d’une couche de feuilles mortes ou de paille afin de les préserver du gel. Les bulbes des arums de couleurs, peu rustiques, vous commencerez à les trouver en jardinerie de février à mai. Ces variétés s’installent en pleine terre une fois les risques de grosses gelées passés. Plantez-les en plein soleil, mais ils conservent une attirance pour les terres riches et fraîches.

Vous pourrez cultiver en pot les variétés de couleur étant donné leur végétation compacte. Ils sont donc particulièrement adaptés à ce genre de culture.

Pour cela, faites un mélange à part égale de terre de jardin et de terreau. Vous pourrez ainsi les planter plus tôt. Je vous conseille de les faire démarrer dans une véranda claire par exemple, de façon à hâter la floraison.

Image

ENTRETIEN

Lorsque tes arums sont en cours de végétation, maintenez la terre humide par des arrosages réguliers et abondants, et apportez-leur de l’engrais spécial bulbes ou plantes fleuries tout au cours de la saison pour soutenir la croissance et la floraison, surtout pour les plantes cultivées en pots. Ôtez régulièrement les fleurs fanées pour éviter la formation de graines et prolonger la floraison. Les arums ne sont attaqués ni par des parasites, ni par des maladies. Les arums craignent le gel, à des degrés différents.

L’arum blanc peut rester en place dans la plupart des régions, si vous y installez une protection hivernale de feuilles mortes ou de paille en ajoutant un voile d’hivernage. Par contre, il est préférable d’arracher les arums de couleurs en automne dès que le feuillage est grillé par les premières gelées et de les mettre dans une boite en carton style chaussures et au sec à la cave ou au garage, pour leur fournir une période de repos bien marquée. Retirez les bulbes de terre à la fourche bêche, enlevez le surplus de terre et les restes de feuillage et laissez ressuyer les bulbes au soleil avant de les déposer dans votre boite en carton jusqu’au printemps suivant. Vous pourrez tout de même les laisser en terre si vous avez la chance d’habiter une région méridionale, le littoral atlantique ou la Bretagne. Les potées seront mis à l’abri dans un local hors gel, sans les arroser pour créer une période de repos bien marquée. Au bout de quelques années, les bulbes peuvent s’être considérablement développés. Vous pouvez les séparer en plusieurs morceaux, munis au moins d’un ou deux bourgeons. Laissez sécher les éclats quelques jours avant de les planter, pour qu’ils puissent cicatriser.

Image

ASSOCIATIONS

Les arums sont des plantes à bulbes idéales pour la réalisation de massifs fleuris. Ils s’associent à de nombreuses plantes annuelles et vous pourrez les planter en bordures et massifs de plantes vivaces. L’arum blanc peut être considéré comme une plante vivace, s’associant très bien aux lupins, aux delphiniums, aux fuchsias, aux hémérocalles et aux pivoines.

Du fait de leurs origines semi-aquatiques, l’arum blanc se cultive aisément en bordure de bassin, voire même les pieds dans l’eau d’une berge jusqu’à une profondeur d’eau de 20-30 cm. Les arums colorés, plus compacts, forment de jolies bordures et de belles potées fleuries.

Image

Enregistrer

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :