Accueil » Jardin d'ornement » Le géranium vivace

Le géranium vivace

PRÉSENTATION Le géranium vivace est très rustique car il peut supporter des températures pouvant atteindre jusqu’à -20°. On l’appelle également bec de grue. Il est très facile à cultiver et à entretenir. Son besoin en eau est moyen. Sa culture sera possible dans quasiment toutes les contrées de France. Vous pourrez le planter en rocailles, en massif ou bien en bordures.

Il se cultive également en bacs, en pots ou en jardinières. Ne confondez pas le géranium vivace avec le pélargonium qui lui est habitué des terrasses et des balcons. Suivant l’espèce plantée sa floraison s’étalera du mois de mai au mois de septembre voire parfois pour certaines variétés au mois d’octobre. Il en existe 300 espèces environ et 1200 variétés. Pour avoir une idée vous trouverez des géraniums de petites tailles atteignant une hauteur de 15 centimètres environ que vous pourrez utiliser pour vos bordures et vos rocailles. Vous aurez ceux qui seront buissonnants qui seront idéals pour vos potées. Et enfin il y a ceux qui seront rampants que vous pourrez cultiver en sous-bois ou dans un jardin sauvage. Ce dernier sera un excellent couvre-sol. A l’automne il fanera complètement et disparaitra pour revenir à la saison printanière.

PLANTATION Le géranium vivace s’adapte à tous les types de sol ainsi qu’à toutes les expositions. Sa plantation devra s’effectuer de préférence en automne voire au début du printemps hors période de gel. Pour sa plantation consultez cette publication Comment planter les plantes d’extérieur ? Si vous décidez d’en planter plusieurs sur une même parcelle respectez l’espacement nécessaire entre chaque sujet afin qu’ils puissent se développer dans les meilleures conditions possibles. Cette distance sera en fonction de la taille adulte de chaque espèce (de 30 à 60 centimètres en règle générale).

ENTRETIEN Le géranium vivace est une plante si elle se plait à l’emplacement que vous lui aurez choisi peut devenir très vite envahissante. Je vous conseille donc de rabattre les touffes en fin de floraison ce qui permettra sa fortification pour l’année suivante et évitera d’éventuels semis spontanés. Par la même occasion le feuillage sera encore plus joli. Arrosez-le régulièrement pendant la saison estivale sans pour autant l’inonder. Afin de garder un peu d’humidité à son pied paillez-le. En ce qui concerne la plantation en pots, en bacs ou en jardinières l’arrosage devra s’effectuer environ deux fois par semaine pendant la durée végétative. En hiver arrosez très légèrement.

MULTIPLICATION La plupart des géraniums vivaces se multiplient par semis spontanés. Toutefois vous pourrez également le diviser à la saison printanière dès l’apparition du feuillage. Cette opération devra être effectuée tous les 3 ans voire 4 ans afin de rajeunir la plante et lui conserver son très bel aspect. Les boutures seront aussi possibles courant mars/avril et devront être plantées dans un endroit ayant une température de 20° minimum.

PARASITES * MALADIES Le géranium vivace est très résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois il pourrait être attaqué par l’oïdium et les jeunes pouces par les limaces qui en sont très friandes.

ASSOCIATIONS Vous pourrez associer vos géraniums vivaces avec l’allium, la narcisse, le rosier arbustif, l’alchemille et le népéta.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo  TRUFFAUT

 

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

 

 


17 commentaires

  1. barbarasoleil dit :

    Bonjour Jean-Claude,
    Après deux années où ils ont poussé avec extravagance, les pieds me paraissent bien maigrelets cette année….
    Bonne journée à toi

    Aimé par 1 personne

  2. Marion B. dit :

    Oh oui, un plaisir de le voir se multiplier et déjà à lui tout seul « meubler » quelques pots ou recoins du jardin !!
    Bonne semaine, Jean-Claude.

    Aimé par 1 personne

  3. Jean-Marie GLANTZLEN dit :

    Donc si on a le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter, voire contribuer à réduire, les maux pesants, il faut dire que l’Alsace est décorée de pélargoniums et pas de géranium ?

    Quoiqu’il en soit, merci.

    Aimé par 1 personne

Ce n'est que par l'échange et le partage que nous pourrons avancer pour faire changer les choses. Apportez votre pierre en laissant une trace de votre passage. Merci !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :