Accueil » maladie » Les maladies cryptogamiques

Les maladies cryptogamiques

PRÉSENTATION On entend par maladie  cryptogamique toutes les maladies issues d’un tout petit champignon qui se propage sur un nombre important de végétaux. Elle est aussi appelée maladie fongique qui représente envion 70 à 80 % des soucis que vous pourrez rencontrer dans votre jardin potager, dans celui d’ornement ou bien encore sur vos plantes d’intérieur.

Ces champignons microscopiques se propageront sur vos différentes plantes sous une forme de petits filaments que l’on appelle « Mycélium ».  Sachez que tous les mycélium ne sont pas nuisibles pour vos plantations. En effet, beaucoup sont très utiles que ce soit pour vos végétaux ou bien encore pour les sols. A noter que les maladies cryptogamiques auront beaucoup plus de facilités à s’installer si vous avez des conditions favorisantes comme par exemple une mauvaise exposition, inadaptation de la plante au climat ou bien encore un végétal qui souffre. Il faudra que vous limitiez un maximum ce genre de terrain propice. Si vos plantes sont robustes et en bonne santé elles pourront mieux se défendre. 

LISTE DES MALADIES CRYPTOGAMIQUES (Non exhaustive) que l’on retrouve dans le verger, dans le jardin potager, dans celui d’ornement ou bien encore sur les plantes d’intérieur.

L’araignée rouge

Il s’agit d’un acarien microscopique qui s’attaque essentiellement aux plantes d’intérieur ou ornementale comme l’hortensia, le dahlia ou encore le cyclamen. D’autres plantes au jardin potager peuvent être victimes de ce fléau comme par exemple  le groseillier, le concombre, le fraisier, les courges, la carotte et l’aubergine 

Lire la suite de l’article

Le botrytis

Le botrytis appelé également la pourriture grise est une maladie cryptogamique qui se traduit par des moisissures (dues à un champignon nommé Botrytis cinerea ) pouvant causer des dégâts importants sur certaines plantes que vous cultiverez dans votre jardin potager Lire la suite de l’article

Les buprestes

Il s’agit de coléoptères qui grâce à leurs larves creusent des galeries dans le bois ce qui peut provoquer des dégâts importants jusqu’à la mort des branches. En fait les larves arrivent à arrêter la circulation de la sève en agissant sur les vaisseaux conducteurs. Il faudra que vous interveniez très rapidement pour éviter la mort complète de vos arbres ou de vos arbustes. Lire la suite de l’article

Le carpocapse

La plupart des arbres fruitiers sont victimes du carpocapse qui est très vorace tel que le pommier, le prunier, le noyer, le poirier… Etc… Il est appelé également le ver des fruits. Il s’agit d’un papillon dont la larve est friande des poires, des prunes, des pommes et des noix mais également d’autres variétés comme le châtaignier par exemple. Lire la suite de l’article

La cloque du pêcher

La cloque du pêcher se caractérise par un feuillage qui se boursoufle et qui devient rougeâtre. Il s’agit d’un champignon que l’on appelle le taphrina deformans et qui est une des plus grosses attaques du pêcher, du nectarinier, de l’abricotier ainsi que de l’amandier. Cette maladie empêche d’avoir une récolte fruitière normale y compris une perte totale de la récolte peut arriver. Lire la suite de l’article

La cochenille

La cochenille est certainement l’un des principaux parasites qui attaquent nos plantes d’intérieur. Mais elle sévit également dans nos jardins potager à la fin de la saison printanière, dans le courant de l’été et parfois pendant la saison automnale. Ses ravages peuvent parfois différer ainsi que la forme qu’elle peut prendre. Lire la suite de l’article

Le feu bactérien

Le feu bactérien est une maladie qui est cauchemardesque pour beaucoup de jardiniers. On la retrouve dans les vergers où certains arbres fruitiers sont très sensibles. Cette maladie est entrée en France par le biais des importations. En Australie elle n’est pas présente car des mesures de restrictions sur les végétaux à l’importation ont été prises. Lire la suite de l’article

La fonte des semis

La fonte des semis est une maladie cryptogamique. Elle est également appelée maladie du pied noir. Vos différentes plantules auront tendance à se ramollir et  leurs tiges s’assombriront ce qui pourrait provoquer l’anéantissement total de vos semis. En fait il s’agit de plusieurs variétés de champignons qui provoquent cette maladie. Suivant votre sol, le type de plantes semées ou encore votre région ce ne sera pas nécessairement le même champignon qui sévira sur vos semis. Lire la suite de l’article

La fumagine

La fumagine appelée aussi dépôt noir est une maladie cryptogamique qui est due à une moisissure nommée Capnodium oleaginum ou une autre moisissure appelée Fumago salicina. La fumagine occasionne des dépôts noirs un peu comme la suie sur le feuillage de certaines plantes. Cette maladie est en principe consécutive à des attaques d’insectes suceurs comme par exemple les cochenilles, les pucerons ou encore les aleurodes ce qui permet aux différentes spores de ce fameux champignon de pouvoir se nourrir du miellat de ces insectes. La fumagine n’est pas si grave que ça si l’on intervient à temps. Lire la suite de l’article

La maladie bronzée de la tomate

Il s’agit d’une maladie qui fait son apparition à partir d’un virus causé par certains insectes qui piquent le feuillage des plantes en règle générale le thrip. Ce sera des taches un peu décolorées qui vireront au brun clair sur les tiges et le feuillage. Les fruits auront également des décolorations par des taches qui s’étendront sur ces derniers. Cette maladie peut faire des dégâts très importants. Il s’agit d’un problème de plus en plus préoccupant pour beaucoup de jardiniers et de maraichers. Lire la suite de l’article

Le mildiou

Il s’agit d’une maladie cryptogamique issue d’un champignon. Il pénètre les tissus des feuilles, des branches et des fruits. Il fait d’énormes dégâts qui sont souvent visibles sur les parties aériennes des plantes. Il fait partie d’une famille qui s’appelle « Peronosporaceae » composée de 7 variétés et de 600 espèces environ. En ce qui concerne le jardin potager il s’attaque aux cultures de la vigne, des pommes de terre, des tomates, des poivrons, des aubergines ainsi que des cucurbitacées. L’espèce la plus connue et la plus répandue est le Plasmopara viticole c’est à dire le Mildiou de la vigne qui a commencé à entrer en Europe en 1878 quand les français ont commencé à importer des cèpes de vignes américains soit disant résistants au filoxera, mais qui malheureusement portaient ce champignon. Lire la suite de l’article

La mineuse —> Généralités

La mineuse est une chenille dont la larve s’introduit à l’intérieur des feuilles dont elle se nourrit en creusant des galeries ce qui est des plus caractéristique de ce parasite. Il s’agit d’un fléau qui est redouté par tous les jardiniers. Il faudra intervenir très rapidement avant que les dégâts ne soient irréversibles. A la saison printanière les larves commencent à apparaitre c’est à dire dès le mois d’avril. Ce processus peut se reproduire jusqu’à trois fois dans la saison. Lire la suite de l’article

La moniliose

Appelé également la pourriture des fruits la moniliose est un champignon qui fera des dégâts très importants dans vos arbres fruitiers et qui par conséquent aura de très graves conséquences sur votre récolte. Cette maladie ravage les fruits qui finissent par pourrir complètement si vous n’agissez pas rapidement. Il faudra que vous interveniez aux premières chutes de feuilles et de fruits. Il faudra que vous recommenciez au printemps suivant. La plupart des maladies cryptogamiques attendent que les conditions favorables soient là pour sévir (Taux d’humidité et chaleur). Cela favorise donc leur apparition. Lire la suite de l’article

La mouche mineuse du poireau

La mouche mineuse du poireau a commencé à faire son apparition en Alsace au début des années 2000 et n’a cessé de se développer dans la région ouest de la France. Au fil du temps elle est devenue l’un des ravageurs le plus redouté des poireaux. Il n’est pas évident de traiter de façon préventive et naturelle cette maladie car à l’heure actuelle il n’existe pas de traitement. Alors la seule  façon de procéder c’est d’essayer un maximum de prévenir sa venue. Il s’agit d’une espèce de petite mouche grisâtre de 3 millimètres de long environ. En réalité elle se prénomme Phytomyza gymnostoma. Elle s’attaque généralement deux fois par an aux poireaux (Une fois au printemps et une fois à l’automne). Lire la suite de l’article

L’oïdium

Appelé aussi « Maladie du blanc » il s’agit d’une maladie cryptogamique dû à un champignon qui fait partie de la famille des érysiphacées. Elle est présente chez certaines plantes (Potagères, fruitières ou bien encore sur certains arbustes comme les rosiers par exemple). L’oïdium se reconnait par l’apparition d’une espèce de moisissure ou encore d’un genre de duvet léger de couleur blanche. Alors comment l’oïdium procède t il ? C’est très simple. Un temps chaud et une humidité importante lors de pluies suffit pour avoir une attaque d’oïdium. Lire la suite de l’article

La pyrale du buis

La pyrale du buis est une larve qui se transforme en une petite chenille verte qui dévore les feuilles du buis et qui font des dégâts considérables jusqu’à la mort de l’arbuste dont le feuillage devient couleur paille. Elle fait partie de la famille des Crambidae et elle est originaire d’Asie. Depuis 2008 elle a fait son apparition en Europe et en France. Il n’est malheureusement pas aisé de la repérer au stade larvaire. Mais lorsqu’elle se transforme en chenille verte il est plus facile de la repérer. Lire la suite de l’article

La rouille

La rouille est une maladie cryptogamique qui est repérable assez facilement. Le feuillage des végétaux sont colorées de différentes auréoles soit jaunâtres ou bien encore rougeâtres qui se situent au niveau supérieur des feuilles. Si vous retournez ces dernières vous pourrez apercevoir également sur leurs faces inférieures de toutes petites cloques un peu poudreuses qui pourront aller de la couleur beige au brun voire au jaune et à l’orangé. La photosynthétique assurée par le feuillage fonctionne moins bien quand les feuilles sont atteintes de la rouille. Lire la suite de l’article

La tavelure

Il s’agit d’une autre maladie cryptogamique qui  est un fléau pour nos vergers. La tavelure est très reconnaissable par ses taches brunes qui recouvrent les fruits. Principalement elle attaque le pommier, le poirier mais aussi les mirabelliers et les néfliers. Dès que vous apercevrez des taches brunes sur vos fruits c’est que la maladie commence à être là. Il faudra que vous interveniez très rapidement pour enrayer ce phénomène qui entrainera au final la pourriture complète des fruits. Avant que ces derniers soient recouverts de taches brunes comme indiqué ci-dessus ce sera tout d’abord les feuilles qui commenceront à être tachées. Lire la suite de l’article

La tordeuse

Il s’agit d’un parasite qui peut contaminer un certain nombre de plantes. Ce sont de toutes petites chenilles issues de larves lépidoptères (Papillons)  qui se retrouvent par exemple sur de nombreux arbres fruitiers ainsi que sur des arbustes tel que les rosiers qui peuvent faire d’énormes dégâts. On la retrouve parfois également sur certaines plantes potagères comme par exemple le pois. Elle dévore les grains. En réalité il existe plusieurs variétés de tordeuses et chacune a des préférences en fonction des végétaux. Leurs visuels peuvent être différents comme par exemple leurs couleurs. Lire la suite de l’article

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  Rustica l’hebdo jardin

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 

 


21 commentaires

  1. […] appelé également la pourriture grise est une maladie cryptogamique qui se traduit par des moisissures (dues à un champignon nommé Botrytis cinerea ) pouvant causer […]

    Aimé par 1 personne

  2. […] à développer un bon nombre de spores. Le processus est le même que pour toutes les maladies cryptogamiques. Les champignons apparaissent par temps chaud avec un air ambiant humide. Un hiver ou un début de […]

    Aimé par 1 personne

  3. […] feu bactérien est une maladie cryptogamique qui est cauchemardesque pour beaucoup de jardiniers. On la retrouve dans les vergers où certains […]

    Aimé par 1 personne

  4. […] s’agit d’une maladie cryptogamique issue d’un champignon. Il pénètre les tissus des feuilles, des branches et des fruits. Il […]

    Aimé par 1 personne

  5. […] et de fruits. Il faudra que vous recommenciez au printemps suivant. La plupart des maladies cryptogamiques attendent que les conditions favorables soient là pour sévir (Taux d’humidité et chaleur). […]

    Aimé par 1 personne

  6. […] aussi « Maladie du blanc » il s’agit d’une maladie cryptogamique dû à un champignon qui fait partie de la famille des érysiphacées. Elle est présente chez […]

    Aimé par 1 personne

  7. […] rouille est une maladie cryptogamique qui est repérable assez facilement. Le feuillage des végétaux sont colorées de différentes […]

    Aimé par 1 personne

  8. […] s’agit d’une autre maladie cryptogamique qui  est un fléau pour nos vergers. La tavelure est très reconnaissable par ses taches brunes qui […]

    Aimé par 1 personne

  9. […] L’anthracnose est une maladie cryptogamique causée par plusieurs champignons ou plus exactement elle regroupe plusieurs maladies avec des […]

    Aimé par 1 personne

  10. […] les jardineries. Elle est utilisée pour lutter contre de nombreuses maladies la plupart du temps cryptogamiques. Elle est même tolérée en bio. Elle est utilisée à toutes les sauces, au jardin potager, en […]

    Aimé par 1 personne

  11. […] grosse branche sans pour autant le blesser car cela permettrait plus facilement aux maladies cryptogamiques de faire leur entrée. Pour éviter cela utilisez un cicatrisant que vous appliquerez sur les […]

    Aimé par 1 personne

  12. […] aussi nécessaire avec de l’alcool à 70°. Cela vous évitera de transmettre des maladies cryptogamiques suite à des tailles précédentes. Si vous avez une lame qui a de plus en plus de mal à couper […]

    Aimé par 1 personne

  13. […] Mardi 19 mars  Jour fruits  Lune au périgée Pulvérisez de la prêle au sol en prévention contre les maladies cryptogamiques. […]

    Aimé par 1 personne

  14. […] PRÉSENTATION On entend par maladie  cryptogamique toutes les maladies issues d’un tout petit champignon qui se propage sur un nombre important de végétaux. Elle est aussi appelée maladie fongique qui représente environ 70 à 80 % des soucis que vous pourrez rencontrer dans votre jardin potager, dans celui d’ornement ou bien encore sur vos plantes d’intérieur. Lire la suite de l’article […]

    Aimé par 1 personne

  15. […] pucerons, les limaces ainsi que les thrips. Ils peuvent aussi être sensibles à certaines maladies cryptogamiques comme le le botrytis ou bien la […]

    Aimé par 1 personne

  16. […] Mercredi 17 avril  Jour racines Lune au périgée Pulvérisez de la prêle au sol en prévention contre les maladies cryptogamiques. […]

    Aimé par 1 personne

  17. […] arriver si votre sol est un peu trop humide qu’elle soit victime de certaines maladies cryptogamiques comme par exemple le botrytis. D’autre part le feuillage peut être victime de la mouche à […]

    Aimé par 1 personne

  18. […] Lundi 13 mai  Jour fruits  Plantez des tomates, des aubergines, des poivrons, des concombres, des melons, des courgettes, des courges, des physalis, des fraisiers. Lune au périgée Pulvérisez de la prêle au sol en prévention contre les maladies cryptogamiques. […]

    Aimé par 1 personne

  19. […] Samedi 08 juin  Jour fruits  Lune au périgée Pulvérisez de la prêle au sol en prévention contre les maladies cryptogamiques. […]

    Aimé par 1 personne

  20. […] Vendredi 05 juillet  Jour feuilles / fruits  Nœud lunaire Évitez de jardiner  Lune au périgée Pulvérisez de la prêle au sol en prévention contre les maladies cryptogamiques. […]

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :