Les tomates

 

PRÉSENTATION La tomate est le légume par excellence de nos jardins tomatoes-1280859__340potagers que ce soit à la campagne ou à la ville. Son entretien est modéré et son besoin en eau est moyen. Il en existe de très nombreuses variétés. Vous pourrez produire vos propres graines à l’infini à condition de les acheter dans cette liste ou tout autres grainetiers du moment que ce ne sont pas des graines hybrides ou F1. Afin d’hâter la germination vous pourrez faire subir à vos graines un trempage ou humidification.

QUAND LES PLANTER ? Tout dépend de votre région. Dans les régions méridionales (sud de la France), vous pouvez les mettre en place (pleine terre) à partir du 15 avril, début avril si le temps est vraiment doux. Pour les régions plus froide, attendez début mai lorsque les gelées ne sont plus à craindre après les Saints de glace.

tomatoes-3117502__340.jpgCOMMENT LES PLANTER ? Travaillez le carré nécessaire pour recevoir vos tomates avec votre grelinette Plantez des tuteurs tous les 50 cm avant de commencer vos plantations pour vous simplifier le travail. Ces derniers doivent avoir une hauteur minimum d’1m70. Vos tomates prendront place au pieds de ces tuteurs.Dans un trou au pied d’un tuteur, déposez une bonne poignée de très bon terreau ou de compost. En ce qui me concerne, je rajoute les tiges des orties qui restent de mon purin d’orties, mais vous pouvez tout aussi bien cueillir des orties et les hacher grossièrement avant de les mettre dans le trou. Et pour terminer, déposez votre pieds de tomate sur le terreau ou le compost. Reboucher le trou tout autour du pied de tomate en tassant pour éviter les prises d’air. Faites une petite cuvette au pied de la tomate pour l’arrosage. Dès que vous avez terminé toute vos plantations, arrosez-les bien. Côté arrosage, je vous conseille d’arroser une fois avec du purin d’orties  et une autre fois avec du purin de consoude et terminez par un bon paillage  pour garder de la fraicheur au pieds de vos tomates.

PINCER CHAQUE PIED Quelques semaines plus tard vos pieds de tomates commencent à bien être en place et ils vont vite doubler voire tripler de taille. C’est à ce moment là qu’il faut les pincer. Pour cela, supprimez  ce que l’on appelle « les gourmands ». Il s’agit des deux feuilles qui se trouvent à l’aisselle de deux branches formant un V. Dès les premiers gourmands, commencez ce travail avec minutie. Il faudra recommencer tous les deux ou trois jours pour éviter qu’il y ait un départ d’une autre branche, ce qui serait préjudiciable pour la plante qui aurait à tirer davantage dans ses réserves pour alimenter une autre ramification qui en plus serait inutile et d’autre part, ce ne serait pas trop esthétique coté visuel. En même temps,  attachez les pieds après  les tuteurs. Pour ça, utilisez du raphias ou une corde du style de celle utilisée pour ficeler les rôtis. Ça évitera de blesser les tiges. tomato-308855__340En ce qui me concerne je ne les pince plus du tout depuis deux ans. Je laisse donc faire la nature. Et je peux vous dire que c’est une expérience très concluante. J’ai une récolte 40 à 50 % supérieure par rapport si je les avais pincées. Coté grosseur des fruits ils sont guère plus petits. Il y a deux gros avantages de pratiquer ainsi. Tout d’abord je n’ai plus ce travail à effectuer donc c’est un gain de temps. Et le deuxième avantage qui pour moi est très important c’est que je ne blesse plus les pieds de tomates en ne les pinçant plus. Les maladies sur des pieds de tomates blessés peuvent plus facilement s’installer. Si vous n’avez jamais essayé je vous conseilles de le faire. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires.

PENSEZ AUSSI A ARRÊTER CHAQUE PIED Dès que les pieds de tomates atteignent le haut des tuteurs, il faudra arrêter leur croissance. Pour ça, prenez un ciseau bien aiguisé et désinfecté et coupez la cime du pied.

PARASITES & MALADIES La tomate pourra être contaminée par la verticilliose. Elle pourra être envahi par les chenilles du papillon sphinx tête de mort. N’intervenez pas afin de protéger les papillons. Éventuellement vous pourrez effectuer un ramassage manuel des chenilles que vous déposerez ensuite sur des plants de tomates ou de pommes de terre que vous cultiverez un peu en retrait de votre jardin potager pour leurs fournir un garde-manger.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer la tomate avec la carotte, avec l’ail, le céleri qu’il soit boule, branche ou à couper, la menthe, le persil et la sauge officinale. Vous pourrez également intercaler entre vos pieds de tomates du chou-navet. Évitez de cultiver la tomate à proximité de la betterave.

VOICI DEUX MÉTHODES POUR TUTEURER LES TOMATES 

c9qq

w2eg

 

 

 

 

Je préfère et de loin, la méthode de la première photo. Moins de prise au vent.

Pour le bienfait du purin de feuilles de tomates dans votre potager cliquez sur ce lien

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Au potager bio – Yannick Hirel

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

142 réflexions au sujet de “Les tomates”

  1. Bonjour Jean-Claude. Je ne sais pas si cela vient de moi mais je trouve qu’elle n’ont plus le goût d’avant (un peu plus de 40 ans). Je les trouve quasiment sans goût…

    Répondre
    • Coucou Jean-Claude, non ce n’était pas au même endroit. Et oui, j’ai paillé. Par contre je n’avais pas préparé la terre comme aux autres endroits. Je ne l’avais pas nourri 🙁 C’est une terre qui a beaucoup souffert avec des tas de pesticides et en plus ce n’est pas une terre facile. Plein de cailloux.

      Répondre
  2. Ping : Jardin sauvage
  3. Comme toi, je laisse faire la nature…
    D’ailleurs, je ne bêche plus l’espace des tomates cerises, un coup de croc avant le printemps, la surprise arrive après, les petits pieds résistants repoussent d’années en années, je n’auraient bientôt plus besoin de placer des plans.J’ai juste à désherber les mauvaises herbes à la main.

    Astuces, ne les jetez plus au composteur, garder vos tomates cerises très abimées ou pourries, mettez-les à sécher en plein soleil… Ils peuvent resservirent au printemps suivant, y compris en intérieur pendant l’hiver bien au chaud. Au contact de l’eau , elles s’hydratent et gonfles, placez-les en godet …vous serez surpris de la quantité de pousses dans 1 seule petite tomate cerise. Les petites graines sont restées ensemble… Esprit de famille!
    Ainsi je n’ai plus à les placer sur un morceau de papier absorbant.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :