Les cotes de blette ou cotes de poirée

PRÉSENTATION De la même famille que les  betteraves  et les épinards on l’appelle aussi blette, bette à cardes, joutte ou bien encore poirée. Elle est connue des Celtes, Romains et Grecs. Mais il faudra attendre le moyen-âge pour qu’elle soit appréciée comme un légume à part entière et c’est au XIXème siècle qu’elle connaîtra son heure de gloire. Aujourd’hui, elle trouve plus difficilement sa place sur nos tables et pourtant il y a de savoureuses façons de la préparer.

CULTURE C’est un légume très facile à cultiver qui vous demandera une exposition ensoleillée, une terre riche en humus. Semez-la au mois d’avril voire au mois de mai directement en place à raison de 3 ou 4 graines tous les 40 centimètres environ. Recouvrez d’un centimètre de terre. Afin de faciliter la germination vous pourrez faire subir à vos graines une scarification et éventuellement un trempage ou humidification.

A l’éclaircissage, ne conservez que le plant le plus robuste. Vous pouvez repiquer les plants supprimés lors de l’éclaircissage. Un mois après l’éclaircissage ou 8 jours après le repiquage, arrosez avec du purin d’ortie ou de consoude dilué à 10 %. Il s’agit d’une opération que vous pouvez renouveler régulièrement.

JARDINER AVEC LA LUNE Semis en lune ascendante. Repiquage en Lune descendante. Jour feuilles.

ENTRETIEN ET RÉCOLTE Arrosez régulièrement car la bette redoute la sécheresse. Un bon paillage est fortement recommandé. Dès qu’une tige florale apparaît, il faut systématiquement la supprimer pour qu’elle ne monte pas en graines. 2 à 3 mois plus tard, vous pourrez cueillir les feuilles au fur et à mesure de vos besoins. Pour ça, coupez ou cassez sèchement les plus grosses côtes au ras du sol. Les côtes rouges, jaunes, orange, roses, blanches selon les variétés se consomment cuites avec de la béchamel ou de la crème en gratin. Les feuilles, elles se consomment comme les épinards. A l’approche de l’hiver, coupez les feuilles au ras du sol et recouvrez de paille ou de feuilles mortes. La bette est une plante bisannuelle. Elle redonnera dès le printemps suivant.

ASSOCIATIONS DE PLANTES Les côtes de bette n’aiment pas le poireau, mais prospère près du raifort, de la carotte, du navet ou du haricot nain. Ses grandes feuilles offrent de l’ombre appréciée par les radis. Les cotes de bette épuisant le sol de son azote, semez après sa récolte un engrais vert ou une légumineuse (soja, colza, fève, etc… ).

MALADIES ET RAVAGEURS Altises et pucerons s’en régaleront hélas. Plantez des herbes aromatiques (principalement absinthe et menthe) autour des cotes de blette pour l’effet répulsif. Contre l’altise, un bassinage des plants deux fois par jour se révèle être très efficace. Bassinage = Arrosage en pluie fine des feuilles des bettes. Le meilleur moyen est d’agir en préventif contre ses ravageurs en pratiquant des apports de fumure et compost. La rotation des cultures et l’arrosage régulier sera impératif. Mildiou, rouille sont les maladies principales des bettes. Une pulvérisation de purin de prèle ou bien de bicarbonate de potassium en viendront à bout en cas de contamination. Mais le meilleur moyen d’éviter ce genre de chose est de pratiquer également la rotation des cultures. Patientez 3 à 4 ans avant de replanter des bettes au même endroit.

LES BLETTES ET LA SANTÉ Pauvre en calories et riche en fibres, elle est source de vitamines C et A, de fer et de magnésium, ce qui en fait un excellent légume pour lutter contre la fatigue. Elle améliore le transit et a des effets laxatifs et diurétiques sur notre corps. Malgré tout il faut savoir que les feuilles, riches en vitamines et minéraux, restent déconseillées aux personnes souffrant d’arthrites et de rhumatismes, à cause de la présence d’oxalates.

Merci à Brigitte (Pestoune) pour son aide à la création de certains sujets et à Séverine(Sevylivrespour les corrections de tous les sujets. Une petite visite sur leur blog serait la bienvenue. Merci pour elles. Blog de Brigitte Image Blog de Séverine Image

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

57 réflexions au sujet de “Les cotes de blette ou cotes de poirée”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :