Le cytise

PRÉSENTATION Le cytise est un arbuste qui pourra être palissé. On l’appelle également Aubour, Faux-ébénier ou encore Glycine jaune. Sa culture sera très facile ainsi que son entretien. Son besoin en eau sera moyen. Il fait partie de la famille des Fabacées.

Sa hauteur ira de 3 mètres pour les plus petits sujets à 8 mètres environ pour les plus grands. Il sera très rustique puisqu’il pourra supporter des températures hivernales pouvant atteindre -20°. Attention le cytise est très toxique. Sa floraison sera printanière et cette dernière recouvrira l’arbuste d’un jaune d’or. A ne pas confondre avec la glycine. Vous pourrez l’utiliser en isolé, en haie ou bien en massif. Vous serez émerveillés par sa spectaculaire floraison printanière.

PLANTATION Le cytise s’adaptera à la plupart des sols mème ceux qui seront calcaires. Choisissez-lui un emplacement ensoleillée voire à mi-ombre. Pour sa plantation je vous invite à consulter cet article  » Comment planter un arbre ou un arbuste ? «  Cette dernière devra s’effectuer de préférence à la saison printanière hors période de gel et de grosse chaleur si votre sol est plutôt lourd. Autrement il pourra être également planté à la saison automnale. Ajoutez du sable si votre sol est trop lourd. Arrosez-le copieusement afin de chasser les éventuelles poches d’air.

ENTRETIEN Vous devrez arroser régulièrement le cytise pendant sa première année qui suit sa plantation surtout pendant les grosses chaleurs afin qu’il puisse s’enraciner dans de bonnes conditions. Par la suite il sera inutile d’effectuer des apports nutritifs ainsi que des apports d’eau car son système racinaire se débrouillera tout seul en allant chercher en profondeur les élément nutritifs et la fraicheur qui lui seront nécessaire à son bon développement. La taille du cytise devra s’effectuer juste après sa floraison de manière assez légère afin de lui garder son beau volume. Je vous conseille de supprimer les gousses qui sont toxiques surtout si vous avez des enfants afin qu’ils ne les ingèrent pas.

PARASITES & MALADIES Le cytise sera assez résistant aux parasites et aux maladies. Toutefois il pourrait être envahi par les pucerons qui pourraient  amener la fumagine qui est une maladie cryptogamique. Certaines chenilles pourraient faire leur apparition à la saison printanière. Attention à nos amis les gastéropodes qui sont friands du feuillage. La mouche mineuse pourrait quant à elle dessiner des galeries au début de la saison estivale. Si c’est le cas ramassez toutes les feuilles mortes pendant la saison hivernale et brulez-les. Si vous êtes dans une région très humide la rouille pourrait également faire son apparition.

MULTIPLICATION Le cytise pourra se multiplier par semis. En effet la plupart des espèces type se ressèmeront spontanément. Vous n’aurez donc qu’à les récupérer en prenant une motte pour les repiquer dans des godets. Il sera préférable d’attendre la saison printanière suivante pour les planter définitivement ailleurs. ça permettra aux jeunes systèmes racinaires de se renforcer. Vous pourrez également multiplier le cytise par bouturage pendant la saison printanière ou celle estivale. Pour cela vous devrez prélever des boutures d’une vingtaine de centimètres aoûtées aux extrémités des rameaux. Ensuite vous devrez recouper la bases de ces dernière en forme de biseau. Supprimez le feuillage du bas. Trempez quelques minutes vos boutres dans l’eau et roulez-les dans de la poudre de bouturage. Vous pourrez les planter directement en pleine terre en prenant soin d’alléger les trous de plantation avec du sable.

ASSOCIATIONS Le cytise pourra s’associer avec le deutzia, la glycine, le lilas, l’aubépine, le céanothe et le seringat.

Et pour terminer je vous propose cette vidéo   Zygop Plantes – paysages

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

2 réflexions au sujet de “Le cytise”

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :