Connaissez-vous vraiment les plantes accompagnatrices dites « Indésirables » ?

Quel est le jardinier qui ne peut pas supporter de voir certaines herbes que j’appelle plutôt des plantes accompagnatrices dites « Indésirables » ? Comme vous avez dû le constater elles reviennent toutes les années quasiment au même endroit.

Vous avez certainement tendance à les supprimer avec votre houe pour les plus importantes ou avec votre binette pour les plus petites ou encore avec votre serfouette Mais avez-vous pris le temps de les observer avant de les exterminer ? Je vous suggère dans un premier temps de les observer et  voir ce qui se  passe. Examinez chacune d’entre elles pour voir si elles attirent des insectes et lesquels sont présents. Sachez que chaque plante correspond à un être vivant au même titre que les plants de vos légumes. Elles sont très utiles à notre belle nature et en plus elles ont une capacité phénoménale à s’adapter à la configuration du lieu où elles viennent s’épanouir (Trottoirs, fissures sur un muret.. Etc.. ). Je vous propose donc de les accueillir que ce soit dans votre jardin potager ou celui d’agrément. Certaines comme la bourrache, la tanaisie, l’euphorbe épurge ou bien le coquelicot sont très jolies visuellement. Certaines sont également très utiles pour la santé de votre potager comme par exemple la consoude, l’ortie, la tanaisie ou bien encore la fougère. Vous seriez surpris du nombre de plantes sauvages qui sont utiles que ce soit du coté esthétique ou pour les traitements naturel de votre jardin.

Dans le courant de l’année 2018, je me suis inscrit à une formation botanique afin de mieux connaitre ces végétaux mais surtout les identifier. Je vous invite à y participer même si vous n’avez aucune base sur ce thème qui je vous assure est très passionnant. La formation est entièrement gratuite. Pour vous inscrire à une formation, je vous propose deux liens Jardiner avec le vivant et Natur’Adapt. En ce qui concerne les plantes accompagnatrices (thème de mon article), pour l’instant il n’y a pas de formation. Il faudrait que de temps en temps vous vous rendiez sur le site de Tela-Botanica. Merci à eux de nous faire partager ce savoir et échanger afin de familiariser un maximum de personnes à toutes ces plantes accompagnatrices ou herbes folles. Ce n’est que par l’échange que nous arriverons à faire changer les choses en réconciliant les jardiniers avec toutes ces plantes méconnues et qui méritent d’être utilisées comme un atout. La nature vous en sera reconnaissante au quintuple. Alors je compte sur vous. A bientôt !!

Et pour terminer je vous propose cette vidéo Tela Botanica

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons ci-dessous.

17 réflexions au sujet de “Connaissez-vous vraiment les plantes accompagnatrices dites « Indésirables » ?”

  1. bonjour jean claude divet…je me suis inscrit ,et sa ma fait énormément plaisir de connaitre l’utilité des ces plantes accompagnatrice et de les laisser tranquille que se reste pour un décor de mon potager qui me fait rappeler le tableau de claude monet les coquelicots .

    Répondre
  2. Excellent article et bien joué pour ce partage Jean Claude, important de sensibiliser au respect de la biodiversité et permettre aux gens de ré appréhender l’univers dans lequel ils évoluent. Au passage le nouveau site a une sacrée allure, félicitations ! Robin

    Répondre
  3. Bonjour Jean Clause, Il serait souhaitable de réactualiser le post. En effet, lorsque suit ton lien pour suivre la formation gratuite, on apprend que la formation est close depuis 2018 :
    PLANNING
    Inscription : dès le 18 juin 2018
    Début du cours : 15 octobre 2018
    Durée du cours : 6 semaines
    Fin des inscriptions et du cours : 25 novembre 2018
    Effort estimé : 2h/semaine environ Dommage, cela m’aurait bien plu. Bon courage pour ce début de saison.

    Répondre

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou tout simplement échanger. A bientot !!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :